Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1938 > Etape par étape > Etape 21 : Lille - Paris

Etape 21 : Lille - Paris

279 km. 31 juillet 1938

- Un début d’étape classique
Le contrôle de départ est installé à Lille, dans le quartier de la rue des Postes, au café Allender, place des Quatre-Chemins. A 7h55, la caravane s’ébranle. Le Guével, Jaminet, Passat et Gianello prennent 300 m. d’avance dans la côte de Vimy (km 41) mais les Italiens mènent la chasse et les Français sont repris à la sortie d’Arras.

- Bras dessus, bras dessous
Il ne se passe plus rien avant la côte de Vallangoujard, située à 55 km de l’arrivée. C’est là, comme lors de sa victoire en 1927, qu’André Leducq se lance à l’offensive, rapidement rejoint par Antonin Magne. Les 2 plus populaires cyclistes français de l’époque s’en donnent à cœur joie sous l’œil indulgent du peloton. Mais ne voilà-t-il pas que la cuvette de pédalier de «  Dédé » s’est desserrée et qu’il ne peut suivre « Tonin » dans la montée du Cœur-Volant ! Pas grave : un pacte a été conclu entre les 2 champions. Rien ne les empêchera de terminer la course ensemble, eux qui sont nés à 12 jours d’intervalle (en février 1904), eux qui ont débuté la même année 1927 dans le Tour avant d’inscrire 2 fois leur nom au palmarès de cette épreuve. Ce n’est pas un vulgaire incident mécanique qui va perturber l’Histoire. « Le Fermier de Livry-Gargan » attend son pote puis tous deux peaufinent les derniers détails : «  Aux portes mêmes du vélodrome, dans la rue de la Tourelle, nous avons mis notre scénario au point. Pas de sprint, on allait entrer en frères. Tonin s’est écarté, je me suis porté à sa hauteur, mon bras droit autour de sa taille, son bras gauche sur mes épaules. Clameurs. Explosion. Foule en délire » (A. Leducq « Une Fleur au Guidon »).

JPEG - 36.4 ko
Il s’agit ici des adieux sur la Grande Boucle de Leducq (+ en 1980) et de Magne (+ en 1983).

- 13 ans après
Derrière, dans la côte du Cœur-Volant, Bartali et cosson ont légèrement distancé Vervaecke mais le Flamand les a récupérés à Versailles. Les 3 leaders du général ont terminé dans le peloton à 5’15’’ des 2 héros de la journée.
Gino Bartali a ainsi remporté le Tour de France, 13 ans après Ottavio Bottecchia qui restera le premier Transalpin à s’être imposé sur la Grande Boucle. A 24 ans, le Florentin possède déjà une carte de visite impressionnante : 2 Tours d’Italie (36, 37), 2 Championnats d’Italie (35, 37), 1 Tour de Lombardie (36). En attendant la suite...

JPEG - 32.4 ko
La maison de naissance de Bartali à Ponte-a-Ema près de Florence (photo prise en 2009).


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 André Leducq (Fra) en 8h54’50’’
1 Antonin Magne (Fra) m.t.
3 Raymond Louviot (Fra) à 5’
4 Fabien Galateau (Fra)
5 Pierre Jaminet (Fra)
6 Yvan Marie (Fra) t.m.t.
7 Mario Vicini (Ita) à 5’15’’
8 Marcel Kint (Bel)
9 Robert Oubron (Fra)
10 Mariano Canardo (Esp) t.m.t.
<< étape précédente | classement général final >>