Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2019 > Etape par étape > Etape 18 : Embrun - Valloire

Etape 18 : Embrun - Valloire

208 km. Jeudi 25 juillet 2019

- Le programme du jour

PNG - 138.9 ko
Source : ASO

- Le vainqueur de l’étape parmi les échappés
34 coureurs parviennent à s’échapper au 44ème km : Van Baarle (Ineos), Richeze (Quick Step), Bardet, Chérel, Frank (AG2R), Caruso (Bahrain), Ladagnous (FDJ), Quintana, Amador, Verona (Movistar), Lutsenko, G. Izagirre (Astana), Jansen, Teunissen (Jumbo), Bettiol, Woods (Education First), A. Yates, Impey, Jensen (Mitchelton), Van Avermaet, Geschke, Pauwels (CCC), Henao (UAE), Bernard (Trek), Arndt, Kemna (Sunweb), Périchon, Rossetto (Cofidis), Benoot, De Buyst, Wellens (Lotto), Ourselin (Direct Energie), Politt (Katusha) et Moinard (Arkea). Ils s’offrent 6’5’’ d’avance sur le peloton au bas du col de Vars, 7’30’’ au 85ème km.
Van Avermaet et Bernard anticipent la montée de l’Izoard mais les 2’ de crédit qu’ils se procurent alors sont réduits à néant par une accélération des meilleurs grimpeurs de ce groupe. A Briançon (km 152), 16 éléments sont réunis alors que le Galibier se profile à l’horizon : Caruso, Bardet, Bernard, A. Yates, Woods, Quintana, Lutsenko, Pauwels, Kemna, Chérel, Van Avermaet, Geschke, Amador, Van Baarle, Bernard et Wellens.

- Quintana en guise d’adieu aux Movistar
12ème du général à 9’30’’ d’Alaphilippe, Nairo Quintana porte l’estocade à 7,5 km du sommet, poursuivi 1 km plus loin par Bardet et Lutsenko. Le Colombien franchit le col 1’40’’ avant le Français qui s’empare du maillot à pois.
La descente vers Valloire ne pose ensuite aucun problème à Quintana : 3ème victoire d’étapes sur le Tour (1 en 2013, 1 en 2018) pour le grimpeur de Tunja, vainqueur du Giro en 2014 et de la Vuelta en 2016, 2ème de la Grande Boucle en 2013 et 2015. Un bouquet qui le réconfortera certainement, lui dont le statut au sein de la Movistar n’est plus clairement défini. On a ainsi vu à plusieurs reprises sa formation rouler à l’avant du peloton alors qu’il faisait partie des échappés ! Faut dire que Quintana est annoncé partant chez Arkéa-Samsic l’année prochaine... Bonjour l’ambiance !

JPEG - 35.7 ko
Quintana s’impose en solitaire
Source : AFP

- Bernal se rapproche d’Alaphilippe
Derrière les échappés, pour la première fois lors de ce Tour 2019, les Ineos ont fait le train dans le Galibier avec Castroviejo, Poels et Van Baarle. Chacun en a conclu qu’il était l’heure d’abattre ses cartes et, à un peu plus de 2 km du sommet, Egan Bernal a effectivement produit son effort. Voici le Colombien (5ème du général à 2’2’’ d’Alaphilippe) bien parti pour réaliser la bonne affaire lorsque, 1 km plus loin, son coéquipier Geraint Thomas (2ème à 1’35’’) contre-attaque ! "Si le Gallois avait largué les autres cadors, tout le monde aurait applaudi mais, pour cela, il aurait fallu être sûr de son coup. Son attaque fut, au contraire, aussi tranchante qu’un couteau à beurre et Thibaut Pinot n’eut pas grand mal à le rattraper par le col" (A. Roos "L’Equipe").
Finalement, Bernal termine 8ème de l’étape à 4’46’’ de son compatriote Quintana et grignote 32’’ sur un groupe composé d’Alaphilippe, Thomas, Pinot, Kruijswijk, Buchmann, Uran, Landa et Porte. Désormais 2ème du général à 1’30’’ d’Alaphilippe, serait-ce lui, Egan Bernal, le plus dangereux rival du Français ?

- Alaphilippe à la peine
Toujours leader du Tour de France à 3 jours de Paris, Julian Alaphilippe a souffert dans les derniers hectomètres du Galibier. Il avouera lui-même avoir été "au dessus de (ses) limites" mais la descente lui a été favorable : "J’ai craqué à quelques mètres du sommet et il était impossible de faire une descente plus rapide. J’ai pris des risques, je voulais revenir sur le groupe, sauver le maillot. En haut du Galibier, j’ai pris le temps de récupérer pendant une dizaine de secondes, j’ai un gel. Il fallait être lucide car c’était une descente très technique. Je suis resté concentré sur deux, trois virages. Quand j’ai eu en point de mire une moto, j’ai juste été à bloc. Je n’avais pas le choix. La seule erreur à ne pas commettre, c’est la chute, pour tout le reste, il fallait aller à la limite, c’est ce que j’ai fait, c’est pour ça que je suis rentré, après je suis allé devant car j’adore aller vite dans les descentes." Demain, par contre, l’étape se termine par l’ascension du col de l’Iseran (12,9 km à 7,5 %). Il ne lui sera plus possible de compter sur ses talents de descendeur pour conserver sa belle Tunique...

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM 05H 34’ 15’’
2  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE + 00H 01’ 35’’
3  ALEXEY LUTSENKO ASTANA PRO TEAM + 00H 02’ 28’’
4  LENNARD KÄMNA TEAM SUNWEB + 00H 02’ 58’’
5  DAMIANO CARUSO BAHRAIN - MERIDA + 00H 03’ 00’’
6  TIESJ BENOOT LOTTO SOUDAL + 00H 04’ 46’’
7  MICHAEL WOODS EF EDUCATION FIRST + 00H 04’ 46’’
8  EGAN BERNAL TEAM INEOS + 00H 04’ 46’’
9  SERGE PAUWELS CCC TEAM + 00H 04’ 46’’
10  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM JUMBO - VISMA + 00H 05’ 18’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 75H 18’ 49’’
2  EGAN BERNAL TEAM INEOS + 00H 01’ 30’’
3  GERAINT THOMAS TEAM INEOS + 00H 01’ 35’’
4  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM JUMBO - VISMA + 00H 01’ 47’’
5  THIBAUT PINOT GROUPAMA - FDJ + 00H 01’ 50’’
6  EMANUEL BUCHMANN BORA - HANSGROHE + 00H 02’ 14’’
7  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 03’ 54’’
8  MIKEL LANDA MEANA MOVISTAR TEAM + 00H 04’ 54’’
9  RIGOBERTO URAN EF EDUCATION FIRST + 00H 05’ 33’’
10  ALEJANDRO VALVERDE MOVISTAR TEAM + 00H 05’ 58’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  EGAN BERNAL TEAM INEOS 75H 20’ 19’’
2  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ + 00H 17’ 07’’
3  ENRIC MAS DECEUNINCK - QUICK - STEP + 00H 48’ 11’’
4  LAURENS DE PLUS TEAM JUMBO - VISMA + 00H 56’ 56’’
5  GREGOR MÜHLBERGER BORA - HANSGROHE + 01H 02’ 20’’
6  GIULIO CICCONE TREK - SEGAFREDO + 01H 09’ 18’’
7  LENNARD KÄMNA TEAM SUNWEB + 01H 22’ 22’’
8  TIESJ BENOOT LOTTO SOUDAL + 01H 28’ 09’’
9  NILS POLITT TEAM KATUSHA ALPECIN + 01H 42’ 00’’
10  GIANNI MOSCON TEAM INEOS + 02H 00’ 42’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 226H 02’ 13’’
2 TREK - SEGAFREDO + 00H 20’ 38’’
3 EF EDUCATION FIRST + 00H 59’ 11’’
4 TEAM INEOS + 01H 00’ 27’’
5 GROUPAMA - FDJ + 01H 05’ 31’’
6 BORA - HANSGROHE + 01H 11’ 08’’
7 TEAM JUMBO - VISMA + 01H 24’ 25’’
8 UAE TEAM EMIRATES + 01H 27’ 48’’
9 AG2R LA MONDIALE + 01H 35’ 32’’
10 MITCHELTON - SCOTT + 01H 58’ 56’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 309
2  ELIA VIVIANI DECEUNINCK - QUICK - STEP 224
3  SONNY COLBRELLI BAHRAIN - MERIDA 203
4  MICHAEL MATTHEWS TEAM SUNWEB 201
5  CALEB EWAN LOTTO SOUDAL 198
6  MATTEO TRENTIN MITCHELTON - SCOTT 180
7  JASPER STUYVEN TREK - SEGAFREDO 157
8  GREG VAN AVERMAET CCC TEAM 149
9  JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 119
10  DYLAN GROENEWEGEN TEAM JUMBO - VISMA 116

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE 86
2  TIM WELLENS LOTTO SOUDAL 74
3  DAMIANO CARUSO BAHRAIN - MERIDA 60
4  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM 58
5  THIBAUT PINOT GROUPAMA - FDJ 50
6  ALEXEY LUTSENKO ASTANA PRO TEAM 45
7  THOMAS DE GENDT LOTTO SOUDAL 38
8  JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 33
9  MICHAEL WOODS EF EDUCATION FIRST 31
10  GIULIO CICCONE TREK - SEGAFREDO 30

<< étape précédente | étape suivante >>