Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1949 > Etape par étape > Etape 13 : Toulouse - Nîmes

Etape 13 : Toulouse - Nîmes

289 km. 14 juillet 1949

- Emile a son ... Idée
Lors de cette étape marquée par la chaleur, 7 hommes parviennent à s’extraire du peloton à l’entrée de Montpellier (km 237) : Emile Idée (Île de France), Roger Lambrecht (Equipe de Belgique), Marcel Dupont (Aiglon), Tino Ausenda (Cadet), Lucien Teisseire (Equipe de France), Roger Levêque (Centre - Sud-Ouest) et Edouard Muller (Île de France). Les 2 derniers cités crèvent dans les derniers kilomètres.
Au sprint, «  Mimile » l’emporte et fait terre ses détracteurs. Le coureur de Ménilmontant exilé à Champigny n’est, en effet, pas réputé pour être un coureur du Tour de France. Il aime les classiques (2ème de Paris-Roubaix en 1948). Il est champion de France en 1942 et 1947 mais les courses de 3 semaines ne l’intéressent guère. Il a abandonné en 1947, en 1948 et tout le monde se demande quand est-ce qu’il va quitter l’épreuve cette année. La réponse est simple ! Lors de la 16ème étape qui se révélera d’ailleurs comme étant celle de sa dernière apparition sur la Grande Boucle. A 99 ans, le "Roi de Chevreuse" est, à ce jour de 2020, le plus ancien coureur vainqueur d’étapes sur le Tour encore en vie.

JPEG - 38.6 ko
Idée l’emporte devant Lambrecht

- Dupont en profite
L’aiglon belge Marcel Dupont, 6ème du général ce matin, profite de cette étape languedocienne pour récupérer 4’16’’ sur le peloton. Le voici désormais 4ème du classement.
Les Italiens n’ont pas roulé. C’est Apo Lazaridès qui s’est quelque peu inquiété et a demandé à l’équipe de France d’imposer un tempo de façon à ce que les écarts ne prennent trop d’ampleur.

-  «  La chasse à la canette »
Il a fait très chaud lors de ces 2 dernières étapes. Ce qui amène Charles Pélissier, dans sa chronique à "Miroir-Sprint", à mettre en garde ses anciens collègues : « Beaucoup de coureurs (de même qu’ils mangent gloutonnement un peu tout ce qu’on leur présente) boivent aussi n’importe quoi, surtout par ces canicules. Résultat quasi inévitable : coliques, échauffements, furonculose. Quand on met le doigt dans cet engrenage, on fait rapidement la mauvaise affaire. Les exemples sont nombreux à ce sujet et l’abandon de Desbats, aujourd’hui, vient prouver que furonculose et coliques représentent souvent le commencement de la fin. »

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Emile Idée (Fra) en 8h29’4’’
2 Roger Lambrecht (Bel)
3 Marcel Dupont (Fra)
4 Tino Ausenda (Ita)
5 Lucien Teisseire (Fra) t.m.t.
6 Edouard Muller (Fra) à 1’44’’
7 Jean Diederich (Lux) à 4’16’’
8 Ferdinand Kubler (Sui)
9 Rik Van Steenbergen (Bel)
10 Constantin Ockers (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Fiorenzo Magni (Ita) en 84h30’23’’
2 Edouard Fachleitner (Fra) à 2’10’’
3 Jacques Marinelli (Fra) à 2’41’’
4 Marcel Dupont (Fra) à 7’11’’
5 Ferdinand Kubler (Sui) à 10’14’’
6 Constantin Ockers (Bel) à 11’29’’
7 Pierre Cogan (Fra) à 12’4’’
8 Gino Bartali (Ita) à 12’34’’
9 Fausto Coppi (Ita) à 14’16’’
10 Jean Robic (Fra) à 14’24’’
<< étape précédente | étape suivante >>