Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1913 > Etape par étape > Etape 14 : Longwy - Dunkerque

Etape 14 : Longwy - Dunkerque

393 km. 25 juillet 1913

- Chute et abandon de Petit-Breton
Comme Brest- - La Rochelle, cette étape toute plate est disputée en pignon fixe. Rien à signaler jusqu’à Curgies, à 7 km de Valenciennes. A cet instant, 14 hommes roulent en file indienne jusqu’à ce que Lucien Petit-Breton (2ème du général à plus d’une heure de Philippe Thys) chute sur les pavés. "L’Argentin" est transporté dans une taverne où il souffre terriblement de la rotule. Il abandonne.
Rapidement, des rumeurs circulent, affirmant que Petit-Breton avait été victime des agissements malhonnêtes de ses adversaires, tous "Peugeot". Mais Petit-Breton tient à faire une mise au point dans les colonnes de "L’Auto", le jour même de l’arrivée, dimanche 27 juillet : " Contrairement à ce que l’on a pu lire dans certains journaux, je tiens à affirmer que la chute qui m’a mis hors de course n’a en aucune façon été provoquée par la malveillance de mes concurrents ". L’affaire est close.

- Thys accidenté
Vous comprendrez aisément que les 4 Peugeot (Thys, Garrigou, Buysse, Faber) ont immédiatement profité de la chute de Petit-Breton pour accélérer nettement l’allure et les voilà bientôt tous 4 réunis à l’avant. Jusqu’aux abords de Lille, où le 2ème fait majeur de la journée se produit. Thys percute " une voiture à l’arrêt " (P. Chany). Sa fourche est faussée. Il lui faut de l’aide s’il veut réparer à temps pour conserver sa place de leader. Tant pis s’il est lourdement sanctionné ! Le Belge franchit la ligne à Dunkerque en 11ème position, à plus de 53’ de Garrigou. Pénalisé de 10’ pour l’aide illicite qui lui a été apporté, le Flamand conserve plus de 8’ d’avance au général. Il a bien fait de ne pas réparer seul !

- Nouvelle victoire de Buysse
Plus que 3 coureurs en tête : Faber qui lâche prise dans une côte entre Lille et Dunkerque ; Buysse qui n’accepte plus de prendre un relais et Garrigou qui se voit déjà renouveler l’exploit de 1911 et remporter le Tour de France pour la 2ème fois de sa carrière. Logiquement, au sprint, Marcel Buysse s’impose pour la 5ème fois cette année devant l’Aveyronnais, 2ème du général à 8’ de Thys... Plus qu’une étape...

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marcel Buysse (Bel) en 14h21’55’
2 Gustave Garrigou (Fra) m.t.
3 François Faber (Lux) à 4’14’’
4 Vincent Dhulst (Bel) à 30’7’’
5 Paul Deman (Bel) à 33’57’’
6 Joseph Vandaele (Bel) à 34’40’’
7 Alfons Spiessens (Bel)
8 Louis Coolsaet (Bel) t.m.t.
9 Firmin Lambot (Bel) à 48’55’’
10 Louis Trousselier (Fra) à 54’1’’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Philippe Thys (Bel) en 145h48’18’’
2 Gustave Garrigou (Fra) en 145h56’53’’
3 Marcel Buysse (Bel) en 149h23’18’’
4 Firmin Lambot (Bel) en 189h54’6’’
5 François Faber (Lux) en 192h14’13’’
6 Alfons Spiessens (Bel) en 193h12’27’’
7 Eugène Christophe (Fra) en 199h43’54’’
8 Camillo Bertarelli (Ita) en 201h35’,,
9 Joseph Vandaele (Bel) en 203h26’11’’
10 Emile Engel (Fra) en 203h49’43’’
<< étape précédente | étape suivante >>