Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1938 > Etape par étape > Etape 8 : Pau - Luchon

Etape 8 : Pau - Luchon

193 km. 14 juillet 1938

- Bartali s’offre 4’ de bonifications
18ème du général à 7’ de Leducq, Gino Bartali n’est pas disposé à frapper un grand coup. Dirigé par le Campionissimo Girardengo, le Toscan préfère décrocher les bonifications aux sommets des cols. C’est ainsi qu’il accélère à Gourette pour franchir l’Aubisque 40’’ avant Vissers. Notons que son grand adversaire, Sylvère Maes, est déjà pointé à 3’30’’ et que le Belge sera bientôt victime d’une chute sans gravité. Dans la descente, Bartali accepte le retour de Berrendero, Vissers, Vervaecke, Gallien et Gianello.
Bartali ne force pas dans le Tourmalet qu’il passe 15’’ avant Vissers, 19’’ avant Gianello et 23’’ avant Vervaecke. Ecarts qui se stabilisent en haut d’Aspin (19’’ sur les 2 Belges, 27’’ sur Gianello). A ce moment, Jean-Marie Goasmat (5ème à 1’14’’) est virtuel maillot jaune.

-  Vervaecke enfin en jaune
Peut-être Bartali aurait-il continué ses emplettes dans Peyresourde ? Le bris de sa roue dans la descente d’Aspin l’en empêche. Gianello étant, de son côté, perturbé par des ennuis de dérailleur, Félicien Vervaecke et Edward Vissers se retrouvent seuls en tête. Ce qui permet au mieux classé des 2 Flamands (Vervaecke en l’occurence) de s’octroyer 2’ de bonifications (1’ au sommet + 1’ à l’arrivée) et de revêtir, à 31 ans, le maillot jaune pour la 1ère fois de sa carrière.
3ème de l’étape à 55’’, Bartali (qui, pour les spécialistes, a utilisé des braquets de 49X24, 49X22, 49X18, 49X16, soit un développement de 4,37 m à 6,55 m) note certainement avec satisfaction que Maes a fini 63ème à 29’38’’.

JPEG - 40.1 ko
A Luchon, lors de la journée de repos, Vervaecke (à droite) et Vissers savourent leur succès, le maillot jaune étendu sur la table

- La fin d’une époque
Leader de l’épreuve ce matin, Leducq (46ème à 25’18’’) n’a pas pesé bien lourd dans la balance. Le capitaine de l’équipe de France, Magne, n’a guère fait mieux : 27ème à 20’21’’.
Quant à Speicher, son classement (12ème à 14’42’’) laisse espérer mais le champion du monde 1933 a été surpris, photo à l’appui, accroché à une voiture dans la montée d’Aspin. Il est mis hors course.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Félicien Vervaecke (Bel) en 7h15’19’’
2 Edward Vissers (Bel) m.t.
3 Gino Bartali (Ita) à 55’’
4 Jean-Marie Goasmat (Fra) à 4’12’’
5 Albertin Disseaux (Bel) à 6’4’’
6 Victor Cosson (Fra) à 8’5’’
7 Dante Gianello (Fra) à 8’56’’
8 Fabien Galateau (Fra) à9’11’’
9 Arsène Mersch (Lux) à 10’14’’
10 Settimo Simonini (Ita) à 11’31’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Félicien Vervaecke (Bel)
2 Gino Bartali (Ita) à 2’18’’
3 Jean-Marie Goasmat (Fra) à 5’9’’
<< étape précédente | étape suivante >>