Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1935 > Etape par étape > Etape 15 : Perpignan - Luchon

Etape 15 : Perpignan - Luchon

325 km. 20 juillet 1935

- Vietto met le feu aux poudres
8ème du général à plus d’une demi-heure de R. Maes, René Vietto croit toujours en ses chances. Dès le bas de la première difficulté du jour, la côte de Mont-Louis située à 256 km de Luchon, le cannois se lance à l’assaut. S’il était parti dans un raid solitaire du style de l’année dernière, aucune critique n’aurait pu être formulée mais Vervaecke (5ème du général) et S. Maes (7ème) lui emboitent le pas. L’intérêt de l’équipe de France ne suppose-t-elle pas de jouer la carte « Speicher » (2ème du général) ? Manifestement, « le Roi René » n’en a cure. Il creuse un écart conséquent, les 2 belges dans sa roue, puis s’arrête pour changer de développement. Vervaecke et S. Maes, lancés sur orbite, franchissent le sommet 1’12’’ avant Vietto qui sera rejoint par le groupe maillot jaune.
Le soir, à l’hôtel des tricolores, l’ambiance ne devait pas être à la fête ! Dans un jour sans, particulièrement énervé par le comportement individualiste de son coéquipier, Speicher s’est classé 15ème à 25’50’’ des 2 belges. Pour la France, le Tour est perdu. Une première depuis 1929.

- Formidable triplé belge
Les belges, bien conseillés par Karel Steyaert, peuvent, eux, songer à la victoire finale. S. Maes et Vervaecke ont augmenté sans cesse leur avance (5’53’’ sur Vietto au Puymorens ; 9’31’’ sur Ruozzi, Lowie, R. Maes et Thierbach au col de Port ; 12’ sur Thierbach au Portet d’Aspet) jusqu’à Luchon où Sylvère Maes gagnait sa 2ème étape sur le Tour (après celle de Paris en 1934).
Les 2 flamands s’emparaient des 2ème et 3ème places du général tandis que leur compatriote Romain Maes (peut-être un peu chagriné par la tournure des événements ?) conservait la Tunique (6ème de l’étape à 20’5’’) après avoir passé une journée difficile en compagnie de Jules Lowie.

JPEG - 33.3 ko
S. Maes (à gauche) et Vervaecke au sommet du col des Ares à 30 km de l’arrivée.

- Débâcle italienne
Francesco Camusso (3ème du général ce matin) a fait une terrible chute après avoir percuté une voiture. Bergamaschi, Giaccobe et Rimoldi ont abandonnè peu après. Ne restent en course, côté transalpin, qu’Ambrogio Morelli (4ème du général) et Orlando Teani, 2 hommes qui faisaient partie des « remplaçants » au départ de Paris !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Sylvère Maes (Bel) en 11h39’23’’
2 Felicien Vervaecke (Bel) m.t.
3 Oskar Thierbach (All) à 13’35’’
4 René Vietto (Fra) à 20’5’’
5 Ambrogio Morelli (Ita)
6 Romain Maes (Bel)
7 Orlando Teani (Ita)
8 Maurice Archambaud (Fra)
9 Georg Umbenhauer (All)
10 Gabriel Ruozzi (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Romain Maes (Bel) en 98h36’28’’
2 Felicien Vervaecke (Bel) en 98h45’35’’
3 Sylvère Maes (Bel) en 98h49’50’’
4 Ambrogio Morelli (Ita) en 98h50’47’’
5 Georges Speicher (Fra) en 98h52’35’’
6 Jules Lowie (Bel) en 99h10’52’’
7 René Vietto (Fra) en 99h14’15’’
8 Maurice Archambaud (Fra) en 99h16’59’’
9 Gabriel Ruozzi (Fra) en 99h29’28’’
10 Oskar Thierbach (All) en 99h46’21’’
<< étape précédente | étape suivante >>