Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2010 > Etape par étape > Etape 9 : Morzine-Avoriaz - Saint-Jean-de-Maurienne

Etape 9 : Morzine-Avoriaz - Saint-Jean-de-Maurienne

204,5 Km. mardi 13 juillet 2010

- Le programme du jour

GIF - 40.7 ko
Source : ASO

. Km 18,5 : Côte de Châtillon, catégorie 4 (2,1 km de montée à 3,9 %)
(Pineau : 3, Voigt : 2, Charteau : 1)
. Km 25,5 : Sprint de Cluses
(Hushovd : 6, Frohlinger : 4, Voigt : 2)
. Km 46 : Col de la Colombière, catégorie 1 (16,5 km de montée à 6,7 %)
(Moreau : 15, Pineau : 13, Charteau : 11, Casar : 9)
. Km 71 : Col des Aravis, catégorie 2 (7,6 km de montée à 5,9 %)
(Pineau : 10, Moreau : 9, Charteau : 8, Cunego : 7)
. Km 97 : Col des Saisies, catégorie 1 (14,4 km de montée à 5,1 %)
(Pineau : 15, Moreau : 13, Charteau : 11, Voigt : 9)
. Km 135,5 : Sprint de La Bathie
(Gutierrez : 6, Casar : 4, Moreau : 2)
. Km 172,5 : Col de la Madeleine, hors catégorie (25,5 km de montée à 6,2 %)
(Charteau : 40, Cunego : 36, Sanchez : 32, Casar : 28)


- 12 hommes devant
Des le 3ème km, 11 coureurs se détachent : Voigt (Saxo), Casar (Française des Jeux), Nocentini (AG2R), Pineau (Quick Step), Fröhlinger (Milram), Charteau et Gauthier (Bbox), L. L. Sanchez, Moreau et Gutierrez (Caisse d’Epargne) ainsi que Hushovd (Cervelo) qui prend des points au sprint intermédiaire avant de disparaître sur chute. Cunego (Lampre) et Taaramae (Cofidis) les rejoignent avant que l’écart n’atteigne les 6’25’’ au 110ème km.

-  Evans blessé
Jusqu’au col de la Madeleine, dernière difficulté du jour, les BMC du maillot jaune Cadel Evans avaient parfaitement contrôlé la situation, Hincapie, Ballan et Bookwalter se relayant en tête du peloton ainsi que l’exige la tradition. En réalité, la formation américaine n’en mène pas large. Leur leader s’est fracturé le coude gauche lorsqu’il est tombé lors de la 8ème étape, avant-hier ! Pendant la journée de repos, le staff du champion du monde a décidé de garder le secret, priant pour que l’étape se déroule le plus paisiblement du monde. Seuls des strappings bleus autour de l’avant-bras de l’Australien auraient pu éveiller les soupçons de ses adversaires.
Bien joué mais, à 8 km du sommet de la Madeleine, Evans est distancé. Il souffre trop et c’est avec 8’9’’ de retard qu’il franchit la ligne en 42ème position avant de s’écrouler en pleurs dans les bras de son équipier Santambrogio. Après Armstrong dimanche (aujourd’hui 18ème à 2’50’’ avec Basso), voici un nouveau favori à la victoire finale qui s’effondre.

- Le duel Schleck – Contador désormais inévitable
Au sommet de la Madeleine, à 32 km de l’arrivée, de l’échappée matinale, il ne reste que 4 survivants : Charteau, L. L. Sanchez, Casar et Cunego qui refuse de collaborer.
Mais c’est derrière que les esprits s’échauffent. Les Astana ont si bien fait le ménage que, dans les derniers kilomètres de l’ascension, les 2 géants du Tour 2010, Contador et Schleck, se retrouvent face à face. Le Luxembourgeois pense peut-être pouvoir lâcher l’Espagnol. Il lance quelques banderilles auxquelles le tenant du titre répond parfaitement. Pourquoi continuer à se faire la guerre ? Menchov, S. Sanchez et les autres vont en profiter pour revenir ! Il faut collaborer, suggère Contador à son cadet. En effet, il semble bien que ce soit la meilleure solution. Les 2 hommes unissent leurs forces, basculent dans la descente avec 2’10’’ de retard sur les 4 échappés, récupèrent Moreau (aspiré par « 2 motos », commentera-t-il plus tard) et reviennent in extremis sur nos 4 fugitifs qui s’apprêtent à se disputer le sprint.


- Casar en vieux baroudeur
Un sprint remporté par Sandy Casar. Battu l’année dernière à Saint-Girons par Luis-Léon Sanchez, l’Yvelinois a pris sa revanche, et ce de manière très minutieuse : "Depuis ma 2ème place à Jausiers derrière Cyril Dessel (en 2008), je repère minutieusement les arrivées. Mais entre le livre de route que j’avais étudié et la réalité, il y a parfois de petites différences. Je ne pensais pas que l’arrivée était en faux-plat montant. Je savais qu’il fallait sortir du dernier virage dans les deux premiers. Deuxième, c’était l’idéal. C’était la position de Luis-Léon Sanchez. J’étais en tête. Je pensais qu’il restait 200 m, en fait, c’était 350 m. J’ai tout donné."
Casar (6ème du Giro 2006 ; 11ème du Tour 2009) s’offre ainsi sa 3ème étape sur la Grande Boucle, si l’on tient compte du fait qu’Astarloza sera déclassé de sa victoire à Bourg-Saint-Maurice en 2009 après son contrôle positif à l’EPO. Pas mal pour un coureur qui a trop longtemps véhiculé une image de « looser » (5 fois 2ème, 6 si l’on oublie de retirer le gain de l’étape à Astarloza).

JPEG - 46 ko
Casar prend sa revanche sur Sanchez



- Egalité au classement de la montagne
En passant 1er au col hors-catégorie de la Madeleine, Anthony Charteau possède le même nombre de points que Jérôme Pineau. Comme le règlement stipule qu’en cas d’égalité, c’est le coureur qui a franchi le plus de fois en tête un col hors-catégorie qui l’emporte, le coureur de la Bbox s’empare du maillot de meilleur grimpeur.
« Ah, si Moreau ne m’avait pas pris 2 points en haut de la Colombière », doit sûrement maugréer Pineau à l’heure actuelle !

- Classement de l’étape

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 CASAR Sandy FDJ 5h 38’ 10"
2 SANCHEZ Luis-Leon CAISSE D’EPARGNE + 00’ 00"
3 CUNEGO Damiano LAMPRE - FARNESE + 00’ 00"
4 MOREAU Christophe CAISSE D’EPARGNE + 00’ 02"
5 CHARTEAU Anthony BBOX BOUYGUES TELECOM + 00’ 02"
6 CONTADOR Alberto ASTANA + 00’ 02"
7 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK + 00’ 02"
8 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI + 00’ 52"
9 RODRIGUEZ OLIVER Joaquin KATUSHA TEAM + 02’ 07"
10 LEIPHEIMER Levi TEAM RADIOSHACK + 02’ 07"

- Classement général

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 43h 35’ 41"
2 CONTADOR Alberto ASTANA + 00’ 41"
3 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI + 02’ 45"
4 MENCHOV Denis RABOBANK + 02’ 58"
5 VAN DEN BROECK Jurgen OMEGA PHARMA - LOTTO + 03’ 31"
6 LEIPHEIMER Levi TEAM RADIOSHACK + 03’ 59"
7 GESINK Robert RABOBANK + 04’ 22"
8 SANCHEZ Luis-Leon CAISSE D’EPARGNE + 04’ 41"
9 RODRIGUEZ OLIVER Joaquin KATUSHA TEAM + 05’ 08"
10 BASSO Ivan LIQUIGAS-DOIMO + 05’ 09"

- Classement des jeunes

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 43h 35’ 41"
2 GESINK Robert RABOBANK + 04’ 22"
3 KREUZIGER Roman LIQUIGAS-DOIMO + 05’ 11"
4 GAUTIER Cyril BBOX BOUYGUES TELECOM + 28’ 50"
5 VALLS FERRI Rafael FOOTON-SERVETTO + 30’ 01"
6 EL FARES Julien COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 30’ 29"
7 FUGLSANG Jakob TEAM SAXO BANK + 44’ 33"
8 ROLLAND Pierre BBOX BOUYGUES TELECOM + 45’ 49"
9 DURAN AROCA Arkaitz FOOTON-SERVETTO + 50’ 51"
10 THOMAS Geraint SKY PRO CYCLING + 51’ 08"

- Classement par équipe

Rang Équipe Temps/Ecarts
1 CAISSE D’EPARGNE 131h 05’ 36"
2 TEAM RADIOSHACK + 00’ 31"
3 ASTANA + 00’ 35"
4 RABOBANK + 01’ 19"
5 AG2R LA MONDIALE + 14’ 53"
6 LIQUIGAS-DOIMO + 16’ 23"
7 OMEGA PHARMA - LOTTO + 18’ 04"
8 SKY PRO CYCLING + 26’ 12"
9 COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 29’ 27"
10 EUSKALTEL - EUSKADI + 30’ 54"

- Classement par points

Rang Coureur Équipe Points
1 HUSHOVD Thor CERVELO TEST TEAM 124
2 PETACCHI Alessandro LAMPRE - FARNESE 114
3 MC EWEN Robbie KATUSHA TEAM 105
4 ROJAS Jose Joaquin CAISSE D’EPARGNE 92
5 CAVENDISH Mark TEAM HTC - COLUMBIA 85

- Classement du meilleur grimpeur

Rang Coureur Équipe Points
1 CHARTEAU Anthony BBOX BOUYGUES TELECOM 85
2 PINEAU Jérôme QUICK STEP 85
3 MOREAU Christophe CAISSE D’EPARGNE 62
4 CUNEGO Damiano LAMPRE - FARNESE 56
5 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 50

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours

Source : ASO