Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1910 > Etape par étape > Etape 9 : Perpignan - Luchon

Etape 9 : Perpignan - Luchon

289 km. 19 juillet 1910

- Les Pyrénées pour la 1ère fois au programme
A la fin de l’année 1909, Henri Desgrange, le patron du Tour, n’est pas très satisfait. La trop grande domination de Faber a privé la course de suspense. Il faut innover. Un de ses collaborateurs, Alphonse Steinès, a la solution : passer par les Pyrénées en 2 étapes : Perpignan - Luchon via les cols de Port, du Portet, du Portet d’Aspet et des Ares pour commencer puis l’épouvantail Luchon - Bayonne.

- Lapize 1er
Il est 3h30 du matin lorsque 62 coureurs prennent le départ de Perpignan. Le col de Port est gravi à très faible allure et 19 hommes signent ensemble au contrôle de Foix (km 133) à 8h34’. Le col de Port revêt plus d’importance puisque Faber y met pied à terre pour changer de développement. Georget en profite pour accélérer, suivi par Lapize et Crupelandt. Nos 3 gaillards pasent à Saint-Girons (km 194) à 11h15’, 10’ avant Blaise et Garrigou, 11’ avant Faber, Paulmier, Cruchon, Paul et L. Azzini.
Il s’agit à présent de franchir le terrible col du Portet d’Aspet. Georget, Lapize et Crupelandt restent ensemble jusqu’à ce que "le Frisé" réussisse à ne pas mettre pied à terre au contrôle volant situé à 3 km du sommet. Cette manoeuvre lui permet de basculer avec une centaine de mètres d’avance. Ensuite, " dans la descente, extrêmement dangereuse, j’ai fait le plongeon. Tant pis, me disais-je, si je vire sur la carrosserie, mais je ne veux pas être rejoint, et de fait, je n’ai pas été rejoint. Le col des Ares a été un jeu pour moi. Il est d’ailleurs infiniment moins dur que le Portet d’Aspet, " commentera Lapize à l’arrivée.
Notons que "Tatave" n’a pas changé de braquet durant toute l’étape qu’il a parcourue avec une multiplication de 5,10 m. (soit un braquet de 22X9, ce qui correspond de nos jours à 41X17).


-  Faber 3ème
En difficulté dans le col de Port, Faber a fini 3ème de l’étape. "Le Géant de Colombes", malgré une chute dans le col des Ares, a bénéficié d’un peu de chance puisqu’il n’a pas crevé, contrairement à beaucoup de ses adversaires. 13 points le séparent encore de Lapize, son rival le plus redoutable.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Octave Lapize (Fra) en 10h53’
2 Emile Georget (Fra) à 18’
3 François Faber (Lux) à 22’
4 Charles Crupelandt (Fra) à 23’
5 André Blaise (Bel) à 27’
6 Georges Paulmier (Fra) à 31’
7 Gustave Garrigou (Fra) à 38’
8 Charles Cruchon (Fra) m.t.
9 Ernest Paul (Fra) à 39’
10 Luigi Azzini (Ita) à 41’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 François Faber (Lux) 36 pts
2 Octave Lapize (Fra) 49 pts
3 Cyriel Van Hauwaert (Bel) 68 pts
4 Gustave Garrigou (Fra) 72 pts
5 Charles Cruchon (Fra) 79 pts
6 André Blaise (Bel) 98 pts
7 Charles Crupelandt (Fra) 108 pts
8 Louis Trousselier (Fra) 111 pts
9 Ernest Paul (Fra) 112 pts
10 Julien Maitron (Fra) 119 pts
<< étape précédente | étape suivante >>