Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2001 > Etape par étape > Etape 7 : Strasbourg - Colmar

Etape 7 : Strasbourg - Colmar

14 juillet. 162,5 kms

Parcours de moyenne montagne dans les Vosges avec 5 cols de 2ème et de 3ème catégories en 100 kms (dont le col de Fouchy, le col d’Adelspach, le col du Calvaire et le collet du Linge.)

- Extraordinaire Jalabert
Le bon coup est parti au bas de la descente du col de Fouchy à 90 kms de l’arrivée lorsque Jalabert (C.S.C.), Cuesta (Cofidis), et Voigt (Crédit Agricole) ont rejoint Basso (Fassa Bortolo) et Laurent Roux (Jean Delatour).
Les 5 hommes vont unir leurs efforts jusqu’à 11 kms de la ligne. C’est alors que Jalabert, excellent descendeur, va pousser à la faute Ivan Basso dans la descente du collet du Linge.
Celui-ci terminera l’étape avec une clavicule cassée et ne reprendra pas le départ le lendemain. Il avait fait forte impression jusque là !
La chute de Basso va provoquer une cassure entre Jalabert et ses poursuivants. Cassure qui tournera toujours autour de 10’’ mais qui se révélera suffisante pour le mazamétain.
Il signe ainsi sa 2ème victoire dans le Tour 2001.
Cette victoire prend un éclat particulier puisqu’elle s’est réalisée un 14 juillet. Jalabert devient par là même le 4ème coureur français (après C. Pélissier, J. Anquetil et B. Thévenet) à gagner 2 fois un 14 juillet (en 1995 et en 2001).
Grâce à ce succès, il prend la 2ème place du classement général à 2’34’’ du nouveau maillot jaune : Jens Voigt.

- Une tournante au Crédit Agricole
Après l’exploit de l’équipe Crédit Agricole au contre la montre par équipes, l’allemand Jens Voigt occupait la 2ème place du général derrière son coéquipier O’Grady.
C’est donc naturellement qu’il a déposssédé l’australien de son beau maillot. Le peloton a en effet, terminé cette étape à 4’28’’ de Jalabert.
Voigt, cet excellent rouleur, avait cependant souffert dans le col d’Adelspach pour rester au contact de ses compagnons. Il ne l’a certainement pas regretté à Colmar.
D’ailleurs, de nombreux allemands l’ont encouragé tout au long de la route. Ils attendaient plutôt la victoire d’Ullrich ou d’un de ses coéquipiers de la Télékom mais ils se sont néanmoins montré fiers de la réussite d’un enfant du pays, élevé dans une école de sports de Berlin, là où il fit la connaissance de Zabel, son ami et d’Ullrich « qui mangeait des tonnes de glace devant la télé ».

- Un forcené blesse 4 personnes
La cérémonie protocolaire était terminée depuis 45’ lorsqu’un forcené a foncé sur la foule avec sa voiture à plus de 60 km/h.
L’énergumène a été immobilisé après 300 m. de ravages.
Il s’agissait certainement d’un déséquilibré qui «  criait qu’il était Dieu ».
4 personnes ont été emmenés à l’hôpital, assez sérieusement touchées.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Laurent Jalabert (Fra) en 4h06’04"
2 Jens Voigt (All) à 11"
3 Laurent Roux (Fra) m.t.
4 Inigo Cuesta (Esp) à 13"
5 Ivan Basso (Ita)  à 1’36"
6 David Etxebarria (Esp)  à 4’28"
7 Alexandre Vinokourov (Kaz)
8 Laurent Brochard (Fra)
9 Matteo Tosatto (Ita)
10 Franck Bouyer (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jens Voigt (All) en 29h51’29"
2 Laurent Jalabert (Fra/CSC) à 2’34"
3 Stuart O’Grady (Aus) à 4’03"
4 Bobby Julich (Usa) à 4’26"
5 Igor Gonzalez de Galdeano (Esp) à 5’00"
6 Joseba Beloki (Esp) à 5’10"
7 Carlos Sastre (Esp) à 5’11"
8 Jorg Jaksche (All) à 5’15"
9 Christophe Moreau (Fra) à 5’20"
10 Ivan Gutierrez (Esp) à 5’23"
<< étape précédente | étape suivante >>