Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1956 > Etape par étape > Etape 11 : Bayonne - Pau

Etape 11 : Bayonne - Pau

255 km. 16 juillet 1956

- L’Aubisque ne fait pas la différence
A Lourdes (km 160), avant d’aborder les cols du Soulor et de l’Aubisque, on retrouve 20 hommes en tête, parmi lesquels Darrigade, Adriaensens, Ockers, Defilippis, Wagtmans, Brankart, Bahamontès mais pas Charly Gaul. Le luxembourgeois s’est encore laissé enfermer dans le peloton !
Il profite du Soulor pour combler en 10 km ses 3’ de retard mais lorsque Bahamontès produit son effort, ce sont le champion du monde en titre Stan Ockers et, surprise, le dernier du classement général, Raymond Meyzenq (Sud-Est) qui s’accrochent au grimpeur ibérique.Gaul doit récupérer !
L’Aubisque permet ensuite à Valentin Huot (Sud-Ouest) de se mettre en valeur : il réussit à sortir du peloton pour dépasser tout ce beau monde et franchir le col en 1er, 6’’ avant Bahamontès, Ockers et Meyzenq, 18’’ devant Gaul, 42’’ devant Walkowiak.
Finalement, 13 hommes se regroupent dans la descente et le sprint à Pau est inévitable.
Nino Defilippis l’emporte devant Ockers. André Darrigade, 3ème, reprend le maillot jaune mais les bonifications lui passent sous le nez !

JPEG - 16.8 ko
Valentin Huot, champion de France 1957 et 58, au sommet de l’Aubisque

- Premiers enseignements à tirer
Voorting qui était leader ce matin a terminé à 4’15’’ avec De Groot et Van Der Pluym. Du côté hollandais, c’est donc Wagtmans qu’il faudra suivre avec le plus d’attention.
Chez les belges, Ockers a démontré toute sa valeur mais il est encore éloigné au général. Brankart s’est contenté de suivre sans paraître à l’aise. Adriaensens, 2ème du général, pourrait fort bien tirer les marrons du feu.
Dans l’équipe de France, Darrigade et Bauvin ont fait jeu égal. Impossible de désigner un véritable patron.
Quant à Gaul, il a beaucoup déçu. Son Tour d’Italie victorieux lui est certainement resté dans les jambes.
Enfin, chez les régionaux, Picot (Ouest) et Lauredi (Sud-Est) ont perdu plus de 4’ tandis que Walkowiak (Nord-Est Centre) a réussi à finir dans le groupe de tête.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Nino Defilippis (Ita) en 6h35’57’’
2 Constantin Ockers (Bel)
3 André Darrigade (Fra)
4 Jean Forestier (Fra)
5 Charly Gaul (Lux)
6 Federico Bahamontès (Esp)
7 Jean Brankart (Bel)
8 Roger Walkowiak (Fra)
9 Wout Wagtmans (PB)
10 Valentin Huot (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 André Darrigade (Fra) en 59h24’19’’
2 Jan Adriaensens (Bel) à 1’8’’
3 Gerrit Voorting (PB) à 2’32’’
4 Nello Lauredi (Fra) à 4’34’’
5 Gilbert Bauvin (Fra) à 5’41’’
6 Gilbert Desmet (Bel) à 7’7’’
7 Roger Walkowiak (Fra) à 7’21’’
8 Fernand Picot (Fra) à 12’50’’
9 Wout Wagtmans (PB) à 13’41’’
10 Bruno Monti (Ita) à 17’43’’
<< étape précédente | étape suivante >>