Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1979 > Etape par étape > Etape 4 : Captieux - Bordeaux (c.l.m. par équipes)

Etape 4 : Captieux - Bordeaux (c.l.m. par équipes)

87,450 km. 1 juillet 1979

- Un lot de consolation pour les Ti-Raleigh
Les Ti-Raleigh et les Ijsboerke (Thurau, Verlinden, Den Hertog, Dierickx, Pévenage...) se livrent à un fameux duel sur un terrain en lignes droites parfaitement à leur convenance. A 9 contre 9 (Wesemael s’est fracturé le pied hier côté hollandais ; Van De Poel a abandonné côté belge), les 2 formations flandriennes sont encore à égalité après 20 km de course. Ensuite, les hommes de Peter Post s’assurent 15’’ d’avance au km 33,6 ; 19’’ au km 66,6 pour finalement s’imposer avec 22’’ d’avance sur le vélodrome de Bordeaux, visité pour la dernière fois par le Tour de France.
Une bien belle victoire, à 48,252 km/h de moyenne pour le champion du monde Knetemann, Raas, Wellens, Lubberding, Sutter (6ème du classement général), Van De Velde, Van Vliet ainsi que pour Mutter et Pronk qui ont fini attardés mais cela ne compense en aucune façon la déroute de la veille...

- Zoetemelk se rapproche
Un 2ème combat, tout aussi farouche, oppose les Renault du maillot jaune Hinault aux Mercier-Miko de Zoetemelk. Il s’agit cette fois de la lutte pour le général où le breton possédait ce matin 53’’ d’avance sur le hollandais.
Après 20 km de course, les 2 équipes sont au coude à coude puis les Renault s’effondrent, perturbés par leur nouveau vélo, le même que celui du prologue, sujet à de fréquents sauts de chaîne : 53’’ de retard au km 33,6 ; 1’6’’ au km 66,6. A cet instant, Zoetemelk est virtuellement en jaune. Mais Hinault et ses équipiers ne s’avouent pas vaincus. Ils finissent en boulet de canon tandis que les Mercier perdent Mollet sur crevaison. A l’arrivée, il ne reste plus que 41’’ de déficit : le Maillot est sauf.

-  Les petites équipes paient l’addition
Au général, Kuiper (3ème de l’étape avec Peugeot) dépasse Agostinho (6ème avec Flandria).
Surtout, 11ème avec La Redoute, Martinez concède 6’37’’ sur les Raleigh. 12ème avec Inoxplan, Battaglin débourse 7’23’’. Que dire de Pollentier qui se voit débiter de 9’23’’ alors qu’il ne dispose plus que de 5 équipiers chez Splendor ?
Quant aux 5 Téka, ils ont fini derniers à 12’25’’.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Ti-Raleigh en 1h47’15"
2 Ijsboerke à 22"
3 Peugeot à 1’11"
4 Miko-Mercier à 1’48"
5 Renault-Gitane à 2’29"

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bernard Hinault (Fra) en 14h40’14"
2 Joop Zoetemelk (PB) à 12"
3 Hennie Kuiper (PB) à 31"
4 Joaquim Agostinho (Por) à 1’24"
5 Sven-Ake Nilsson (Sue) à 1’34"
6 Uli Sutter (Sui) à 2’28"
7 Gery Verlinden (Bel) à 4’16"
8 Jean-René Bernaudeau (Fra) à 4’17"
9 Gian-Battista Baronchelli (Ita) à 4’52"
10 André Dierickx (Bel) à 6’27"

 

<< étape précédente | étape suivante >>
Lampre
Lampre