Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1986 > Etape par étape > Etape 17 : Gap - Serre-Chevalier (col du Granon)

Etape 17 : Gap - Serre-Chevalier (col du Granon)

190 km. 20 juillet 1986

- Parcours : Cols de Vars, de l’Izoard et du Granon

- Chozas, brillant vainqueur
Aussitôt après la côte des Demoiselles (32ème km), Eduardo Chozas (Téka) s’enfuit.
A mi-col de Vars, il possède 18’40’’ d’avance.
Il en conservera 6’26’’ sur ses plus proches adversaires après qu’il ait effectué 170 km seul.
Ce qui ne le surprend pas du tout : «  Je suis un coureur très endurant. Je suis très à l’aise sous les fortes chaleurs, ce qui explique que je ne suis jamais très bien dans le Tour d’Espagne qui se déroule trop tôt dans la saison. Aussi, je me rattrape dans le Tour d’Italie (il a gagné l’étape la plus longue en 1984) et dans le Tour de France ».
En effet, Chozas a déjà remporté une étape l’année dernière. Il en empochera encore 2 autres en 1987 et 1990.

- Le 79ème et dernier jour en jaune de Hinault
Alors qu’après le ravitaillement de Guillestre, 8 hommes se dégagent pour compter 14’35’’ de retard sur Chozas au pied de l’Izoard, Hinault ne se sent pas bien.
Il est sensiblement distancé par ses adversaires les plus redoutables dans le dernier tiers du col de l’Izoard et ne peut donc absolument pas réagir lorsque Lemond attaque dans la descente.
Au pied du col du Granon, il accuse 1’20’’ de retard.
La montée se révèle extrêmement pénible. Une douleur au dessus du mollet gauche le perturbe.
Plus tard, il confiera : « Je pleurais sur mon vélo, on aurait dit que mon sang charriait des épines ».
A l’arrivée, il termine 13ème en compagnie de Millar, Schepers et Montoya, à 9’47’’ de Chozas.

- Lemond, 1er maillot jaune américain
C’est donc dans les premiers hectomètres de la descente de l’Izoard que Greg Lemond a porté le coup fatal.
Il a accéléré avec Urs Zimmermann (Carrera), 3ème au général.
Les 2 compères escaladent ensuite parfaitement le col du Granon.
Le suisse en tête, ils récupèrent un à un les échappés intercalés (Cabrera, Fuerte, Mottet).
Sur la ligne, ils relèguent Hinault à 3’21’’.
Le maillot jaune est sur les épaules de l’américain.
Zimmermann s’empare de la 2ème place à 2’24’’ de ce dernier.

- Des effondrements spectaculaires
Herrera termine 49ème à 16’26’’. Tout espoir de bien figurer dans le Tour est réduit à néant.
Joël Pelier, admirable depuis le début de l’épreuve, s’écroule la ligne d’arrivée franchie.
Il sera pendant 20’ sous soins intensifs et sous perfusion.
Il ne prendra pas le départ de la 18ème étape.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eduardo Chozas (Esp) en 5h52’52’’
2 Urs Zimmermann (Sui) à 6’26’’
3 Greg Lemond (USA) m.t.
4 Samuel Cabrera (Col) à 6’35’’
5 Pedro Delgado (Esp) à 7’23’’
6 Anselmo Fuerte (Esp) à 8’52’’
7 Andrew Hampsten (USA) à 8’53’’
8 Claude Criquielion (Bel) à 9’33’’
9 Yvon Madiot (Fra) à 9’35’’
10 Charly Mottet (Fra) à 9’39’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Greg Lemond (USA) en 81h24’12’’
2 Urs Zimmermann (Sui) à 2’24’’
3 Bernard Hinault (Fra) à 2’47’’
4 Robert Millar (GB) à 6’19’’
5 Pedro Delgado (Esp) à 8’26’’
6 Andrew Hampsten (USA) à 10’20’’
7 Ronan Pensec (Fra) à 15’4’’
8 Claude Criquielion (Bel) à 15’23’’
9 Niki Ruttimann (Sui) à 16’29’’
10 Steven Rooks (PB) à 17’11’’
<< étape précédente | étape suivante >>