Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1908 > Etape par étape > Etape 14 : Caen - Paris

Etape 14 : Caen - Paris

262 km. 9 août 1908

- Petit-Breton 5 ; Faber 4
La première cassure de la journée a lieu dans l’ascension de la côte de Houlgate qui propulse à l’avant 11 coureurs : Petit-Breton, Duboc, Chauvet, Beaugendre, Cornet, Passerieu, Gerbi, Garrigou, Fleury, Faber et E. Wattelier.
Plus tard, la crevaison de Passerieu (3ème du général) semble avoir pour conséquence une accélération du rythme au sein du groupe de tête, bien décidé à ne pas laisser revenir « L’Anglais de Paris ». Garrigou (4ème) fait un moment l’élastique avant de définitivement céder dans la terrible côte de Vaudreuil. Le Champion de France souffre constamment depuis sa chute lors de l’étape Bordeaux-Nantes. Gerbi, qui a cassé son vélo à La Maule, doit accomplir les 15 derniers kilomètres à pied, avant de recevoir une ovation méritée à son entrée sur le vélodrome du Parc des Princes.
Bientôt, seuls Beaugendre et Cornet accompagnent encore Petit-Breton et Faber, les 2 leaders de l’épreuve. Plus pour longtemps. Les 2 As, qui ont remporté chacun 4 étapes depuis le départ du Tour se livrent, au sprint, à un dernier duel que «  L’Argentin » remporte assez facilement.

JPEG - 27.3 ko
La victoire de Petit-Breton devant Faber, relevé.

- Les secrets de Petit-Breton
Premier coureur à réaliser le doublé dans le Tour de France, Petit-Breton a confié, quelques jours plus tôt, ses habitudes au journal «  La Vie au Grand Air » : «  Dès que j’arrive à l’étape, je vais immédiatement prendre un bain. Puis, je fais un petit tour, très petit, pour me dérouiller les jambes qui en ont besoin. Et je vais me coucher. Je reste au lit jusque 7 heures et demie. Je descends diner et je me recouche à 9 heures. Je dors jusqu’à midi, et après avoir déjeuné, je m’étends à nouveau sur mon lit. Même si je n’ai pas sommeil,, je me repose et je fais tous mes efforts pour tâcher de somnoler encore. Je me lève pour diner et je me recouche jusque 2 heures du matin, heure à laquelle je me dirige vers le contrôle du départ. Enfin, je me repose le plus possible, car il faut récupérer les forces dépensées dans l’étape précédente et en prendre pour la suivante.
Quant à ma nourriture, elle est bien simple. A table, je ne suis aucun régime. Je n’en ai qu’un pour la course. Je prends des aliments liquides, jamais de mets solides. Je bois du chocolat, de la crème de riz, du thé et de la limonade. J’ai toujours deux bouteilles de trois quarts de litre environ dans le sac qui est attaché à mon guidon. Je bois énormément pendant la course, alors que dans la vie ordinaire je m’abstiens de tout liquide.
 »

- Petit-Breton désigne son successeur
Peu avare de confidences, Petit-Breton se livre, quelques instants après l’arrivée, à une curieuse interview : «  A mon avis, affirme-t-il, François Faber, le glorieux second de la grande course, est bien à sa place dans le classement général. Sans sa mauvaise place dans la seconde étape, il m’aurait talonné jusqu’au bout. Vous pouvez être certain qu’il se promènera devant tout le monde en 1909.
Devant vous aussi, Breton ?
Oh ! ma foi non, car c’est définitif. J’abandonne définitivement le sport cycliste. Comme vous le savez, je vais m’établir, et je veux me consacrer entièrement à mon commerce
 » («  L’Auto »).
A 26 ans, Petit-Breton va en effet bientôt se marier et le beau-père ne voit pas d’un bon œil son gendre sur un vélo du matin au soir. Ainsi, c’est décidé : le champion met un terme à sa carrière et s’installe à Périgueux où il ouvre un magasin de cycles … avant de reprendre la compétition sur piste en juin 1909. Nous retrouverons donc finalement « L’Argentin » sur les routes du Tour en 1910, pas avant.

-  Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lucien Petit-Breton (Fra) en 8h41’18’’
2 François Faber (Fra) m.t.
3 Henri Cornet (Fra) à 58’’
4 François Beaugendre (Fra) m.t.
5 Georges Passerieu (Fra) à 11’26’’
6 Georges Paulmier (Fra) à 13’30’’
7 Paul Duboc (Fra)
8 Eugène Forestier (Fra) t.m.t.
9 Georges Fleury (Fra) à 19’1’’
10 Gustave Garrigou (Fra) à 19’43’’

 

<< étape précédente | classement général final >>