Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1978 > Etape par étape > Etape 11 : Pau - Saint-Lary-Soulan

Etape 11 : Pau - Saint-Lary-Soulan

161 km. 11 juillet 1978

-  Thévenet abandonne
Largué la veille dans le col de Marie-Blanque, Thévenet abandonne après Barèges, dans le col du Tourmalet (km 85) alors qu’il sent à nouveau les premiers symptômes de l’étouffement.

- Bruyère conserve la Tunique
Bruyère a promis ce matin de porter son maillot jaune à Lourdes s’il le conservait au terme de cette étape alors qu’il possède 2’7’’ d’avance sur Bossis et 3’32’’ sur Hinault.
Tandis que Bossis s’effondre (62ème à 16’43’’), le wallon, 10ème à 2’32’’ du vainqueur, parvient à ses fins. Non sans mal puisqu’il a été rejeté à 2’55’’ du groupe de tête au sommet du Tourmalet mais l’allure modérée des favoris de l’épreuve (27,8 km/h de moyenne) lui a permis de recoller avant de limiter la casse dans le col d’Aspin et dans la montée finale du Pla d’Adet.

- Hinault fait forte impression
Pollentier accélère dans le Tourmalet où il passe au sommet 8’’ avant Martinez, 18’’ avant Hinault et Zoetemelk, 31’’ avant Kuiper.
Wellens, Laurent et Nilsson s’enfuient à partir du 112ème km, ce qui leur permet de franchir détachés le col d’Aspin et de compter 1’30’’ d’avance sur le peloton au 137ème km. Insuffisant pour espérer l’emporter : ces 3 hommes sont repris dans le Pla d’Adet.
Un moment, dans cette ultime ascension, Pollentier et Zoetemelk semblent avoir fait le break. Mais Hinault qui n’est pas un grimpeur spécifique, ne répond pas au démarrage. Il préfère progresser à son rythme, sur un gros développement, sans jamais demander de relais. Et c’est ainsi qu’il colmate la brèche en emmenant dans son sillage Mariano Martinez (Jobo).

-  Martinez enfin récompensé
Pollentier et Zoetemelk ayant jeté toutes leurs forces dans leur attaque, Hinault s’étant lui aussi beaucoup dépensé pour effectuer la jonction, Martinez peut prendre la fuite dans le dernier kilomètre sans que personne ne songe à réagir.
Vainqueur de sa première étape en 7 participations, Mariano (naturalisé français en 1963) jubile, fatigué d’avoir été trop longtemps « enrôlé comme porteur de bidons » alors qu’il avait fini 6ème du Tour en 1972 à 23 ans.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Mariano Martinez (Fra) en 5h47’26"
2 Bernard Hinault (Fra) à 5"
3 Michel Pollentier (Bel) m.t.
4 Joop Zoetemelk (PB) à 19"
5 Joaquim Agostinho (Por) à 1’28"
6 Hennie Kuiper (PB) à 1’29"
7 Christian Seznec (Fra) à 2’21"
8 Francisco Galdos (Esp) à 2’30"
9 Raymond Martin (Fra) à 2’31"
10 Joseph Bruyère (Bel) à 2’32"

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Joseph Bruyère (Bel) en 56h19’30"
2 Bernard Hinault (Fra) à 1’5"
3 Joop Zoetemelk (PB) à 1’58"
4 Michel Pollentier (Bel) à 2’47"
5 Hennie Kuiper (PB) à 4’8"
6 Joaquim Agostinho (Por) à 5’48"
7 Freddy Maertens (Bel) à 6’25"
8 Mariano Martinez (Fra) à 6’34"
9 Michel Laurent (Fra) à 7’15"
10 Francisco Galdos (Esp) à 7’39"

 

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours