Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2018 > Etape par étape > Etape 12 : Bourg-Saint-Maurice Les Arcs - Alpe d’Huez

Etape 12 : Bourg-Saint-Maurice Les Arcs - Alpe d’Huez

175,5 km. Jeudi 19 juillet 2018

- Le programme du jour

PNG - 196 ko
Source : ASO

. Km 53,5 ; Col de la Madeleine, hors catégorie (25,3 km de montée à 6,2%)
(Alaphilippe : 20, Barguil : 15, Pauwels : 12, Rolland : 10, Majka : 8)
. Km 83 : Lacets de Montvernier, catégorie 2 (3,4 km de montée à 8,2%)
(Rolland : 5, Alaphilippe : 3, Pauwels : 2, Gesink : 1)
. Km 91 ; Sprint de Saint-Jean-de-Maurienne
(Roland : 20, Kruijswijk : 17, Valverde : 15, Latour : 15, Sicard : 11)
. Km 121 : Col de la Croix de Fer, hors catégorie, (29 km de montée à 5,2%)
Kruijswijk : 20, Barguil : 15, Nieve : 12, Majka : 10, Rolland : 8)
. Km 175,5 : Alpe d’Huez, hors catégorie (13,8 km de montée à 8,1%)
(Thomas : 20, Dumoulin : 15, Bardet : 12, Froome : 10, Landa : 8)

- Un départ ultra rapide
Les 30 premiers kilomètres en faux plat descendant sont avalés à 60 km/h de moyenne. Dans le col de la Madeleine, une trentaine de coureurs s’enfuient. Parmi eux, Kruijswijk (6ème du général à 2’40’’ de Thomas), Valverde (11ème), Zakarin (13ème), Nieve (14ème), le maillot blanc Latour et le maillot à pois Alaphilippe. Tous des concurrents sérieux qui basculent au sommet avec 2’40’’ d’avance sur le peloton.

- Solo de 70 km pour Kruijswijk
A 73 km de l’arrivée, dans le col de la Croix-de-Fer, Steven Kruijswijk (Lotto-Jumbo) joue son va-tout. Le Hollandais, 4ème du Tour d’Italie 2016 après avoir lourdement chuté dans le col Agnel alors qu’il portait le maillot rose, bascule au sommet de la Croix-de-Fer avec 6’10’’ d’avance sur le peloton des favoris. 4’20’’ au pied de l’Alpe d’Huez. C’est trop juste pour Kruijswijk qui est repris à moins de 4 km de la ligne.

- Thomas, 2ème victoire en 2 jours !
Pour reprendre Kruijswijk, les cadors de l’épreuve n’ont pas ménagé leurs forces. Le benjamin du Tour, Egon Bernal, a longtemps mené le train pour les Sky avant que le maillot jaune Geraint Thomas ne prenne le relais un peu avant le 9ème km de l’ascension. Histoire de bien montrer que Chris Froome reste le leader de la formation britannique. Un leader hué par 2 rangs de spectateurs tout au long de la montée de l’Alpe d’Huez. Un leader bousculé et frappé à l’épaule par un imbécile aux alentours du 6ème km d’ascension. Le quadruple vainqueur de l’épreuve, lauréat du Giro 2018, paie ici un contrôle anormal au Salbutamol lors de la Vuelta 2017 qu’il a remportée, contrôle annulé après 9 mois de procédure... Laissons tout cela entre les doigts crochus des médecins et des avocats et revenons en à Froome qui attaque dans le 9ème km, rattrape et dépasse Kruijswijk avant de temporiser quelque peu. Ce qui permet à Dumoulin, Bardet, Thomas puis Landa de revenir sur lui. Les attaques se succèdent alors mais en vain. L’étape se joue au sprint et, comme la veille, c’est le maillot jaune Thomas qui l’emporte, empochant 10’’ de bonifications supplémentaires. Et si le Gallois, à 32 ans, remportait son premier grand Tour, au nez et à la barbe de Froome, programmé pour gagner le Giro et le Tour de France la même année, ce que personne n’a fait depuis Pantani en 1998 ?

JPEG - 33.4 ko
Thomas, 1er porteur du maillot jaune à s’imposer en haut de l’Alpe d’Huez (Armstrong l’avait fait en 2004 à l’issue d’un chrono mais ses résultats ont été annulés) .
Source : AFP

- Nibali accidenté
A un peu plus de 4 km de l’arrivée, alors qu’il figurait dans le groupe de tête, Vincenzo Nibali, gêné par un spectateur, chute. Le vainqueur du Tour 2014 se relève rapidement, termine l’étape 7ème à 13’’ de Thomas mais il souffre de grosses douleurs au dos. Le diagnostic est fatal : fracture d’une vertèbre. C’en est fini pour l’Italien de la Bahrain, 4ème du général.

- Ecrémage chez les sprinteurs
Après Cavendish et Kittel la veille, Dylan Groenewegen qui souffrait de douleurs au genou depuis une chute lors de l’étape des pavés, Fernando Gaviria (fatigue générale) et André Greipel (une première pour le "Gorille de Rostock" qui quittera l’équipe Lotto à la fin de l’année) ont mis pied à terre. Une hécatombe chez les sprinteurs !

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  GERAINT THOMAS TEAM SKY 05H 18’ 37’’
2  TOM DUMOULIN TEAM SUNWEB + 00H 00’ 02’’
3  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE + 00H 00’ 03’’
4  CHRIS FROOME TEAM SKY + 00H 00’ 04’’
5  MIKEL LANDA MEANA MOVISTAR TEAM + 00H 00’ 07’’
6  PRIMOŽ ROGLIC TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 00’ 13’’
7  VINCENZO NIBALI BAHRAIN - MERIDA + 00H 00’ 13’’
8  JAKOB FUGLSANG ASTANA PRO TEAM + 00H 00’ 42’’
9  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 00’ 47’’
10  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 00’ 53’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  GERAINT THOMAS TEAM SKY 49H 24’ 43’’
2  CHRIS FROOME TEAM SKY + 00H 01’ 39’’
3  TOM DUMOULIN TEAM SUNWEB + 00H 01’ 50’’
4  VINCENZO NIBALI BAHRAIN - MERIDA + 00H 02’ 37’’
5  PRIMOŽ ROGLIC TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 02’ 46’’
6  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE + 00H 03’ 07’’
7  MIKEL LANDA MEANA MOVISTAR TEAM + 00H 03’ 13’’
8  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 03’ 43’’
9  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 04’ 13’’
10  DANIEL MARTIN UAE TEAM EMIRATES + 00H 05’ 11’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  PIERRE ROGER LATOUR AG2R LA MONDIALE 49H 41’ 24’’
2  GUILLAUME MARTIN WANTY - GROUPE GOBERT + 00H 01’ 58’’
3  EGAN ARLEY BERNAL GOMEZ TEAM SKY + 00H 04’ 41’’
4  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ + 00H 34’ 57’’
5  SØREN KRAGH ANDERSEN TEAM SUNWEB + 00H 48’ 15’’
6  DANIEL FELIPE MARTINEZ POVEDA TEAM EF EDUCATION FIRST + 00H 53’ 07’’
7  STEFAN KÜNG BMC RACING TEAM + 00H 55’ 16’’
8  ANTWAN TOLHOEK TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 59’ 40’’
9  MAGNUS CORT NIELSEN ASTANA PRO TEAM + 01H 12’ 21’’
10  ELIE GESBERT TEAM FORTUNEO - SAMSIC + 01H 17’ 32’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 149H 10’ 25’’
2 TEAM SKY + 00H 02’ 07’’
3 TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 12’ 06’’
4 BAHRAIN - MERIDA + 00H 24’ 56’’
5 AG2R LA MONDIALE + 00H 46’ 19’’
6 ASTANA PRO TEAM + 00H 52’ 16’’
7 TEAM SUNWEB + 01H 05’ 45’’
8 MITCHELTON - SCOTT + 01H 37’ 17’’
9 BMC RACING TEAM + 01H 39’ 18’’
10 TEAM KATUSHA ALPECIN + 01H 44’ 14’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 339 PTS
2  ALEXANDER KRISTOFF UAE TEAM EMIRATES 129 PTS
3  ARNAUD DEMARE GROUPAMA - FDJ 106 PTS
4  JOHN DEGENKOLB TREK - SEGAFREDO 100 PTS
5  ANDREA PASQUALON WANTY - GROUPE GOBERT 82 PTS
6  PHILIPPE GILBERT QUICK - STEP FLOORS 78 PTS
7  ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM 70 PTS
8  GREG VAN AVERMAET BMC RACING TEAM 69 PTS
9  DANIEL MARTIN UAE TEAM EMIRATES 68 PTS
10  JULIAN ALAPHILIPPE QUICK - STEP FLOORS 64 PTS

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  JULIAN ALAPHILIPPE QUICK - STEP FLOORS 84 PTS
2  WARREN BARGUIL TEAM FORTUNEO - SAMSIC 70 PTS
3  SERGE PAUWELS TEAM DIMENSION DATA 63 PTS
4  GERAINT THOMAS TEAM SKY 30 PTS
5  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ 25 PTS
6  PIERRE ROLLAND TEAM EF EDUCATION FIRST 23 PTS
7  TOM DUMOULIN TEAM SUNWEB 23 PTS
8  RUDY MOLARD GROUPAMA - FDJ 22 PTS
9  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL - JUMBO 20 PTS
10  MIKEL NIEVE ITURRALDE MITCHELTON - SCOTT 19 PTS

<< étape précédente | étape suivante >>
La carte
La carte

Source : ASO

Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO