Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1937 > Etape par étape > Etape 2 : Lille - Charleville

Etape 2 : Lille - Charleville

192 km. 1er juillet 1937

- « L’enfer du Nord » continue
Sur 50 km, entre Lille et Valenciennes, les coureurs retrouvent les pavés. Par endroits, ils peuvent emprunter le trottoir cyclable mais il est recouvert de charbon, coupé de caniveaux, parsemé d’éclats de verre et de clous. Autant dire que les crevaisons ne se comptent plus, que seul le hasard décide des échappés. C’est ainsi que les italiens Rossi, Cimatti et Vicini, le luxembourgeois P. Clémens, le hollandais Van Schendel, le français Marcaillou et le touriste-routier Gallien s’accordent une permission de 2’ avant d’être repris par le peloton aux alentours de Maubeuge alors que la route s’enfonce vers les Ardennes.

- Archambaud toujours à l’aise en début de Tour
Une pluie fine et persistante attend alors les coureurs. Les observateurs parient sur une arrivée groupée mais Maurice Archambaud et le touriste-routier Robert Godart (champion de France amateurs en 1935) ne l’entendent pas de cette oreille. Les voilà qui prennent la poudre d’escampette à partir d’Hirson. Le maillot jaune Majérus se lance bientôt à leur recherche. Hélas, parmi la quinzaine de rouleurs qui l’accompagnent, il est le seul à travailler et le peloton se reconstitue pour finir à 1’31’’ des 2 hommes de tête.
A Charleville, Archambaud remporte sa 6ème étape sur le Tour depuis ses débuts en 1932. Il se replace à la 2ème position du général. « Déçu de ne pas avoir endossé la Tunique ? », lui demande-t-on à l’arrivée. Pas le moins du monde : « Si j’avais eu le maillot jaune dès aujourd’hui, je me serais certainement fait un sang de tous les diables comme ces dernières années. Je m’étais bien promis, avant le départ, de ne pas essayer de venir en tête du classement général avant les Alpes mais vous voyez, j’ai bien failli manquer à ma parole. »

JPEG - 36 ko
Archambaud (au 1er plan) et Godart en route vers Charleville

- Les Clémens en souffrance
Majérus a certes conservé le Maillot mais les Luxembourgeois ont vécu une sale journée puisque Matthias Clémens (7ème du Tour 1936) s’est fracturé l’épaule lors de la traversée de Saint-Amand tandis que son frère Pierre (4ème du Tour 1936) a dérapé sur les rails à Valenciennes. Il a terminé la main droite très endommagée à près de 33’ d’Archambaud.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Maurice Archambaud (Fra) en 5h18’31’’
2 Robert Godart (Fra) m.t.
3 Adolf Braeckeveldt (Bel) à 1’7’’
4 Gustaaf Deloor (Bel)
5 Marcel Kint (Bel) t.m.t.
6 Albert Hendrickx (Bel) à 1’31’’
7 Sylvère Maes (Bel)
8 Eloi Meulenberg (Bel)
9 Félicien Vervaecke (Bel)
10 Robert Wierinckx (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Majérus (Lux) en 12h15’23’’
2 Maurice Archambaud (Fra) à 1’49’’
3 Arsène Mersch (Lux) à 2’39’’
4 Adolf Braeckeveldt (Bel) à 3’24’’
5 Oskar Thierbach (All) à 3’33’’
6 Hubert Deltour (Bel) à 4’13’’
7 Albertin Disseaux (Bel) m.t.
8 Paul Egli (Sui) à 4’50’’
9 Marcel Kint (Bel)
10 Roger Lapébie (Fra) t.m.t.
<< étape précédente | étape suivante >>