Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1954 > Etape par étape > Etape 1 : Amsterdam - Braasschaat

Etape 1 : Amsterdam - Braasschaat

216 km. 8 juillet 1954

- Grande première
C’est la 1ère fois dans l’histoire du Tour que les coureurs s’élancent de l’étranger, des Pays-Bas en l’occurrence.
Et c’est une réussite : « Toute la Hollande semblait s’être donné rendez-vous sur les routes de Wassenaar, de Delft, de Rotterdam, de Breda, des villes et des villages que le Tour traversait hier. Des dizaines et des dizaines de milliers de spectateurs se pressaient là, en rangs serrés, ininterrompus, sur des kilomètres et des kilomètres, brandissant des petits drapeaux bleu, blanc, rouge, applaudissant, acclamant tout ce qui est le Tour, les coureurs, les motards et les voitures qui le suivent ou le précèdent ».

-  Les leaders déjà sur le pont
Peut-être l’absence des italiens y est-elle pour quelque chose, eux qui aiment cadenasser la course ?
Toujours est-il que les observateurs n’avaient pas l’habitude de voir les cadors embrayer dès la 1ère étape !
Pourtant, on ne rêvait pas : au 102ème km, peu avant Rotterdam, on retrouvait en tête Koblet, Kubler, Bobet, Robic, Wagtmans, Bauvin, Schaer, Darrigade, Hassenforder (excusez du peu), Metzger, Deledda, G. Voorting, De Smet auxquels se sont joints rapidement Lauredi, Faanhof, W. Van Est, Alomar, Hendrickx, Ockers, Siguenza, Schneider et Schmit puis Remangeon, Dacquay et Carle.
On donnait peu de chance à ce groupe trop fourni en hommes de qualité. A tort ! Tous ont roulé à tour de rôle. Tant et si bien que l’écart avec le peloton était de 4’40’’ à Breda (km 160).

- Pas de chance pour Kubler
Lauredi et Faanhof disparaissaient du groupe, ainsi que Kubler, victime d’une crevaison et Metzger qui l’attendait.
Terrible journée pour le vainqueur du Tour 1950 qui sera récupéré par le peloton et perdra la bagatelle de 9’4’’ dans l’aventure !
8 km avant l’arrivée, Siguenza tombait. Le luxembourgeois Schmit était lâché.
Finalement, 19 coureurs pénétraient sur le circuit de Brasschaat, long de 4 km.

JPEG - 20 ko
Un instant crucial : la crevaison de Kubler

- Wagtmans en jaune chez lui
Pas de chance pour Hassenforder qui crevait et pour Darrigade qui heurtait un trottoir à 500 m de la ligne et ne pouvait disputer le sprint remporté par Wout Wagtmans.
Décidemment, les années se suivent et se ressemblent : Wagtmans avait déjà gagné 2 étapes du Tour en 1953 !

JPEG - 23.6 ko
Wagtmans a réussi à prendre 50 m à ses rivaux


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Wout Wagtmans (PB) en 5h23’27’’
2 Gilbert Bauvin (Fra) à 1’’
3 Constantin Ockers (Bel)
4 Marcel Hendrickx (Bel)
5 Louis Bobet (Fra)
6 Wim Van Est (PB)
7 Gerrit Voorting (PB)
8 Adolphe Deledda (Fra)
9 René De Smet (Bel)
10 Kurt Schneider (Aut) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Wout Wagtmans (PB) en 5h22’27’’
2 Gilbert Bauvin (Fra) à 31’’
3 Constantin Ockers (Bel) à 1’1’’
4 Marcel Hendrickx (Bel)
5 Louis Bobet (Fra)
6 Wim Van Est (PB)
7 Gerrit Voorting (PB)
8 Adolphe Deledda (Fra)
9 René De Smet (Bel)
10 Kurt Schneider (Aut) t.m.t.
étape suivante >>