Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1951 > Etape par étape > Etape 10 : Clermont-Ferrand - Brive

Etape 10 : Clermont-Ferrand - Brive

216 km. 14 juillet 1951

- Le cyclisme espagnol est de retour
La dernière victoire espagnole remontait à 1937 lorsque Julian Berrendero l’avait emporté à Pau.
Depuis lors, perturbé par la guerre civile, le cyclisme espagnol avait sombré.
Le meilleur représentant de sa génération, Bernardo Ruiz (champion de son pays en 1946, 1948 et 1951 ; vainqueur de la Vuelta en 1948) avait bien participé en 1949 à la Grande Boucle mais ni lui ni ses coéquipiers n’y avaient brillé. Ruiz avait même abandonné.
En cette année 1951, il en va tout autrement. L’ibère est en forme.
Dès le début du col de Dyane, il s’enfuit en compagnie de 2 compatriotes (Langarica et Serra) ainsi que de Bernard Gauthier et des belges Baeyens et Verschueren.
Les cols de la Roche Vendeix et de Puy-de-Bort lui permettent de faire la différence. Il compte un moment 14’ d’avance sur le peloton. Le paletot est, virtuellement, sur ses épaules.
Pour les cadors, il est temps de réagir. Finalement, c’est avec un retard de 7’27’’ sur l’espagnol que le gros du peloton va franchir la ligne d’arrivée.
Ruiz doit se contenter de la 3ème place du général.

JPEG - 21.2 ko
Bernardo Ruiz relance le cyclisme espagnol

-  Lévêque est en danger
Les derniers kilomètres se sont révélés bien périlleux pour le maillot jaune Roger Lévêque (Ouest - Sud-Ouest). Son adversaire le plus sérieux, Gilbert Bauvin (Est - Sud-Est), s’était enfui avec Biagioni. 1’19’’ les séparaient ce matin. Il n’était pas question de le laisser prendre le large. Oui mais les jambes ne suivaient guère. Il a fallu toute l’attention de son équipe, de Pierre Cogan en particulier, pour que Lévêque termine à l’intérieur du peloton et parvienne ainsi à limiter les dégâts : 43’’ perdues sur Bauvin. Ouf ! Le maillot jaune et les 100 000 anciens francs offerts quotidiennement par les laines Sofil étaient saufs !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bernardo Ruiz (Esp) en 6h35’15’’
2 Marcel Verschueren (Bel) à 1’38’’
3 Bernard Gauthier (Fra) à 2’25’’
4 Armand Baeyens (Bel) m.t.
5 Serafino Biagioni (Ita) à 6’44’’
6 Gilbert Bauvin (Fra) m.t.
7 Gerrit Peters (PB) à 7’27’’
8 Constantin Ockers (Bel)
9 Roger Decock (Bel)
10 Wim Van Est (PB) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Roger Lévêque (Fra) en 58h40’57’’
2 Gilbert Bauvin (Fra) à 36’’
3 Bernardo Ruiz (Esp) à 6’14’’
4 Raphaël Geminiani (Fra) à 6’44’’
5 Jean Diederich (Lux) à 6’45’’
6 Hugo Koblet (Sui) à 7’2’’
7 Lucien Lazaridès (Fra) à 7’4’’
8 Serafino Biagioni (Ita) m.t.
9 Louis Bobet (Fra) à 8’31’’
10 Fausto Coppi (Ita) à 9’6’’
<< étape précédente | étape suivante >>