Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1968 > Etape par étape > Etape 19 : Grenoble - Sallanches

Etape 19 : Grenoble - Sallanches

200 km. 18 juillet 1968

- Hoban en solitaire
Après que Bitossi ait battu Gonzalez au sommet de la Tour Blanche (km 81), Barry Hoban s’est détaché à la faveur de la descente. Tandis que le peloton cheminait tranquillement sous la pluie, le britannique a franchi allégrement les obstacles : 7’ au sommet des Aravis, 6’15’’ à la Colombière, 4’6’’ à l’arrivée pour gagner ... une superbe vache que le jovial anglais va fièrement monter devant les photographes amusés.

JPEG - 28.8 ko
Hoban vainqueur à Sallanches

- San Miguel détrôné
Grégorio San Miguel a perdu son maillot jaune dans la descente de la Colombière dont le sommet se situait au 159ème km. Tous les favoris ont alors profité de ses piètres talents de descendeur pour le larguer. 3 espagnols (Gomez Del Moral, Gandarias, Gonzalez) auraient peut-être pu lui prêter main forte mais seul Jimenez l’a attendu. Les 2 hommes ont réussi à revenir sur les fugitifs mais au prix d’un effort qu’ils ont ensuite payé.
En effet, il fallait garder suffisamment de force pour escalader la montée du Cordon à Sallanches. Gandarias et Van Springel s’en sont donnés à cœur joie. Au détriment de San Miguel qui franchissait la ligne en 10ème position, concédant 42’’ à Van Springel, nouveau leader du Tour.

- La bouteille à encre
Van Springel 1er d’accord, mais le suspense demeure : à 3 jours du terme de l’épreuve, les 9 premiers du général se tiennent en un peu plus de 2’. Le contre-la-montre de Paris va être déterminant.
En attendant, essayons d’y voir plus clair :
Les espagnols San Miguel et Gandarias semblent trop justes dans ce domaine. Idem pour Aimar et Wolfshohl. Bitossi est concerné par le maillot rouge, le classement de la montagne et le général. Un peu trop pour un seul homme. Il faut encore se méfier de Pingeon, sûrement le plus fort de tous, mais 2’28’’ de retard, c’est beaucoup.
Restent Van Springel (Belgique A), Janssen et Bracke (Belgique B). Ce dernier n’a, jusqu’à présent, pas fait parler de lui mais ne s’agit-il pas du recordman de l’heure, après tout ?

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Barry Hoban (GB) en 7h6’23’’
2 Franco Bitossi (Ita) à 4’6’’
3 Herman Van Springel (Bel) à 4’7’’
4 Roger Pingeon (Fra) à 4’11’’
5 Jan Janssen (PB) m.t.
6 Andres Gandarias (Esp) à 4’24’’
7 Lucien Aimar (Fra) m.t.
8 Ugo Colombo (Ita) à 4’47’’
9 Rolf Wolfshohl (RFA) m.t.
10 Gregorio San Miguel (Esp) à 4’49’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Herman Van Springel (Bel) en 114h29’6’’
2 Gregorio San Miguel (Esp) à 12’’
3 Jan Janssen (PB) à 16’’
4 Franco Bitossi (Ita) à 59’’
5 Andres Gandarias (Esp) à 1’15’’
6 Lucien Aimar (Fra) à 1’38’’
7 Ferdinand Bracke (Bel) à 1’56’’
8 Rolf Wolfshohl (RFA) à 2’12’’
9 Roger Pingeon (Fra) à 2’28’’
10 Antonio Gomez Del Moral (Esp) à 3’38’’
<< étape précédente | étape suivante >>