Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1910 > Etape par étape > Etape 6 : Grenoble - Nice

Etape 6 : Grenoble - Nice

345 km. 13 juillet 1910

- Georget meilleur grimpeur
Le début d’étape est marqué par la redoutable côte de Laffrey qu’Emile Georget franchit avec 55’’ d’avance sur Crupelandt. Les 2 hommes font ensuite cause commune et traversent Gap (km 106) à 6h50 du matin 11’ avant leurs poursuivants.
La suite se révèle moins favorable au champion de France qui, tout comme Crupelandt, est rejoint avant Sisteron (km 151) par Van Hauwaert, Blaise et Maitron. C’est alors que, comme les jours précédents, Georget se plaint de fortes coliques. Il ne lui est plus possible, dans ces conditions, de poursuivre au même rythme. A Nice, le vainqueur de Bordeaux-Paris ne se classera que 20ème à 1h32’ de ses camarades.

- Un podium surprise
Cyriel Van Hauwaert et André Blaise (Alcyon), Charles Crupelandt et Julien Maitron (Le Globe) ne connaissent pas ces problèmes et s’en donnent à cœur joie. Jusqu’à ce que Van Hauwaert (3ème du général) crève avant Puget-Théniers (km 279) et ne laisse partir les autres, la mort dans l’âme. 4ème de l’étape, «  Ventr’ouvert » réalise quand même une bonne opération car les 3 coureurs qui le précèdent sur la Promenade des Anglais ne sont pas dangereux pour la victoire finale.
Au sprint, Maitron s’impose facilement.

JPEG - 14.2 ko
Le jour de gloire pour Julien Maitron, né dans la Nièvre en 1881, décédé en 1972.

- Statu quo chez les favoris
Enrhumé, le leader du général, Faber, n’a pas fait forte impression. Dans la côte de Laffrey, le Luxembourgeois a été surpris naviguant aux alentours de la 30ème position. 9ème à Nice, le tenant du titre a, tout comme lors de l’étape précédente, limité la casse.
Lapize (8ème) s’est mieux comporté lors de cette ascension mais il a ensuite plusieurs fois crevé.
Garrigou (5ème) a fait partie, dans le groupe de chasse, de ceux qui ont le plus vaillamment lutté. Pour immédiatement se précipiter, la ligne d’arrivée franchie, dans la Méditerranée afin d’y prendre un bain amplement mérité.

- 1er décès
L’isolé Adolphe Hélière, très fatigué à son arrivée à Nice (63ème à 9h32’ de Maitron), n’a plus eu la force d’avaler quoi que ce soit. Le lendemain, après avoir passé la nuit sur la plage, le Rennais a décidé de se baigner. Victime d’une hydrocution, il est décédé peu de temps après. A 19 ans.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Julien Maitron (Fra) en 11h46’
2 Charles Crupelandt (Fra)
3 André Blaise (Bel) t.m.t.
4 Cyriel Van Hauwaert (Bel) à 6’
5 Gustave Garrigou (Fra)
6 Lucien Petit-Breton (Fra) t.m.t.
7 Ernest Paul (Fra) à 7’
8 Octave Lapize (Fra) à 21’
9 François Faber (Lux) à 26’
10 Marcel Godivier (Fra) à 27’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 François Faber (Lux) 23 pts
2 Gustave Garrigou (Fra) 35 pts
3 Cyriel Van Hauwaert (Bel) 38 pts
4 Octave Lapize (Fra) 42 pts
5 Charles Cruchon (Fra) 54 pts
6 Lucien Petit-Breton (Fra) 61 pts
7 André Blaise (Bel) 68 pts
8 Henri Cornet (Fra) 74 pts
9 Louis Trousselier (Fra) 82 pts
10 Ernest Paul (Fra) 83 pts
<< étape précédente | étape suivante >>