Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1937 > Etape par étape > Etape 1 : Paris - Lille

Etape 1 : Paris - Lille

263 km. 30 juin 1937

- Le Luxembourg toujours en verve
Nous nous étions quittés l’année dernière sur la victoire à Paris du Luxembourgeois Arsène Mersch. Nous nous retrouvons sur la piste de l’hippodrome de Marcq-en-Barœul pour fêter le succès d’un autre résident du Grand-duché : le solide Jean Majérus (23 ans ; 1,87m, 83 kg) devant ... Arsène Mersch, 2ème à 57’’.
Majérus s’est enfui à 25 km de l’arrivée au beau milieu de la route pavée, sans se soucier le moins du monde du trottoir cyclable pourtant en parfait état, et ce malgré un poignet gauche blessé. Speicher s’est lancé à sa poursuite mais le champion de France a rapidement baissé pavillon devant la puissance du Luxembourgeois.

JPEG - 27.3 ko
Mersch (à gauche) et Majérus : le cyclisme luxembourgeois se porte bien

- Une étape meurtrière
Cette 1ère étape a beaucoup ressemblé à Paris-Roubaix : la côte de Doullens pour lancer les hostilités ; Rossi (dernier vainqueur en date de la classique pascale) qui accélère sur une portion de très mauvaise route après Doullens ; Puis, à partir d’Arras, la bagarre dans la poussière et les pavés. Bagarre au dessus de laquelle Majérus s’est extirpé, comme nous l’avons déjà expliqué plus haut.
Du côté des favoris de l’épreuve, un bilan s’impose : Lapébie et Archambaud (12ème et 13ème à 1’46’’) s’en sont parfaitement sortis, tout comme Bartali, Rossi, Maes et Speicher qui ont concédé 2’50’’. Par contre, Vervaecke a perdu 9’7’’, Martano 11’13’’, Camusso 17’25’’, les grimpeurs espagnols Berrendero 36’5’’ et Ezquerra 51’16’’.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Majérus (Lux) en 6h57’48’’
2 Arsène Mersch (Lux) à 57’’
3 Adolf Braeckeveldt (Bel) m.t.
4 Oskar Thierbach (All) à 1’6’’
5 Hubert Deltour (Bel) à 1’46’’
6 Albertin Disseaux (Bel)
7 Pierre Clémens (Lux)
8 Paul Egli (Sui)
9 Herbert Muller (Bel)
10 Marcel Kint (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Majérus (Lux) en 6h55’21’’*
2 Arsène Mersch (Lux) à 2’39’’
3 Adolf Braeckeveldt (Bel) à 3’24’’
4 Oskar Thierbach (All) à 3’33’’
5 Hubert Deltour (Bel) à 4’13’’
6 Albertin Disseaux (Bel) m.t.
7 Pierre Clémens (Lux) à 4’50’’
8 Paul Egli (Sui)
9 Herbert Muller (Bel)
10 Marcel Quint (Bel) t.m.t.

* En cas de victoire en solitaire, une bonification égale à l’avance sur le 2ème est accordée avec un maximum de 2’ (à ajouter à la bonification quotidienne de 1’30’’).

étape suivante >>