Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1951 > Etape par étape > Etape 2 : Reims - Gand

Etape 2 : Reims - Gand

228 km. 5 juillet 1951

- Coup double pour Diederich
20 coureurs prennent très tôt la poudre d’escampette. Parmi eux, 5 « tricolores » : Jean Guéguen, Jean Baldassari, Lucien Lazaridès, Nello Lauredi et Bernard Gauthier !
Les belges sont extrêmement motivés : ils se croient dans le Tour des Flandres.
A l’approche du Mur de Grammont, tour à tour Isidore De Rijck, Aloïs Van Steenkiste, Germain De Rijcke attaquent mais de manière désordonnée et c’est Jean Diederich qui rafle la mise au sommet. Il reste 43 km avant d’atteindre Gand.
Peu importe, il ne faiblit pas, remporte l’étape en solitaire et s’octroie le maillot jaune.
« Bim » vient de réussir son adoubement. Le voici « Duc de Grammont ».
Stan Ockers, 2ème du Tour l’année dernière, bien que déçu de ne pas avoir gagné (2ème de l’étape à 2’11’’ du luxembourgeois), démontre qu’il faudra encore compter avec lui.

JPEG - 45.3 ko
Diederich dans le "Muur"

- Koblet en fait-il trop ?
La fin de course, comme la veille, a été marquée par Hugo Koblet. Le suisse a terriblement secoué le peloton dans Grammont, entraînant dans son sillage tous les as. En 25 km, ils récupéraient les échappés qui caracolaient 5’ devant peu de temps auparavant !
A l’arrivée, Geminiani résumait le sentiment général : « Koblet est actuellement le meilleur de nous tous ! Mais il se dépense trop pour tenir 3 semaines » tandis que le journaliste Maurice Vidal s’extasiait : « Mains en haut du guidon, sans un déhanchement, sans un rictus, activant avec une grande beauté de geste ses jambes fines, il rejoignit les fuyards en un kilomètre. Puis, sautant du trottoir, il démarra et surprit Geminiani. Cent mètres plus loin, il le surprit à nouveau en sautant sur le cyclable. Cette fois, Geminiani était décroché. Après quoi, Hugo, satisfait, se releva. »

- Lazaridès paie ses efforts de la veille
Apo Lazaridès avait surpris tout son monde hier en participant activement à l’échappée. Il en a malheureusement payé les conséquences aujourd’hui.
Dès que Koblet a passé la vitesse supérieure, l’azuréen a subi une défaillance et a terminé à plus de 16’ en compagnie de Guéguen, victime d’un bris de machine dans la descente de Grammont.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Diederich (Lux) en 6h28’54’’
2 Constantin Ockers (Bel) à 2’11’’
3 Marcel Demulder (Bel) à 3’2’’
4 Raphaël Geminiani (Fra) à 3’21’’
5 Gino Bartali (Ita) à 3’50’’
6 Hugo Koblet (Sui)
7 Jean Baldassari (Fra)
8 André Rosseel (Bel)
9 Germain Derijcke (Bel)
10 Fausto Coppi (Ita) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Diederich (Lux) en 11h53’56’’
2 Constantin Ockers (Bel) à 2’41’’
3 Attilio Redolfi (Fra) à 3’28’’
4 Marcel Demulder (Bel) à 4’2’’
5 Raphaël Geminiani (Fra) à 4’21’’
6 Silvio Pedroni (Ita) à 4’32’’
7 Gilbert Bauvin (Fra)
8 Marcel Huber (Sui) t.m.t.
9 Jacques Marinelli (Fra) à 4’41’’
10 Robert Desbats (Fra) m.t.
<< étape précédente | étape suivante >>