Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1955 > Etape par étape > Etape 21 : Chatellerault - Tours (c.l.m.)

Etape 21 : Chatellerault - Tours (c.l.m.)

68,6 km. 29 juillet 1955

- Brankart, un futur vainqueur ?
Le belge Jean Brankart a gagné ce contre-la-montre de Tours, malgré un bris de roue qui lui a fait perdre une quarantaine de secondes.
Les observateurs sont unanimes : A 24 ans, le wallon dispose de toutes les qualités pour qu’il puisse un jour inscrire son nom au palmarès de la Grande Boucle. Dès cette année, il aurait peut-être pu l’emporter, à condition de disposer d’une équipe à son service mais on connaît les rivalités linguistiques qui minent le cyclisme d’Outre-Quiévrain.
Brankart terminera donc 2ème de ce Tour, en attendant mieux ...
Inutile de vous mentir : 1955 restera sa meilleure année.
En 1956, le hesbignon ne se classera plus que 39ème à Paris. En 1958, il brillera au Giro (2ème derrière Baldini). En 1959, il finira encore 10ème du Tour. C’est à peu près tout. Aucune grande victoire ne viendra couronner sa carrière.

JPEG - 9.7 ko
Brankart, à plus de 41 km/h de moyenne

- Bobet avoue
Louison Bobet ne s’est classé que 3ème de ce chrono, à distance respectable de Brankart et de Fornara : 2’.
Le champion du monde a passé la majeure partie de son temps en danseuse, position absolument pas recommandée pour ce type d’épreuve.
A l’arrivée, il ne peut plus le nier : « Depuis Pau, mon docteur ne me quitte pas. J’ai craint d’abandonner car ma blessure à la selle s’est rouverte dans les cols pyrénéens. Et de terminer 3ème aujourd’hui me surprend presque. »
L’équipe de France a passé près de 2000 km à camoufler la réalité, avec succès puisque aucune formation ne l’a attaquée.
A la fin de l’année, Louison devra se faire opérer pour éliminer cette inflammation récurrente du périnée. La cicatrisation exigera beaucoup de soins et de repos ...

- Rolland perd 3 places
Antonin Rolland n’a été crédité que du 28ème temps à 9’6’’ du vainqueur.
Malade depuis quelques jours, il doit accepter de se faire doubler par Brankart, Gaul (6ème de l’étape) et Fornara (2ème).

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Brankart (Bel) en 1h39’31’’
2 Pasquale Fornara (Ita) à 30’’
3 Louis Bobet (Fra) à 2’12’’
4 Wim Van Est (PB) à 4’14’’
5 Alfred De Bruyne (Bel) à 5’18’’
6 Charly Gaul (Lux) à 5’59’’
7 Paul Ruby (Fra) à 6’1’’
8 Wout Wagtmans (PB) à 6’16’’
9 Agostino Coletto (Ita) à 6’20’’
10 Raphaël Geminiani (Fra) à 6’52’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Louis Bobet (Fra) en 123h50’47’’
2 Jean Brankart (Bel) à 4’53’’
3 Charly Gaul (Lux) à 11’30’’
4 Pasquale Fornara (Ita) à 12’44’’
5 Antonin Rolland (Fra) à 13’18’’
6 Raphaël Geminiani (Fra) à 15’1’’
7 Giancarlo Astrua (Ita) à 18’13’’
8 Constantin Ockers (Bel) à 27’13’’
9 Alex Close (Bel) à 31’10’’
10 François Mahé (Fra) à 36’27’’
<< étape précédente | étape suivante >>