Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1968 > Etape par étape > Etape 5 A : Rouen - Bagnoles-de-l’Orne

Etape 5 A : Rouen - Bagnoles-de-l’Orne

165 km. 2 juillet 1968

- 2 étapes la même journée
«  Faire partir les coureurs à 7 heures du matin, c’est-à-dire les appeler au contrôle à 6 heures 30, les faire manger à 5 heures, donc les obliger à se lever vers 4 heures, leur autoriser un repos d’un peu moins de 2 heures à Bagnoles-de-l’Orne puis les remettre en selle jusque 18 heures 30, cela tient de la plaisanterie de corps de garde, de la fiction des bandes illustrées et de la douce lubie des faibles d’esprit. Rien de plus pénible physiologiquement que de fournir 2 gros efforts séparés par un repos insuffisant.
Cela me rappelle la boutade de Jazy après l’arrivée victorieuse de Mimoun dans le marathon olympique de Melbourne en 1956. S’avançant vers le gagnant et lui serrant chaleureusement la main, Jazy lui dit alors : « Bravo, Alain ! Tu as gagné ta série. Prépare-toi pour la finale de ce soir
. » » (R. Pointu).

- Vandenberghe nouveau leader
Au 102ème km, Desvages (France C) s’enfuit. Il est rejoint par Vandenberghe (3ème du général à 29’’ de Genet), Guyot (équipier du maillot jaune au sein de l’équipe de France A), Ducasse (France B), Den Hartog et Elorza.
Derrière, les tricolores se retrouvent livrés à eux-mêmes, seuls pour tenter de sauver le maillot. Devant, Bernard Guyot a beau ne pas mener, l’avance des 6 coureurs atteint de belles proportions (5’25’’ au maximum, 3’41’’ à l’arrivée).
Tandis qu’André Desvages s’impose de justesse devant Den Hartog, que Georges Vandenberghe (Belgique B) est tout heureux d’enfiler la Tunique de leader, Pingeon prophétise. « Un français ne gagnera pas le Tour de France », lance-t-il en effet à la cantonade. Le bressan ne veut pas en dire plus mais chacun comprend que l’équipe de France B est particulièrement visée. Que les étrangers se rassurent, il n’y aura pas de collusion entre les équipiers de Marcel Bidot et ceux de Maurice De Muer.

JPEG - 9 ko
Vandenberghe (à gauche) et Desvages sur le podium


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 André Desvages (Fra) en 4h50’7’’
2 Arie Den Hartog (PB)
3 Georges Vandenberghe (Bel)
4 Bernard Guyot (Fra)
5 Sebastian Elorza (Esp)
6 Jean-Pierre Ducasse (Fra) t.m.t.
7 Franco Bitossi (Ita) à 3’40’’
8 Walter Godefroot (Bel) à 3’41’’
9 Mickaël Wright (GB)
10 Harm Ottenbros (PB) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Georges Vandenberghe (Bel) en 24h8’25’’
2 Bernard Guyot (Fra) à 2’19’’
3 Jean-Pierre Genet (Fra) à 3’17’’
4 Arie Den Hartog (PB) à 3’26’’
5 Willy Int’Ven (Bel) à 3’35’’
6 Jean-Pierre Ducasse (Fra) à 3’44’’
7 Sebastian Elorza (Esp) à 3’47’’
8 Silvano Schiavon (Ita) à 3’53’’
9 Georges Chappe (Fra) à 3’58’’
10 Adriano Passuello (Ita) à 4’1’’
<< étape précédente | étape suivante >>