Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2010 > Etape par étape > Etape 15 : Pamiers - Bagnères-de-Luchon

Etape 15 : Pamiers - Bagnères-de-Luchon

187 Km. lundi 19 juillet 2010

- Le programme du jour

GIF - 32.7 ko
Source : ASO

. Km 30 : Côte de Carla-Bayle, catégorie 4 (3,1 km de montée à 4,1 %)
(Fedrigo : 3, Hushovd : 2, Petacchi : 1)
. Km 55 : Sprint de Clermont
(Hunt : 6, Monier : 4, Pineau : 2)
. Km 105 : Col de Portet-d’Aspet, catégorie 2 (5,8 km de montée à 6,8 %)
(Voeckler : 10, Turgot : 9, Mondory : 8, Vandborg : 7)
. Km 126,5 : Col des Ares, catégorie 2 (6,1 km de montée à 4,7 %)
(Voeckler : 10, Turgot : 9, Vandborg : 8, Van Summeren : 7)
. Km 136 : Sprint de Fronsac
(Turgot : 6, Mondory : 4, Ivanov : 2)
. Km 166 : Port de Balès, hors catégorie (19,3 km de montée à 6,1 %)
(Voeckler : 40, Perez Arrieta : 36, Ballan : 32, Van Summeren : 28)


-  Voeckler, un gagnant
En ce début d’étape, le peloton roule si vite qu’au 25ème km, il se scinde en deux. Le maillot jaune Schleck est piégé mais tout rentre dans l’ordre au bout de 3 km.
La bonne échappée se forme à partir du 86ème km avec Vandborg (Liquigas), et Roberts (Milram) puis, au 88ème, avec Van Summeren (Garmin), Ivanov (Katusha), Ballan (BMC), Reda (Quick Step), A. Perez (Footon) et, enfin, km 90, Mondory (AG2R), Voeckler et Turgot (Bbox). Ces 10 coureurs ne demandent pas leur reste : 7’40’’ d’avance au sommet du Portet d’Aspet, 10’45’’ au pied du Port de Balès, à 41 km de la ligne.
Meilleur grimpeur de ce groupe, le champion de France Thomas Voeckler profite de l’ascension pour se retrouver seul en tête à 8 km du haut. Très encouragé par le public qui l’a découvert en 2004, lorsque, déjà revêtu du maillot tricolore, il avait traversé la moitié de la France en jaune, l’Alsacien se procure une grosse frayeur dans la descente. Il prend trop large un virage à droite, traverse la chaussée et rase le mur en pierre. Ouf, c’est passé. Après sa victoire l’année dernière à Perpignan, un 2ème succès sur le Tour lui tend désormais les bras.
A 31 ans, «  le Petit fiancé » des Français n’en finit plus d’étoffer son palmarès : 2 fois champion de France, 2 étapes du Tour, maillot jaune 10 jours, Etoile de Bessèges 2009, Tour du Haut-Var 2009, Trophée des Grimpeurs 2009, Circuit de la Sarthe 2008, Grand Prix de Plouay 2007, Route du Sud 2006, Paris-Bourges 2006. Les grincheux pourraient peut-être reprocher à cette impressionnante collection son caractère quelque peu franchouillard. Ce serait oublier 1 étape du Tour du Pays Basque en 2006 et le Tour du Luxembourg en 2003 !

JPEG - 36.8 ko
Voeckler s’impose en bleu-blanc-rouge

- Le tournant du Tour 2010
Nous sommes dans le Port de Balès où les forts pourcentages ont pratiqué la sélection dans le peloton. A moins de 4 km du sommet, soit à 25 km de l’arrivée, le maillot jaune Schleck démarre. Vinokourov réagit en 1er. Contador, enfermé, accuse quelques dizaines de mètres de retard lorsque le Luxembourgeois cafouille avec sa chaine. Contador qui avait amorcé son retour fait un écart pour le dépasser tandis que, quelques instants plus tard, Schleck doit descendre de vélo pour remettre sa chaine. Une trentaine de secondes s’écoulent… Devant, Contador reçoit le soutien de S. Sanchez et de Menchov (3ème et 4èmes du général). Les 3 hommes basculent dans la descente 17’’ avant Schleck, Van Den Broeck (5ème du général) et Vinokourov qui renseigne son leader d’Astana par oreillette. Excellent descendeur, S. Sanchez trace la route vers Bagnères-de-Luchon. A l’arrivée, l’écart est passé à 39’’. Schleck (12ème de l’étape) a perdu son maillot pour 8’’.

-  La polémique
Sur le podium, Contador est sifflé par une partie du public qui lui reproche d’avoir attaqué alors que son adversaire était victime d’un ennui mécanique. Schleck est abattu : «  ça fait mal ! Il n’aurait pas dû… Je suis en colère, je n’aurais jamais fait ça. »
Dans la soirée, le nouveau leader de l’épreuve enregistre une vidéo sur YouTube dans laquelle il s’excuse : « J’ai peut-être commis une faute et j’en suis désolé. »
Pourtant, Riis, le directeur sportif de Schleck, n’en rajoute pas. Parlant de Contador (qu’il devrait diriger l’année prochaine), le Danois se contente de lâcher : «  Il a fait sa course » avant de s’isoler avec les mécaniciens de son équipe Saxo-Bank pour étudier le dérailleur arrière du vélo récalcitrant. D’autres n’hésitent pas à mettre en cause Andy Schleck. Ce dernier aurait commis une faute technique en voulant changer de plateau en danseuse : « C’est exactement ce qu’on apprend à ne pas faire à l’école de cyclisme ».


- Classement de l’étape

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 VOECKLER Thomas BBOX BOUYGUES TELECOM 4h 44’ 51"
2 BALLAN Alessandro BMC RACING TEAM + 01’ 20"
3 PEREZ ARRIETA Aitor FOOTON-SERVETTO + 01’ 20"
4 MONDORY Lloyd AG2R LA MONDIALE + 02’ 50"
5 ROBERTS Luke TEAM MILRAM + 02’ 50"
6 REDA Francesco QUICK STEP + 02’ 50"
7 CONTADOR Alberto ASTANA + 02’ 50"
8 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI + 02’ 50"
9 MENCHOV Denis RABOBANK + 02’ 50"
10 VANDBORG Brian LIQUIGAS-DOIMO + 02’ 50"

- Classement général

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 CONTADOR Alberto ASTANA 72h 50’ 42"
2 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK + 00’ 08"
3 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI + 02’ 00"
4 MENCHOV Denis RABOBANK + 02’ 13"
5 VAN DEN BROECK Jurgen OMEGA PHARMA - LOTTO + 03’ 39"
6 GESINK Robert RABOBANK + 05’ 01"
7 LEIPHEIMER Levi TEAM RADIOSHACK + 05’ 25"
8 RODRIGUEZ OLIVER Joaquin KATUSHA TEAM + 05’ 45"
9 VINOKOUROV Alexandre ASTANA + 07’ 12"
10 HESJEDAL Ryder GARMIN - TRANSITIONS + 07’ 51"

- Classement des jeunes

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 72h 50’ 50"
2 GESINK Robert RABOBANK + 04’ 53"
3 KREUZIGER Roman LIQUIGAS-DOIMO + 07’ 50"
4 EL FARES Julien COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 40’ 53"
5 GAUTIER Cyril BBOX BOUYGUES TELECOM + 58’ 47"
6 ROLLAND Pierre BBOX BOUYGUES TELECOM + 1h 10’ 54"
7 VALLS FERRI Rafael FOOTON-SERVETTO + 1h 12’ 25"
8 FUGLSANG Jakob TEAM SAXO BANK + 1h 27’ 24"
9 ROJAS Jose Joaquin CAISSE D’EPARGNE + 1h 31’ 19"
10 DURAN AROCA Arkaitz FOOTON-SERVETTO + 1h 32’ 10"

- Classement par équipe

Rang Équipe Temps/Ecarts
1 TEAM RADIOSHACK 218h 42’ 52"
2 CAISSE D’EPARGNE + 04’ 27"
3 RABOBANK + 17’ 23"
4 AG2R LA MONDIALE + 20’ 56"
5 ASTANA + 29’ 07"
6 OMEGA PHARMA - LOTTO + 31’ 13"
7 LIQUIGAS-DOIMO + 48’ 43"
8 QUICK STEP + 52’ 38"
9 EUSKALTEL - EUSKADI + 58’ 33"
10 SKY PRO CYCLING + 1h 18’ 32"

- Classement par points

Rang Coureur Équipe Points
1 PETACCHI Alessandro LAMPRE - FARNESE 187
2 HUSHOVD Thor CERVELO TEST TEAM 185
3 CAVENDISH Mark TEAM HTC - COLUMBIA 162
4 ROJAS Jose Joaquin CAISSE D’EPARGNE 144
5 MC EWEN Robbie KATUSHA TEAM 138

- Classement du meilleur grimpeur

Rang Coureur Équipe Points
1 CHARTEAU Anthony BBOX BOUYGUES TELECOM 115
2 PINEAU Jérôme QUICK STEP 92
3 VOECKLER Thomas BBOX BOUYGUES TELECOM 82
4 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 76
5 CONTADOR Alberto ASTANA 76

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours

Source : ASO