Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1935 > Etape par étape > Etape 2 : Lille - Charleville

Etape 2 : Lille - Charleville

192 km. 5 juillet 1935

- Des crevaisons à foison
Lapébie, Vervaecke, Hodey et le touriste-routier Renoncé se lancent à l’attaque dès les premiers sentiers pavés. Soudain, à Cysoing, l’allemand crève. Quoi de plus normal sur de telles routes, se dit-on ? Mais les 3 autres ne sont pas sortis du village que le belge met pied à terre, victime du même mal. Un kilomètre plus loin, c’est au tour de Lapébie de s’arrêter, 500 m. avant le parisien. En 3 km, les 4 attaquants ont percé ! Etrange ! Et ce d’autant plus qu’Archambaud crèvera à 6 reprises. Le malheureux perdra (ainsi que Lapébie qui cassera son vélo) 35’9’’ dans l’aventure. Martano (2ème l’année dernière) préférera abandonner, écœuré et fatigué après un début de saison épuisant.

JPEG - 28.2 ko
Les crevaisons (ici celle de R. Maes) perturbent le bon déroulement de l’étape

- L’explication
A chaud, les commentateurs évoquent la présence sur les routes de clous ou de morceaux de ferraille. En réalité, les coureurs utilisent pour la première fois des jantes en duralumin. Sous l’effet de la chaleur, le chatterton qui sert à coller les boyaux sur ces jantes s’amollit, les boyaux tournent et provoquent déjantages en série et éclatements de boyaux.

- Pélissier la mérite
A Valenciennes, 7 coureurs se retrouvent à l’avant : les tricolores Magne, Merviel et Debenne, les touristes-routiers Bertocco et Fontenay, l’espagnol Trueba et le « remplaçant » Charles Pélissier. Ce dernier, en forme exceptionnelle, effectue un travail considérable. Derrière, le maillot jaune Romain Maes a crevé au mauvais moment. A Maubeuge, il compte 5’20’’ de retard mais les belges s’unissent remarquablement et la jonction s’effectue à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. 20 cyclistes se disputent le sprint que Charles Pélissier remporte pour la 15ème fois depuis le début de sa carrière en 1929.
De quoi remonter le moral de « Charlot » qui, le 1er mai, a perdu son frère Henri (vainqueur de l’épreuve en 1923), tué de 5 balles de révolver par sa compagne.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Charles Pélissier (Fra) en 5h32’18’’
2 Georges Speicher (Fra)
3 Vasco Bergamaschi (Ita)
4 Gustave Danneels (Bel)
5 Edgard De Caluwé (Bel)
6 René Debenne (Fra)
7 Jules Merviel (Fra)
8 Remo Bertoni (Ita)
9 Francesco Camusso (Ita)
10 Antonin Magne (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Romain Maes (Bel)
2 Charles Pélissier (Fra) à 1’46’’
3 Edgard De Caluwé (Bel) à 2’31’’
<< étape précédente | étape suivante >>