Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1986 > Etape par étape > Etape 2 : Saint-Quentin-en-Yvelines - Meudon (c.l.m. par équipes)

Etape 2 : Saint-Quentin-en-Yvelines - Meudon (c.l.m. par équipes)

56 km. 5 juillet 1986

- « La Vie Claire » pas aussi souveraine que cela
Avec sa constellation de stars (Hinault, Lemond, Hampsten, Bernard), l’équipe de Bernard Tapie faisait peur.
A tort !
Elle a fortement déçu lors de ce contre-la-montre par équipes en ne prenant que la 5ème place à 1’55’’ des Système U.
C’est une réelle contre-performance pour les hommes de Paul Koechli.
D’accord, ceux-ci ont démarré lentement de façon à ne pas condamner Winterberg qui avait chuté ce matin.
Plus grave cependant, Hinault n’a jamais semblé dans l’allure.
Lemond, à l’arrivée, se confiera à la chaîne américaine CBS et affirmera : « Lorsque nous menions trop vite, Hinault demandait à ce qu’on ralentisse. Je peux dire que nous avons perdu une minute dans l’histoire. »
Unie, cette équipe ? Pas sûr !

-  Les Système U se rassurent
Belle victoire de la bande à Guimard qui relègue les Carrera à 38’’.
Cela permet à Thierry Marie de reprendre le maillot jaune et à 6 de ses coéquipiers de le suivre au classement général.
Charly Mottet a fait forte impression.

-  Catastrophe pour l’équipe « Café de Colombie »
21èmes et derniers de l’étape, les colombiens ont perdu 4 des leurs dans l’aventure : Rondon, Acevedo, Soler et Lopez.
Ils ont terminé à 8’16’’ des Système U.
Encore heureux que, cette année, les écarts aient été plafonnés à 5’.

- Stieda a souffert
L’équipe « 7-eleven » n’a guère fait mieux.
Victime de 4 crevaisons (dont une du maillot jaune Alex Stieda) et d’une chute (Heiden), les américains se sont classé 20ème.
Stieda s’est encore montré, mais cette fois, à son désavantage, puisqu’il a craqué à 10 km de l’arrivée.
Le maillot jaune, lâché par ses propres équipiers, voilà qui n’est pas banal !

- 12 hors-délais
Cette étape laissera des traces puisque 12 coureurs ont été renvoyés dans leur foyer.
En dehors de 6 colombiens, il faut noter la présence dans cette charrette de Vincent Barteau, maillot jaune en 1984.
En 15 km, il a perdu 9’ !
Thévenet, son directeur sportif chez RMO, ne décolérait pas. Il a calculé. Cela fait du 31 km/h de moyenne !
«  C’est à se demander s’il avait vraiment envie de faire le Tour. »
Effectivement !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 SYSTEME U en 1h10’27’’
2 CARRERA à 38’’
3 PANASONIC à 1’2’’
4 KAS à 1’42’’
5 LA VIE CLAIRE à 1’55’’
6 PEUGEOT à 2’4’’
7 HITACHI à 2’17’’
8 GIS à 2’58’’
9 KWANTUM à 3’19’’
10 PDM à 3’33’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Thierry Marie (Fra) en 3h14’32’’
2 Dominique Gaigne (Fra) à 3’’
3 Laurent Fignon (Fra) à 4’’
4 Alain Bondue (Fra) à 7’’
5 Yvon Madiot (Fra) à 17’’
6 Charly Mottet (Fra) m.t.
7 Eric Boyer (Fra) à 20’’
8 Erich Maechler (Sui) à 43’’
9 Stephen Roche (Irl) à 48’’
10 Bruno Leali (Ita) à 53’’
<< étape précédente | étape suivante >>