Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1951 > Etape par étape > Etape 21 : Briançon - Aix-les-Bains

Etape 21 : Briançon - Aix-les-Bains

201 km. 26 juillet 1951

- Parcours : Col du Lautaret, côte de Laffrey, cols de Porte, du Cucheron et du Granier

- Ruiz ruine les espoirs de Gauthier
Sciardis (Île de France - Nord-Ouest) franchit en tête le 1er col de la journée, le Lautaret, tandis que Bartali s’impose dans la côte de Laffrey.
Il faut cependant attendre Grenoble pour que la course se décante.
Bernard Gauthier (équipe de France), chez lui, se lance à l’offensive. Il passe le col de Porte avec plus d’1’30’’ d’avance sur l’espagnol Bernardo Ruiz, déjà vainqueur à Brive.
Ce dernier est un bon grimpeur. Il revient sur Gauthier dans le col du Granier puis le distance irrémédiablement avant de remporter sa 2ème victoire sur ce Tour et de remonter ainsi à la 7ème place du général.
9ème du classement final à Paris, Ruiz ne sait pas encore qu’il a gagné ici son dernier bouquet. Mais qu’il se console, il montera sur le podium l’année prochaine !
Gauthier aurait pu se contenter d’une belle 2ème place à Aix-les-Bains mais Jean Robic (Paris), Pierre Cogan (Ouest - Sud-Ouest) et Jean Dotto (Est - Sud-Est) ne l’entendent pas de cette oreille. Ils reviennent sur lui pour mieux le battre au sprint.
Insuffisant pour sauver Robic de l’échec : "Tête de cuir" terminera 27ème à 1h55’ du vainqueur à Paris sans avoir beaucoup pesé sur la course.
Pierre Cogan est, quant à lui, plus satisfait. A 37 ans, il achèvera son ultime Grande Boucle à la 19ème place.

- Bobet s’effondre
Auteur d’un début de saison de toute beauté (vainqueur de Milan - San-Rémo, champion de France), Louison Bobet avait abordé ce Tour avec un moral de vainqueur. Hélas, malgré une victoire d’étape, il ne s’est jamais senti à son aise.
9ème du général ce matin, l’étape va se révéler être un véritable calvaire.
Soutenu par ses équipiers Raoul Rémy et Apo Lazaridès, il terminera dernier à 39’36’’.
Le voici définitivement rejeté à la 20ème place du général.
Pendant ce temps, les ténors se sont tenus tranquilles, franchissant la ligne groupés 6’38’’ après l’espagnol.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bernardo Ruiz (Esp) en 6h45’24’’
2 Jean Robic (Fra) à 1’46’’
3 Pierre Cogan (Fra)
4 Jean Dotto (Fra)
5 Bernard Gauthier (Fra) t.m.t.
6 Jean-Marie Goasmat (Fra) à 6’33’’
7 Constantin Ockers (Bel) à 6’38’’
8 Gino Bartali (Ita)
9 Adolphe Deledda (Fra)
10 Fausto Coppi (Ita) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Hugo Koblet (Sui) en 123h24’6’’
2 Raphaël Geminiani (Fra) à 9’2’’
3 Lucien Lazaridès (Fra) à 12’43’’
4 Gino Bartali (Ita) à 20’4’’
5 Constantin Ockers (Bel) à 25’28’’
6 Pierre Barbotin (Fra) à 30’41’’
7 Bernardo Ruiz (Esp) à 31’48’’
8 Gilbert Bauvin (Fra) à 32’43’’
9 Fiorenzo Magni (Ita) à 34’41’’
10 Fausto Coppi (Ita) à 38’23’’
<< étape précédente | étape suivante >>