Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1907 > Etape par étape > Etape 5 : Lyon - Grenoble

Etape 5 : Lyon - Grenoble

311 km. 16 juillet 1907

- Où l’on regrette l’absence de Pottier
Cette année, H. Desgrange propose une nouvelle redoutable ascension : les 18 km du col de Porte dans le massif de la Chartreuse, juste avant de descendre sur Grenoble, terme de cette étape.
Logiquement, avant d’en arriver là, le peloton en garde sous la pédale. Dans les côtes abruptes qui précèdent Nantua, il se disloque (Trousselier et Passerieu souvent en difficulté) pour mieux se regrouper par la suite. Le patron de l’épreuve a tout le temps de se souvenir de René Pottier, le dernier vainqueur du Tour qui s’est suicidé quelques mois plus tôt : « Je mets en fait que plus de 10 fois sur ce parcours, Pottier lâchant ses concurrents comme quelques coureurs l’ont fait aujourd’hui, au lieu de les attendre, serait arrivé à Grenoble tout seul avec une heure d’avance ».

- Trousselier décollé avant le col de Porte
A Aix-les-Bains, le groupe de tête se compose encore de 12 unités.
Trousselier (3ème du général) fait toujours partie du lot mais il crève quelques kilomètres avant les Echelles. Jamais il ne parviendra à revenir et terminera 9ème de l’étape.

- Georget mieux équipé
Place à la grande difficulté du jour : le col de Porte. A la surprise générale, Cadolle (2ème du général) et Petit-Breton (4ème) cèdent rapidement. Devant, Garrigou et E. Georget semblent s’échapper mais le premier nommé «  s’affale sur le bord de la route, les bras écartés comme un pauvre Christ douloureux » (H Desgrange «  L’Auto ») et c’est Faber qui le remplace aux côtés de l’insubmersible Georget. 3 km avant le sommet, les 2 As s’arrêtent un instant au bord d’une fontaine afin d’étancher leur soif avant de continuer leur chemin et de basculer dans la descente. Là, Faber ne peut lutter : il ne dispose que d’une «  roue serve » (roue arrière à pignon fixe) tandis que Georget bénéficie d’une roue libre lui permettant de dévaler la pente à toute allure. Gain de temps ? 7’ ! Une belle opération pour Emile Georget qui possède désormais 7 points d’avance sur Cadolle, son plus proche poursuivant.

JPEG - 41.8 ko
Leader du général après avoir gagné 3 étapes, Emile Georget fait désormais figure de favori N°1

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Emile Georget (Fra) en 11h17’
2 François Faber (Lux) à 7’
3 Luigi Ganna (Ita) à 14’5’’
4 Carlo Galetti (Ita) à 15’
5 Eberardo Pavesi (Ita) m.t.
6 Marcel Cadolle (Fra) à 18’37’’
7 Cyriel Van Hauwaert (Bel) à 24’40’’
8 Gustave Garrigou (Fra) à 24’45’’
9 Louis Trousselier (Fra) à 27’
10 Lucien Petit-Breton (Fra) à 27’50’’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Emile Georget (Fra) 11 pts
2 Marcel Cadolle (Fra) 18 pts
3 Louis Trousselier (Fra) 22 pts
4 Lucien Petit-Breton (Fra) 35 pts
4 François Faber (Lux) 35 pts
6 Gustave Garrigou (Fra) 51 pts
7 François Beaugendre (Fra) 52 pts
8 Léon Georget (Fra) 54 pts
9 Henri Lignon (Fra) 56 pts
10 Carlo Galetti (Ita) 64 pts
<< étape précédente | étape suivante >>