Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1907 > Etape par étape > Etape 8 : Nîmes - Toulouse

Etape 8 : Nîmes - Toulouse

303 km. 22 juillet 1907

- Emile Georget 5ème
« Il faisait encore nuit presque noire, à la sortie de Nîmes, lorsque nous entendons un cri. Quelle guigne ! A peine percevons-nous le maillot bleu de Trousselier occupé sur sa roue arrière et il n’en fallut pas plus pour que les hommes de tête, débarrassés d’un dangereux rival, ne partissent de suite à une vitesse folle » (H. Desgrange «  L’Auto »).
Quelques kilomètres plus loin, c’est Petit-Breton qui perce également et voilà nos 2 gaillards embarqués dans la même galère que lors de l’étape Grenoble – Nice. Car, devant, malgré un fort vent de face qui complique la tâche de chacun depuis Montpellier et ce jusque l’arrivée, soit pendant 250 km, 4 hommes s’en donnent à cœur joie : E. Georget (1er au général), Garrigou (4ème), Passerieu (7ème) et Beaugendre (8ème) (jusqu’à l’entrée de Castelnaudary où ce dernier crève).
2 chutes bénignes de Georget, l’une à Villedaigne, l’autre à 8 km de Carcassonne, n’empêchent pas le Châtelleraudais de remporter l’étape, la 5ème cette année.
Petit-Breton s’est encore permis de lâcher tout son monde pour finir 4ème, à un petit quart d’heure des 3 hommes de tête.

- Un nouveau classement général
Au départ du Tour de France, l’Article 23 du règlement du Tour de France prévoyait : «  Le classement par addition de points risquant de pénaliser les retardataires des premières étapes (alors que les concurrents sont encore très nombreux) beaucoup plus que les retardataires des dernières étapes, l’organisation, avant le départ de la 9ème étape, modifiera ce classement pour adopter celui qui ne pénalisera pas plus les retardataires de la 1ère étape que ceux de la 8ème, c’est-à-dire en se basant sur le chiffre total des arrivants à Toulouse. Exemple : 52 coureurs sont arrivés à Roubaix et 22 seulement à Toulouse ; le coureur arrivé 52ème à Roubaix ne sera pénalisé que de 22 points. »
Ce qui donne 13 points au lieu de 15 à Georget ; 29 au lieu de 35 à Trousselier ; 36 au lieu de 44 à Petit-Breton ; 50 au lieu de 59 à Garrigou.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Emile Georget (Fra) en 11h2’
2 Gustave Garrigou (Fra)
3 Georges Passerieu (Fra) t.m.t.
4 Lucien Petit-Breton (Fra) à 13’40’’
5 François Beaugendre (Fra) à 19’
6 Louis Trousselier (Fra) à 19’25’’
7 Léon Georget (Fra) à 32’
8 François Faber (Lux) à 36’
9 Cyriel Van Hauwaert (Bel)
10 Eberardo Pavesi (Ita) t.m.t.

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Emile Georget (Fra) 13 pts
2 Louis Trousselier (Fra) 29 pts
3 Lucien Petit-Breton (Fra) 36 pts
4 Gustave Garrigou (Fra) 50 pts
5 Léon Georget (Fra) 60 pts
6 François Faber (Lux) 67 pts
7 Georges Passerieu (Fra) 68 pts
8 François Beaugendre (Fra) 77 pts
9 Henri Lignon (Fra) 86 pts
10 Cyriel Van Hauwaert (Bel) 91 pts
<< étape précédente | étape suivante >>