Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2005 > Etape par étape > Etape 8 : Pforzheim - Gérardmer

Etape 8 : Pforzheim - Gérardmer

9 juillet. 235 km.

- Le programme du jour

GIF - 20.8 ko
Source : ASO



- Attaque-défense
Dès le kilomètre 12, cinq coureurs prenaient la fuite : Hincapie, Voigt, Casar, Rasmussen et Kashechkin. Ils avaient une minute d’avance au kilomètre 28 et Hincapie devenait le leader virtuel. Derrière, l’équipe T-Mobile menait la poursuite et reprenait les fuyards au kilomètre 65. Tous sauf Casar qui décidait de contre-attaquer. Il était rejoint par Cancellara, Sorensen et Hushovd. Les quatre hommes avait du mal à creuser l’écart et il fallait attendre le ravitaillement pour que le peloton ralentisse.



- Contre-attaque
L’équipe Lotto accélérait l’allure à son tour car Boonen était distancé. Les échappés étaient repris au kilomètre 125. Sorensen plaçait un nouveau contre, suivi par Weening, Jalabert, Flecha, Vasseur, Commesso et Scholz. Les sept hommes creusaient un écart maxi de quatre minutes trente. Mais leur avance retombait à deux minutes trente au pied du col de la Sclucht.



- Première difficulté
Dès les premiers mètres du col de la Sclucht , Weening lâchait ses compagnons d’échappée. Il comptait un peu plus d’une minute d’avance sur le peloton à cinq kilomètres du sommet. Armstrong, bizarrement, se retrouvait isolé dans cette ascension (Les Discovery Chanel sont-ils si forts que cela ?). Les T-Mobile lançaient des attaques par Vinokourov et Kloden. Mais l’américain n’était pas déstabilisé pour autant.



- Pour quelques millimètres
Kloden qui avait faussé compagnie au peloton rejoignait Weening au sommet du col avec quinze petites secondes d’avance sur le peloton. Les deux hommes continuaient leur effort. Alors qu’ils allaient être repris à cinq kilomètres de l’arrivée, le peloton sans organisation connaissait un moment de flottement et laissait filer les deux fuyards qui n’en demandaient pas tant. Les deux hommes terminaient en costaud et se livraient à un sprint. Il fallait attendre la photo finish pour les départager. Pour neuf petits millimètres, Weening remportait l’étape. Derrière, Valverde remportait le sprint du peloton.
 

JPEG - 15.6 ko
Weening sur le fil

- Classement de l’étape

Pos. Coureur Équipe Nat. Écart
1 WEENING Pieter RAB NED 5h 03’ 54"
2 KLÖDEN Andréas TMO GER 00’ 00"
3 VALVERDE Alejandro IBA ESP 00’ 27"
4 KIRCHEN Kim FAS LUX 00’ 27"
5 VOIGT Jens CSC GER 00’ 27"
6 ULLRICH Jan TMO GER 00’ 27"
7 EVANS Cadel DVL AUS 00’ 27"
8 MOREAU Christophe C.A FRA 00’ 27"
9 HORNER Christopher SDV USA 00’ 27"
10 VINOKOUROV Alexandre TMO KAZ 00’ 27"

- Classement général

Pos. Coureur Équipe Nat. Écart
1 ARMSTRONG Lance DSC USA 28h 06’ 17"
2 VOIGT Jens CSC GER 01’ 00"
3 VINOKOUROV Alexandre TMO KAZ 01’ 02"
4 JULICH Bobby CSC USA 01’ 07"
5 BASSO Ivan CSC ITA 01’ 26"
6 ULLRICH Jan TMO GER 01’ 36"
7 SASTRE Carlos CSC ESP 01’ 36"
8 HINCAPIE George DSC USA 01’ 47"
9 KLÖDEN Andréas TMO GER 01’ 50"
10 LANDIS Floyd PHO USA 01’ 50"


<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn