Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2020 > Etape par étape > Etape 17 : Grenoble - Méribel Col de la Loze

Etape 17 : Grenoble - Méribel Col de la Loze

168 km. Mercredi 16 septembre 2020

- Le programme du jour

JPEG - 31.8 ko
Source : ASO

- Carapaz, Izagirre et Alaphilippe en éclaireurs
Après 40 km de lutte, Alaphilippe (Quick Step), D. Martin (Israel), G. Izagirre (Astana), Kämna (Bora) et Carapaz (Ineos) s’offrent un bon de sortie. Les voilà avec près de 6’ d’avance au moment d’aborder le col de la Madeleine (km 91).
Vainqueur la veille de l’étape à Villard-de-Lans, Kämna craque rapidement, laissant ses compagnons de route basculer au sommet (km 107,5) 1’26’’ avant le groupe maillot jaune emmené sur un rythme endiablé par les Bahrain de Landa (7ème du général à 2’16’’ de Roglic). La descente se révèle fatale à Martin. Plus que 3 hommes en tête avec 1’50’’ d’avance sur le groupe maillot jaune alors que se dresse le très redouté col de la Loze.

- Le col de la Loze : un nouveau géant du Tour ?
Il s’agit d’un nouveau col (21,5 km à 7,8 %), né de la volonté de 2 stations alpines, Méribel et Courchevel, de bitumer une partie de leurs pistes de ski pour les rendre accessibles aux cyclistes. T. Gouvenou, directeur technique du Tour, nous le présente : « Au début, c’est beaucoup en forêt, puis, jusqu’à la station de Méribel, c’est une montée classique de station de ski : roulante et très large. Et puis, d’un coup, on sort de la station et on a l’impression d’entrer dans un autre monde. Sur les derniers mètres, vous découvrez le Mont Blanc devant vous. C’est complètement magique, spectaculaire. » Raide surtout avec un passage à 24 % à hauteur des 2100 mètres et une pente moyenne de 11,2 %, 11%, 9,5 %, 9,3 % et 9,7 % dans les 5 derniers kilomètres avant d’atteindre les 2304 mètres d’altitude.

-  Lopez, seigneur de la Loze
Des 3 hommes de tête, c’est le futur champion du monde Julian Alaphilippe qui cède en premier, à plus de 11 km de l’arrivée, puis Gorka Izagirre 2 km plus loin. Richard Carapaz, dernier vainqueur du Giro, réalise un grand numéro mais l’Equatorien doit, lui aussi, s’avouer vaincu à 3 km du terme.
Car derrière, les Bahrain n’ont pas chômé pour mettre leur leader, Mikel Landa, dans les meilleures conditions. En pure perte : l’Espagnol (7ème de l’étape à 1’20’’) craque à l’instant décisif, lorsque Miguel-Angel Lopez porte une première accélération. Roglic et son équipier Kuss, Pogacar et Porte sont les seuls à y répondre. Cette accélération sonne le glas pour Carapaz.
A 2 km, dans les pourcentages les plus sévères, « Superman » en remet une couche. Cette fois, personne ne prend sa roue. C’est tout bon pour le petit coureur de Boyaca (1,64 m ; 59 kg) qui, « lorsque les cols sont à plus de 2000 mètres (se) sent comme à la maison », là où il n’hésite pas à mettre en jeu sa vie lorsque les circonstances l’exigent : C’était à Bogota, en 2013, lors d’une sortie d’entraînement. Deux individus « ont sauté sur moi pour me voler mon vélo. Je me suis défendu et ils sont partis en courant. Tout le monde, aurait fait la même chose pour sauver son vélo. » Le Colombien s’en est sorti avec 2 coups de couteau dans la jambe droite !
Aujourd’hui, sa victoire lui permet de monter sur le podium, lui qui a déjà terminé 3ème du Giro et de la Vuelta en 2018.

JPEG - 26.3 ko
Joli palmarès pour Lopez qui s’est déjà imposé sur le Tour de Suisse 2016, 2 étapes de la Vuelta 2017 et le Tour de Catalogne 2019.

- Roglic a-t-il remporté le Tour ?
2ème à 15’’ de Lopez, Primoz Roglic a réalisé une excellente opération. Le Slovène est enfin parvenu à se débarrasser de son seul concurrent, son compatriote Pogacar, à 2 km de la ligne. 3ème de l’étape à 15’’ de Roglic, le leader de l’UAE, compte désormais 57’’ de déficit au général. Rédhibitoire alors que le chrono de la Planche des Belles Filles se profile à l’horizon ?

- Le directeur sportif de Jumbo exclu
Merijn Zeeman, le directeur sportif N°1 de l’équipe de Primoz Roglic a été exclu du Tour de France après avoir voulu s’opposer de manière violente au contrôle du vélo du Slovène à l’issue de cette étape. Au moment où l’inspecteur de l’UCI lui a déclaré qu’il fallait démonter le vélo et retirer le pédalier, le Batave s’est emporté : "Tu es qui toi ? Tu veux te faire le maillot jaune ?" a-t-il dit avant de poursuivre ses insultes en néerlandais. Zeeman s’est plus tard excusé mais le mal était fait.

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 MIGUEL ANGEL LOPEZ ASTANA PRO TEAM 04h 49’ 08’’
2 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA + 00h 00’ 15’’
3 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES + 00h 00’ 30’’
4 SEPP KUSS TEAM JUMBO - VISMA + 00h 00’ 56’’
5 RICHIE PORTE TREK - SEGAFREDO + 00h 01’ 01’’
6 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 01’ 12’’
7 MIKEL LANDA BAHRAIN - MCLAREN + 00h 01’ 20’’
8 ADAM YATES MITCHELTON - SCOTT + 00h 01’ 20’’
9 RIGOBERTO URAN EF PRO CYCLING + 00h 01’ 59’’
10 TOM DUMOULIN TEAM JUMBO - VISMA + 00h 02’ 13’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA 74h 56’ 04’’
2 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES + 00h 00’ 57’’
3 MIGUEL ANGEL LOPEZ ASTANA PRO TEAM + 00h 01’ 26’’
4 RICHIE PORTE TREK - SEGAFREDO + 00h 03’ 05’’
5 ADAM YATES MITCHELTON - SCOTT + 00h 03’ 14’’
6 RIGOBERTO URAN EF PRO CYCLING + 00h 03’ 24’’
7 MIKEL LANDA BAHRAIN - MCLAREN + 00h 03’ 27’’
8 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 04’ 18’’
9 TOM DUMOULIN TEAM JUMBO - VISMA + 00h 07’ 23’’
10 ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM + 00h 09’ 31’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 74h 57’ 01’’
2 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 03’ 21’’
3 VALENTIN MADOUAS GROUPAMA - FDJ + 01h 24’ 17’’
4 DANIEL FELIPE MARTINEZ EF PRO CYCLING + 01h 48’ 51’’
5 LENNARD KÄMNA BORA - HANSGROHE + 01h 52’ 47’’
6 HAROLD TEJADA ASTANA PRO TEAM + 02h 11’ 39’’
7 NEILSON POWLESS EF PRO CYCLING + 02h 27’ 20’’
8 NIKLAS EG TREK - SEGAFREDO + 02h 30’ 43’’
9 MARC HIRSCHI TEAM SUNWEB + 02h 42’ 49’’
10 PAVEL SIVAKOV INEOS GRENADIERS + 03h 36’ 45’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 224h 49’ 23’’
2 TEAM JUMBO - VISMA + 00h 30’ 07’’
3 EF PRO CYCLING + 01h 03’ 21’’
4 BAHRAIN - MCLAREN + 01h 04’ 04’’
5 INEOS GRENADIERS + 01h 17’ 59’’
6 TREK - SEGAFREDO + 01h 28’ 37’’
7 ASTANA PRO TEAM + 01h 33’ 59’’
8 AG2R LA MONDIALE + 02h 37’ 56’’
9 UAE TEAM EMIRATES + 02h 49’ 25’’
10 TEAM ARKEA - SAMSIC + 02h 55’ 08’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 SAM BENNETT DECEUNINCK - QUICK - STEP 278
2 PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 231
3 MATTEO TRENTIN CCC TEAM 218
4 BRYAN COQUARD B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM 171
5 CALEB EWAN LOTTO SOUDAL 158
6 JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 150
7 WOUT VAN AERT TEAM JUMBO - VISMA 131
8 MICHAEL MØRKØV DECEUNINCK - QUICK - STEP 120
9 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 112
10 ALEXANDER KRISTOFF UAE TEAM EMIRATES 100

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 66
2 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA 63
3 MIGUEL ANGEL LOPEZ ASTANA PRO TEAM 51
4 BENOIT COSNEFROY AG2R LA MONDIALE 36
5 PIERRE ROLLAND B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM 36
6 NANS PETERS AG2R LA MONDIALE 32
7 RICHARD CARAPAZ INEOS GRENADIERS 32
8 MARC HIRSCHI TEAM SUNWEB 31
9 RICHIE PORTE TREK - SEGAFREDO 28
10 LENNARD KÄMNA BORA - HANSGROHE 27

<< étape précédente | étape suivante >>