Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1950 > Etape par étape > Etape 3 : Liège - Lille

Etape 3 : Liège - Lille

232,5 km. 15 juillet 1950

- Les Italiens ne roulent pas mais gagnent
8 coureurs s’échappent depuis les premiers kilomètres : 3 Français (Bernard Gauthier du "Sud-Est", Maurice De Muer et Attilio Redolfi de l’ « Île de France Nord-Est ») ; 2 Belges (Maurice Blomme et l’Aiglon Isidore De Rijck) et 3 Italiens (Attilio Lambertini, Silvio Pedroni et le Cadet Alfredo Pasotti). Ces 8 hommes s’octroient 13’40’’ d’avance à Fosses (km 85,5). Sans que les Transalpins ne prennent un seul relais. La tactique est simple en ce qui les concerne : tout est basé sur Bartali et ses capacités de montagnard. En attendant, pas un coup de pédales dans les échappés mais on dispute bien sûr le sprint. Et on le gagne, si possible ! C’est le cas aujourd’hui avec Alfredo Pasotti, 6ème de Milan - San Rémo cette année, qui s’impose.
Ce qui est vrai pour les gregarii, l’est aussi pour Fiorenzo Magni qui s’est échappé en compagnie de Bobet et de Desbats de Binche (km 126,5) à la frontière française (km 162). On aurait pu penser que le "Lion des Flandres", étant donné son palmarès, aurait bénéficié d’un traitement de faveur au sein de la formation transalpine. Il n’en est rien. Magni s’est toujours excusé au moment de passer en tête : « Cela m’est interdit. Je ne suis que domestique. »

- Gauthier maillot jaune
Le Grenoblois Bernard Gauthier (8ème du général ce matin à 2’18’’ du leader, le Luxembourgeois Goldschmit) s’est fait peur lorsqu’il a crevé à 6 km de l’arrivée. Le maillot jaune qui lui tendait les bras s’envolait. Mais c’était mal connaître le solide gaillard qui récupérait ses compagnons aux abords de Lille, se classait 6ème du sprint et enfilait quelques minutes plus tard la Tunique. Décidément, le Nord et ses pavés plaisent beaucoup à cet athlète de 1,78 m. pour 78 kg : il avait déjà remporté l’étape du Tour à Roubaix en 1948.

JPEG - 16.1 ko
Bernard Gauthier et le régional de l’étape Maurice De Muer mènent le train

- Robic perd 1’
Derrière les 8 échappés, plusieurs groupes se constituaient au gré des pavés, des trottoirs en mâchefer et des forces de chacun. Goldschmit, Bartali, Bobet et Kubler arrivaient dans le gros du peloton à 4’18’’ du vainqueur. Robic (victime de 2 crevaisons) et Ockers coupaient la ligne 59’’ plus tard.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Alfredo Pasotti (Ita) en 6h52’37’’
2 Maurice Blomme (Bel)
3 Maurice De Muer (Fra)
4 Attilio Lambertini (Ita)
5 Silvio Pedroni (Ita)
6 Bernard Gauthier (Fra)
7 Isidore De Rijck (Bel) t.m.t.
8 Attilio Redolfi (Ita) à 1’57’’
9 Marcel Hendrickx (Bel) à 3’34’’
10 Jan Storms (Bel) à 3’36’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bernard Gauthier (Fra) en 23h19’10’’
2 Alfredo Pasotti (Ita) à 5’’
3 Jean Goldschmit (Lux) à 2’
4 Maurice De Muer (Fra) à 2’14’’
5 Roger Lambrecht (Bel) à 3’
6 Kléber Piot (Fra) à 3’15’’
7 Marcel Hendrickx (Bel) à 3’34’’
8 Jan Storms (Bel) à 3’36’’
9 Georges Meunier (Fra) à 3’59’’
10 Jean Kirchen (Lux) à 4’10’’
<< étape précédente | étape suivante >>