Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1909 > Etape par étape > Etape 8 : Nîmes - Toulouse

Etape 8 : Nîmes - Toulouse

303 km. 19 juillet 1909

-  Desgrange s’ennuie
Dès que le soleil fait son apparition, les coureurs rampent sur des routes chauffées à blanc. Seules les crevaisons pimentent quelque peu la course. Notons surtout celle de Garrigou après Castelnaudary. Le pauvre (12ème de l’étape), victime également d’une chute, conserve sa 2ème place au général mais il est désormais talonné de près par Van Hauwaert.
A part cela, rien à se mettre sous la dent pendant 300 kilomètres. Henri Desgrange s’attend à ce que ce spectacle soit aussi monotone jusqu’en Bretagne. Aussi songe-t-il à bientôt modifier le parcours : « Le Tour de France m’ait apparu à un tournant de son histoire annuelle. » (…) « Il faut, l’an prochain, aller faire un tour en Tunisie ou en Algérie et aborder de front les Pyrénées comme nous abordons les Alpes. », note-t-il dans son article quotidien…

- Chute sanglante à l’arrivée
9 hommes pensent terminer ensemble à Toulouse sur les Allées Saint-Michel mais, à l’entrée de la ville, à un passage à niveau, une chute collective envoie par terre François Faber et la plupart de ses collègues. Le leader du général semble le plus mal en point. Il faut que Maitron l’aide à se dépêtrer des rails, lui donne les premiers soins et le remonte sur sa machine. Couvert de sang, titubant sur son vélo, Faber franchit ensuite la ligne mais on craint le traumatisme crânien. «  Le Géant de Colombes » ne s’obstine-t-il pas à ne pas vouloir descendre de son engin ? Ne refuse-t-il pas de signer la feuille de contrôle, comme la tradition l’oblige ? Des signes a priori assez inquiétants. Finalement, dans la soirée, les nouvelles sont rassurantes : la plaie à la tête est superficielle.
Quant aux autres, rien de définitif là non plus : Van Hauwaert est fortement arraché aux mains, aux bras et aux cuisses. Duboc a «  le menton fendu ». Le médecin l’a recousu.
Une chute dont bénéficie le Champion de France Jean Alavoine, vainqueur au sprint d’Ernest Paul.

JPEG - 34.3 ko
1ère victoire d’étape, à 21 ans, pour le "Gars Jean".

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Alavoine (Fra) en 10h10’
2 Ernest Paul (Fra) m.t.
3 Cyriel Van Houwaert (Bel) à 20’’
4 Louis Trousselier (Fra) m.t.
5 François Faber (Lux) à 1’
6 Julien Maitron (Fra) m.t.
7 Constant Ménager (Fra) à 4’
8 Paul Duboc (Fra) à 8’
9 Charles Cruchon (Fra) à 9’
10 Augustin Ringeval (Fra) à 14’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 François Faber (Lux) 16 pts
2 Gustave Garrigou (Fra) 39 pts
3 Cyriel Van Houwaert (Bel) 43 pts
4 Constant Ménager (Fra) 54 pts
5 Jean Alavoine (Fra) 57 pts
6 Paul Duboc (Fra) 58 pts
7 Ernest Paul (Fra) 60 pts
8 Charles Cruchon (Fra) 84 pts
9 Eugène Christophe (Fra) 112 pts
10 Louis Trousselier (Fra) 116 pts
<< étape précédente | étape suivante >>