Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1938 > Etape par étape > Etape 5 : Royan - Bordeaux

Etape 5 : Royan - Bordeaux

198 km. 10 juillet 1938

-  Marcaillou abandonné
Alors que le peloton roule à vive allure, dans la traversée de Saint-Georges-de-Didonne, Sylvain Marcaillou chute et se cogne la tête contre la margelle d’un puits. Le Toulousain se relève courageusement, parvient à reprendre place au sein de la meute un peu avant Mirambeau (km 61) mais il doit bientôt s’arrêter pour se faire panser, le sang coulant abondamment de son cuir chevelu. Personne au sein de l’équipe de France ne l’attend et c’est avec plus d’une demi-heure de retard que Marcaillou (5ème du Tour l’année dernière) arrive à Bordeaux. Pour ne pas repartir le lendemain.

JPEG - 23.2 ko
Marcaillou soigné par une infirmière

-  Meulenberg, meilleur sprinter
Après avoir difficilement contourné Bordeaux par « un petit chemin étroit, poussiéreux et tortueux » (R. Huttier) afin d’atteindre le nouveau vélodrome municipal, Eloi Meulenberg (1912-1989) remporte au sprint sa 8ème et dernière étape sur le Tour. Au grand désespoir du régional, le Bordelais Jean Fréchaut qui a tenté toute la journée de se défaire des griffes du champion du monde. En vain.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eloi Meulenberg (Bel) en 5h12’42’’
2 Glauco Servadei (Ita)
3 Aldo Bini (Ita)
4 Jean Fréchaut (Fra)
5 Marcel Kint (Bel)
6 Jules Lowie (Bel)
7 Sylvère Maes (Bel)
8 Emile Masson "junior" (Bel)
9 Felicien Vervaecke (Bel)
10 Albertin Disseaux (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Majérus (Lux) en 33h41’56’’
2 André Leducq (Fra) en 33h42’48’’
3 Antonin Magne (Fra) en 33h42’56’’
4 Mathias Clemens (Lux) m.t.
5 Georges Speicher (Fra) en 33h43’14’’
6 Jules Lowie (Bel)
7 Heinz Wengler (All) t.m.t.
8 Jean-Marie Goasmat (Fra) en 33h43’28’’
9 Victor Cosson (Fra) en 33h43’33’’
10 Otto Weckerling (All) en 33h43’44’’
<< étape précédente | étape suivante >>