Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2020 > Etape par étape > Etape 15 : Lyon - Grand Colombier

Etape 15 : Lyon - Grand Colombier

175 km. Dimanche 13 septembre 2020

- Le programme du jour

JPEG - 30 ko
Source : ASO

- Chute de Higuita
Après 13 km, alors que la bataille fait rage en tête, Jungels (Quick Step) s’écarte brusquement sur le côté droit de la route et fauche avec sa roue arrière Higita (Education First) qui, juste à ce moment, se retournait. La chute, à plus de 59 km/h, fait mal. Le champion de Colombie, 16ème du général, repart mais, incapable de serrer correctement les freins, il abandonne en pleurs une trentaine de kilomètres plus loin.

-  Rolland, dernier à abdiquer
Pendant ce temps, 8 coureurs sont parvenus à s’échapper : Geschke et Trentin (CCC), Gogl (NTT), Herrada (Cofidis), Ledanois (Arkea), Marcato (UAE), Bonifazio (Direct Energie) et Rolland (B&B). Les voici au pied de la Montée de la Selle de Fromentel (11,1 km à 8,1%), km 100, avec 4’40’’ d’avance sur le peloton. Herrada, Rolland, Geschke puis Gogl basculent en tête au sommet. Gogl profite de la descente pour prendre un peu d’avance avant le col de la Biche (6,9 km à 8,9%). L’Autrichien est rejoint par Rolland qui franchit en premier le col (km 129). Les 2 hommes entament bientôt l’ascension du col du Grand Colombier (17,4 km à 7,1%) avec 1’49’’ d’avance sur le groupe maillot jaune. Trop peu pour l’emporter. Pierre Rolland, vainqueur de 2 étapes du Tour en 2011 et 2012 et d’une étape du Giro en 2017, dépose son compagnon de route à 15 km du but mais il s’avoue, lui aussi, battu à 12 km de la ligne.

- Bernal et Quintana craquent
Un kilomètre plus tôt, le tenant du titre Bernal (3ème du général à 59’’ de Roglic) et Quintana (5ème à 1’12’’) ont lâché prise. C’en est fini pour eux : Quintana terminera 18ème à 3’50’’ ; Bernal 25ème à 7’20’’ ! Ce dernier ne cherche pas d’excuse : "J’ai eu mal à chaque étape mais je ne peux pas m’abriter derrière ce mal de dos. Aujourd’hui, c’était plus un mal de jambes. Je pense que j’ai perdu 3 ans de ma vie dans cette étape. J’ai tout donné, j’ai fait de mon mieux et quand les autres sont plus forts, il faut l’accepter".

-  "Jumbo Jet" ("L’Equipe")
Devant, le rouleau compresseur Jumbo impressionne : "Les Jumbo Visma de Primoz Roglic ont à nouveau fait tourner l’essoreuse à salade dans les lacets du Grand Colombier et on ne sait même pas quel moment retenir pour illustrer à quel point les autres coureurs du Tour doivent avoir une hache plantée dans le moral ce matin. Que le maillot jaune avait encore 5 équipiers -Gesing, Van Aert, Bennett, Dumoulin, Kuss - au pied du de l’ascension finale dans un groupe qui comptait à peine une trentaine d’unités ? Ou alors que c’est un type qui par ailleurs remporte des sprints massifs - Wout Van Aert - qui a mis tout le monde sous assistance respiratoire pendant plus de 8 kilomètres, qui a ramené par le col Pierre Rolland et fait exploser Egan Bernal et Nairo Quintana ?
Le plus croustillant est peut-être qu’il aurait fallu une montée de trente bornes pour que Sepp Kuss soit utilisé. Quand son leader a finalement attaqué, à un peu plus de 600 mètres de la ligne, l’Américain s’est d’abord relevé, mais voyant que Roglic ne décrochait pas tout le monde, il s’est à nouveau porté à l’avant pour lui offrir un dernier relais.
Hier, en tout cas, la force collective de l’équipe néerlandaise a été plus impressionnante que le niveau de jeu de son leader. Roglic n’a toujours pas lancé un effort de loin - il faut dire que pour l’instant, il n’en a pas eu besoin -, il aime attendre la flamme rouge pour allumer les réacteurs et faire parler sa puissance, mais hier, il n’a pas réussi à faire sauter les quelques wagonnets qui s’accrochaient encore à sa roue. Car les Jumbo avaient certes fait le ménage, mais un peu négligemment, puisque quelques scarabées sont parvenus à suivre, le renaissant Richie Porte, les coriaces Rigoberto Uran et Miguel Angel Lopez, la paire de Movistar Alejandro Valverde-Enric Mas, le grognard Mikel Landa...
(A. Rooos "L’Equipe").

- Pogacar, un "putain de crack" (J. Fernandez Matxin, manager de l’UAE)
Sans oublier Tadej Pogacar qui répond parfaitement à l’offensive de Roglic à 600 mètres du but avant de le battre au sprint. 2ème victoire d’étape pour Pogacar qui reprend 4’’ à son compatriote slovène au jeu des bonifications et se présente, à 21 ans, comme le seul adversaire de l’actuel maillot jaune.
Le gamin de Komenda, sa ville natale, peut-il refaire le handicap de 40’’ ? Les pentes du col de la Loze peuvent lui convenir lors de la 17ème étape ou le contre-la-montre de la Planche des Belles Filles la veille de l’arrivée ? N’oublions pas que Pogacar est devenu fin juin champion national du chrono en battant de 9’’ Roglic sur un parcours de 16 km en légère montée...

JPEG - 123.6 ko
Pogacar devant Roglic.
On aperçoit plus loin Porte et Lopez.
Source : lesoleil.com

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 04h 34’ 13’’
2 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA -
3 RICHIE PORTE TREK - SEGAFREDO + 00h 00’ 05’’
4 MIGUEL ANGEL LOPEZ ASTANA PRO TEAM + 00h 00’ 08’’
5 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 00’ 15’’
6 SEPP KUSS TEAM JUMBO - VISMA + 00h 00’ 15’’
7 MIKEL LANDA BAHRAIN - MCLAREN + 00h 00’ 15’’
8 ADAM YATES MITCHELTON - SCOTT + 00h 00’ 15’’
9 RIGOBERTO URAN EF PRO CYCLING + 00h 00’ 18’’
10 ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM + 00h 00’ 24’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA 65h 37’ 07’’
2 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES + 00h 00’ 40’’
3 RIGOBERTO URAN EF PRO CYCLING + 00h 01’ 34’’
4 MIGUEL ANGEL LOPEZ ASTANA PRO TEAM + 00h 01’ 45’’
5 ADAM YATES MITCHELTON - SCOTT + 00h 02’ 03’’
6 RICHIE PORTE TREK - SEGAFREDO + 00h 02’ 13’’
7 MIKEL LANDA BAHRAIN - MCLAREN + 00h 02’ 16’’
8 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 03’ 15’’
9 NAIRO QUINTANA TEAM ARKEA - SAMSIC + 00h 05’ 08’’
10 TOM DUMOULIN TEAM JUMBO - VISMA + 00h 05’ 12’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 65h 37’ 47’’
2 ENRIC MAS MOVISTAR TEAM + 00h 02’ 35’’
3 EGAN BERNAL INEOS GRENADIERS + 00h 07’ 45’’
4 VALENTIN MADOUAS GROUPAMA - FDJ + 01h 19’ 37’’
5 DANIEL FELIPE MARTINEZ EF PRO CYCLING + 01h 23’ 40’’
6 HAROLD TEJADA ASTANA PRO TEAM + 01h 33’ 09’’
7 DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ + 01h 46’ 19’’
8 LENNARD KÄMNA BORA - HANSGROHE + 01h 48’ 32’’
9 NEILSON POWLESS EF PRO CYCLING + 01h 59’ 10’’
10 MARC HIRSCHI TEAM SUNWEB + 02h 06’ 05’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 197h 04’ 16’’
2 TEAM JUMBO - VISMA + 00h 14’ 50’’
3 EF PRO CYCLING + 00h 26’ 15’’
4 BAHRAIN - MCLAREN + 00h 37’ 43’’
5 TREK - SEGAFREDO + 00h 45’ 09’’
6 INEOS GRENADIERS + 00h 53’ 39’’
7 ASTANA PRO TEAM + 00h 53’ 43’’
8 AG2R LA MONDIALE + 01h 21’ 41’’
9 MITCHELTON - SCOTT + 01h 58’ 50’’
10 TEAM ARKEA - SAMSIC + 02h 05’ 40’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 SAM BENNETT DECEUNINCK - QUICK - STEP 269
2 PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 224
3 MATTEO TRENTIN CCC TEAM 189
4 BRYAN COQUARD B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM 166
5 CALEB EWAN LOTTO SOUDAL 158
6 WOUT VAN AERT TEAM JUMBO - VISMA 131
7 MICHAEL MØRKØV DECEUNINCK - QUICK - STEP 112
8 JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 108
9 ALEXANDER KRISTOFF UAE TEAM EMIRATES 100
10 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 97

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 BENOIT COSNEFROY AG2R LA MONDIALE 36
2 TADEJ POGACAR UAE TEAM EMIRATES 34
3 PRIMOŽ ROGLIC TEAM JUMBO - VISMA 33
4 NANS PETERS AG2R LA MONDIALE 31
5 MARC HIRSCHI TEAM SUNWEB 31
6 PIERRE ROLLAND B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM 26
7 JESUS HERRADA COFIDIS 25
8 TOMS SKUJINS TREK - SEGAFREDO 24
9 MICHAEL GOGL NTT PRO CYCLING TEAM 24
10 QUENTIN PACHER B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM 21

<< étape précédente | étape suivante >>
La carte
La carte

Source : ASO

Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO
Source : ASO