Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1911 > Etape par étape > Etape 12 : La Rochelle - Brest

Etape 12 : La Rochelle - Brest

470 km. 24 juillet 1911

- Godivier en "vieux loup de mer"
Les coureurs prennent le départ de La Rochelle à 22 heures, et ce pour 470 km de course. Pas question de "se tirer la bourre" si loin du but, alors qu’il fait nuit noire. H. Desgrange s’agace quelque peu : "Le peloton de tête s’arrêtait sur la route, se rafraichissait aux fontaines, se livrait à la satisfaction de certains besoins ; bref, tout cela se passait en famille. J’ai même constaté que Cornet, toujours plein d’humour, s’était livré à la petite plaisanterie de retourner quelques kilomètres en arrière à la recherche d’une clef qu’il avait perdue au contrôle de Vannes" ("L’Auto"). Ils sont encore 14 à Nantes (km 149) à 3h40 du matin.
C’est à Saint-Yvi que la course se décante lorsque Marcel Godivier (9ème du général avant cette étape) s’échappe en compagnie de son coéquipier à La Française, Julien Maitron. Les 2 compères passent à Quimper (km 382) 5’ avant Garrigou, Duboc, Faure, Crupelandt, Cruchon et Georget. A Châteaulin, Godivier a déjà lâché Maitron. Le Versaillais file vers Brest où il a accompli, jusque l’année dernière, son service militaire. C’est d’ailleurs la vue "des cuirassés dans la rade de Lorient" qui l’a motivé, confiera-t-il lors de l’interview, alors qu’il salue ses nombreux amis venus le féliciter.

JPEG - 40.2 ko
1ère victoire d’étape pour Godivier qui l’emporte à 26,6 km/h de moyenne

-  Garrigou et Duboc ne se quittent plus
Derrière Godivier et Maitron, Cruchon puis Faure et Georget obtiennent facilement leur "bon de sortie". Faut dire que Garrigou, leader de l’épreuve, n’est plus obnubilé que par Duboc, son seul véritable adversaire qu’il domine de 23 points. Les 2 hommes ont d’ailleurs aujourd’hui certainement convenu d’un pacte de non-agression puisque "à la suite d’une collision, Garrigou a dû retendre les rayons de sa roue arrière, et Duboc attendit complaisamment que l’opération fut terminée" (H. Desgrange). Nous les retrouvons donc à Brest où ils se classent tranquillement 6ème et 7ème de l’étape.

-  Abandon de Faber
4ème de l’épreuve, le vainqueur du Tour 1909 a abandonné 3 km après Quimper, souffrant atrocement de la selle. Une voiture l’a ramené à Quimper puis, après s’être baigné, le "Géant de Colombes" a pris le train pour Brest où il est arrivé vers 20 heures.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marcel Godivier (Fra) en 17h40’
2 Julien Maitron (Fra) à 28’
3 Charles Cruchon (Fra) à 35’
4 Emile Georget (Fra) à 50’
5 Alfred Faure (Fra) m.t.
6 Paul Duboc (Fra) à 54’
7 Gustave Garrigou (Fra) m.t.
8 Charles Crupelandt (Fra) à 1h14’
9 Henri Cornet (Fra) à 1h30’
10 Jules Deloffre (Fra) m.t.

-  Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Gustave Garrigou (Fra) 39 pts
2 Paul Duboc (Fra) 61 pts
3 Emile Georget (Fra) 76 pts
4 Charles Crupelandt (Fra) 107 pts
5 Louis Heusghem (Bel) 113 pts
6 Marcel Godivier (Fra) 141 pts
7 Ernest Paul (Fra) 149 pts
8 Albert Dupont (Bel) 156 pts
9 Charles Cruchon (Fra) 158 pts
10 Henri Devroye (Bel) 162 pts
<< étape précédente | étape suivante >>