Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1906 > Etape par étape > Etape 13 : Caen - Paris

Etape 13 : Caen - Paris

246 km. 29 juillet 1906

-  La frayeur de Petit-Breton
Dès le départ à 6 heures un quart, les 4 premiers du général (Pottier, Passerieu, Trousselier et Petit-Breton) imposent un rythme tel qu’à Pont-Audemer (km 71), ils ont déjà 10’ d’avance sur leurs collègues.
Au contrôle de Rouen (km 121), les 4 Peugeot repartent, escortés de leurs entraîneurs, sensés les protéger. Pas les faire tomber ! Ce qui se produit, à 50 km de l’arrivée, avec Petit-Breton. « L’Argentin » se relève sans mal mais une automobile roule sur son vélo ! Le pauvre qui court dans la catégorie des machines poinçonnées doit commencer et terminer l’épreuve avec le même engin ! Inutile de gamberger. Constatons l’étendue des dégâts : 2 tubes aplatis, des rayons cassés. Ça va, c’est réparable. Petit-Breton termine 4ème de l’étape à 48’ du vainqueur et gagne le Tour dans sa catégorie.

- L’apothéose de Pottier
Pendant ce temps, Trousselier crève 2 fois en 20 km. Demeurent en tête les 2 premiers du général, René Pottier et Georges Passerieu qui font cause commune jusque Ville d’Avray où la course est neutralisée. Rendez-vous à l’entrée du vélodrome du Parc des Princes. Là, l’étape se joue en 2 tours de piste. Pottier, constamment devant, résiste au finish de son adversaire et remporte sa 5ème étape. La dernière…

-  Le suicide de Pottier
En septembre, René Pottier s’imposera dans le Bol d’Or sur le vélodrome de Buffalo en parcourant 925,2 km en 24 heures. Ce sera son ultime apparition.
Le 25 janvier 1907, on le retrouvera pendu au crochet où il suspendait son vélo dans l’atelier de son club, à Levallois-Perret. Aucun document justifiant son geste n’est retrouvé. La thèse d’une peine de cœur est adoptée par la presse de l’époque. «  L’Homme qui ne rit jamais » n’avait pas 28 ans.

JPEG - 33.7 ko
Pottier restera dans l’histoire comme le premier vrai grimpeur, l’Homme du Ballon d’Alsace où une stèle lui rend hommage

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 René Pottier (Fra) en 8h4’52’’
2 Georges Passerieu (Fra) m.t.
3 Louis Trousselier (Fra) à 3’3’’
4 Lucien Petit-Breton (Fra) à 48’19’’
5 Edouard Wattelier (Fra) m.t.
6 Antony Wattelier (Fra) à 1h1’56’’
7 Eugène Christophe (Fra) à 1h6’18’’
8 Aloïs Catteau (Bel) à 1h10’9’’
9 Léon Winant (Fra) à 1h23’3’’
10 Léon Georget (Fra) à 1h43’’
<< étape précédente | classement général final >>