Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2005 > Etape par étape > Etape 17 : Pau - Revel

Etape 17 : Pau - Revel

20 juillet. 239 km.

- Le programme du jour

GIF - 23.2 ko
Source : ASO



- Retour au plat
Les coureurs quittaient la montagne et avaient droit à une étape de plat. Mais avec 240 kilomètres, elle était l’étape la plus longue de l’édition 2005.

- La grande évasion
Dès le départ, des coureurs tentaient leur chance mais le peloton réagissait aussitôt. Au km 26, Fédrigo arrivait toutefois à fausser compagnie au peloton. Il était rejoint par Arvesen puis Dekker. Un groupe de quatorze coureurs rejoignait les trois fuyards : Rubiera, Savoldelli, Sevilla, Davis, Cioni, Tankink, Righi, Grivko, Lövkist, Da Cruz, Augé, Hinault, Gerrans, Dumoulin.
Derrière, le peloton ne réagissait pas et laisser filer les échappés, le plus dangereux au classement, Sévilla, étant à 39 minutes du leader.
L’écart se creusait régulièrement pour atteindre 24 minutes au maximum au kilomètre 180.<br

- La rupture
A 50 kilomètres de l’arrivée, Dekker tentait sa chance en solitaire en profitant d’une petite montée. Mais il était vite repris et un groupe de huit coureurs se détachait : Savoldelli, Sevilla, Arvesen, Hinault,Tankink, Gerrans et Grivko.
Après s’être stabilisé autour d’une trentaine de
secondes, l’écart entre les deux groupes augmentait sensiblement pour atteindre un peu plus de deux minutes à moins de 15 kilomètres de l’arrivée.
Les huit hommes de tête ne pouvaient plus être repris.

- Quel final !
Dans la côte de Saint-Ferréol, à 9 kilomètres de l’arrivée, Tankink tentait de partir seul.
Hinault et Savoldelli revenaient sur lui puis le lâchaient.
Ils étaient pris en chasse par Arvesen et Gerrans qui arrivaient à les rejoindre à 2 kilomètres de l’arrivée.
Sous la flamme rouge, Arvesen démarrait.
Gerrans et Hinault, à bout de souffle dans la roue de Savoldelli, explosaient tandis que l’italien revenait sur Arvesen et le débordait à quelques mètres de l’arrivée.
Vainqueur du Giro cette année, Paolo Savoldelli ne s’est pas contenté, dans le Tour, de rouler pour son leader Armstrong ! Il y a remporté, de bien belle manière, sa 1ère victoire et a encore augmenté la moisson de l’équipe Discovery Channel.

JPEG - 12.3 ko
Victoire de Savoldelli

- Pour le fun
Après la chasse du Crédit Agricole pour préserver la place de Moreau, les T-Mobile prenaient les choses en main.
Dans la dernière côte, Ullrich et Vinokourov accéléraient mais n’arrivaient pas à lâcher les favoris.
Seuls Moreau, Landis et Evans perdaient quelques secondes dans cette dernière ascension.
Le peloton maillot jaune arrivait avec plus de 22 minutes de retard sur le vainqueur.

- Klöden a abandonné
2ème du Tour l’an dernier, Andréas Klöden a abandonné après quelques kilomètres de course.
Il s’était fracturé le poignet droit la veille. Le léger plâtre qu’il s’était fait poser ce matin n’a pas permis d’atténuer suffisamment la douleur.

- Classement de l’étape

Pos. Coureur Équipe Nat. Écart
1 SAVOLDELLI Paolo DSC ITA 5h 41’ 19"
2 ARVESEN Kurt-Asle CSC NOR 00’ 00"
3 GERRANS Simons A2R AUS 00’ 08"
4 HINAULT Sébastien C.A FRA 00’ 11"
5 GRIVKO Andriy DOM UKR 00’ 24"
6 SEVILLA Oscar TMO ESP 00’ 51"
7 TANKINK Bram QST NED 00’ 51"
8 RIGHI Daniele LAM ITA 00’ 53"
9 DUMOULIN Samuel A2R FRA 03’ 14"
10 DAVIS Allan LSW AUS 03’ 14"

- Classement général

Pos. Coureur Équipe Nat. Écart
1 ARMSTRONG Lance DSC USA 72h 55’ 50"
2 BASSO Ivan CSC ITA 02’ 46"
3 RASMUSSEN Mickael RAB DEN 03’ 09"
4 ULLRICH Jan TMO GER 05’ 58"
5 MANCEBO Francisco IBA ESP 06’ 31"
6 LEIPHEIMER Levi GST USA 07’ 35"
7 VINOKOUROV Alexandre TMO KAZ 09’ 38"
8 EVANS Cadel DVL AUS 09’ 49"
9 LANDIS Floyd PHO USA 09’ 53"
10 MOREAU Christophe C.A FRA 12’ 07"


<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn