Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1912 > Etape par étape > Etape 6 : Grenoble - Nice

Etape 6 : Grenoble - Nice

323 km. 10 juillet 1912

- 6 hommes devant
La côte de Laffrey permet à 6 coureurs de se détacher : Jean Alavoine qui bascule seul en tête, Odiel Defraye, Eugène Christophe, Octave Lapize (les 3 premiers du général), Firmin Lambot et Pierino Albini. Nos 6 courageux passent à Corps (km 63) avec 4’ d’avance sur leurs poursuivants. A Gap (km 103), ils ne sont plus que 4 mais Albini (lâché dans le col Bayard) et Lambot (qui a crevé) reviennent avant Barcelonnette.
Désormais, ce sont les pentes du col d’Allos "vraiment féroces d’un bout à l’autre" (H. Desgrange "L’Auto") qui s’offrent à eux.

-  Lapize et Defraye en duo
Dès les premiers hectomètres, Lapize et Defraye démontrent leur supériorité. Jean Bobet, dans son livre "Lapize, celui là était un As", reprend les écrits de Desgrange : "Sur les 17 kilomètres d’ascension du niveau de la mer jusqu’aux neiges éternelles, j’ai l’impression que j’avais sous les yeux deux frères ou pour le moins deux athlètes de belle race. On dit que deux boxeurs font de la belle boxe, deux escrimeurs de belles armes. Ils ont bellement fait de la bicyclette. A les regarder, facilité et harmonie du coup de pédale, on éprouve une satisfaction saine et complète. Ils ont fait du "classique", c’était littéralement parfait."
Chacun s’attend à ce que l’étape se joue au sprint à Nice mais le Flamand crève quelques kilomètres avant la ligne. C’est gagné pour "le Frisé" qui remporte sa 5ème étape sur le Tour (4 en 1910, année de sa victoire). Leader du général à égalité de points avec Defraye, Lapize devient le favori logique.

- Christophe 4ème
Derrière ce duo, Lambot (40ème de l’étape !) a chuté dans la descente d’Allos et abîmé sa machine. Alavoine a crevé après Puget-Théniers. "Christophe, ce bouledogue brun, et Albini, ce bouledogue blond, s’empoignèrent comme des sauvages sur la Promenade des Anglais, où l’Italien, aux bravos enthousiaste de ses compatriotes toujours innombrables à Nice, battait de deux longueurs son camarade" (H. Desgrange).

-  Et Garrigou ?
Gustave Garrigou (4ème du général) ne semble pas au même niveau que le trio de tête. Le tenant du titre a crevé juste avant la côte de Laffrey puis à 2 nouvelles reprises par la suite. 11ème de l’étape, il n’est jamais parvenu à rejoindre ses adversaires.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Octave Lapize (Fra) en 12h9’27’’
2 Odiel Defraye (Bel) à 6’33’’
3 Pierino Albini (Ita) à 20’51’’
4 Eugène Christophe (Fra) m.t.
5 Marcel Godivier (Fra) à 23’18’’
6 Charles Crupelandt (Fra)
7 Louis Heusghem (Bel)
8 Hector Tiberghien (Bel) t.m.t.
9 Félicien Salmon (Bel) à 23’38’’
10 Jean Alavoine (Fra) à 36’55’’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Odiel Defraye (Bel) 31 pts
1 Octave Lapize (Fra) 31 pts
3 Eugène Christophe (Fra) 33 pts
4 Gustave Garrigou (Fra) 54 pts
5 Charles Deruyter (Bel) 75 pts
6 Marcel Buysse (Bel) 81 pts
7 Hector Tiberghien (Bel) 84 pts
8 François Faber (Lux) 85 pts
9 Henri Devroye (Bel) 92 pts
10 Alfons Spiessens (Bel) 96 pts
<< étape précédente | étape suivante >>