Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2019 > Etape par étape > Etape 10 : Saint-Flour - Albi

Etape 10 : Saint-Flour - Albi

217,5 km. Lundi 15 juillet 2019

- Le programme du jour

PNG - 126.5 ko
Source : ASO

- Un début d’étape classique
Gallopin (AG2R), Berhane (Cofidis), Würtz (Katusha), Turgis (Direct Energie) et Eiking (Wanty) s’enfuient, km 3, rejoints par Schär (CCC), km 12. Ces 6 coureurs évoluent sous le contrôle du peloton, avec, au maximum, 3’5’’ d’avance (km 77).
A 73 km de l’arrivée, un premier coup de bordure tenté par les formations Ineos et Bora rapproche le peloton à 35’’ des échappés mais les instigateurs de la manoeuvre stoppent leurs efforts, laissant un peu de répit aux attaquants. Pas pour longtemps.

- Le coup de Trafalgar
Pas pour longtemps non car, à 40 km d’Albi, un peu avant le lieu-dit du Pas d’Albi, à l’approche d’un rond-point, les Education First accélèrent tandis que les FDJ, bien placés jusque là, optent pour le mauvais côté du giratoire et reculent sérieusement au sein du peloton. Les Education First se relèvent rapidement, pas le maillot jaune Alaphilippe qui entre alors en action, relayé par ses équipiers Morkov et Lampaert. Les Ineos ne sont pas à ce moment parfaitement placés mais "ils ont vu les Quick Step embrayer. Ils ont réagi, ont remonté, sprinté. La route était ouverte, assez droite, on savait qu’on avait 8, 9 kilomètres comme ça. Ca s’est mis en ligne et c’était le bazar" (N. Portal, directeur sportif des Ineos). Effectivement ! A 34,5 km d’Albi, à la faveur d’un nouveau rond-point, une cassure s’opère à hauteur du 30ème coureur. Ceux qui sont derrière sont piégés : Uran, Porte, Fuglsang et Pinot (3ème du général). Vite, il faut recoller. Les équipiers de Fuglsang et de Pinot s’atèlent à la tâche. On pense même qu’ils vont y parvenir puisque, à 15 km de la ligne, l’écart se réduit à 15’’ mais non ! N. Portal explique : "On n’a pas forcément mis un coup de vis supplémentaire. Il ne fallait pas accélérer mais rester au même rythme. Derrière, les derniers équipiers s’étaient mis à la planche et se sont écartés. Nous, devant, on était à fond dans le contrôle et l’écart s’est fait dans le talus. Après, c’était foutu pour eux." Résultat : 1’40’’ de débours : "Un monde quand il avait fallu batailler une semaine durant, se faire exploser la tirelire dans la Planche des Belles-Filles ou vers Saint-Etienne pour gratter 20 secondes à Geraint Thomas" (A. Roos "L’Equipe"). Voici Pinot relégué à la 11ème place du général à 2’33’’ d’Alaphilippe (56,7 km/h de moyenne pour les 35 derniers kilomètres de cette étape pour le Montluçonnais !), Fuglsang à la 16ème à 3’22’’.

- Van Aert, le "nouvel empereur d’Herentals"
L’explication pour la victoire d’étape se joue entre une quarantaine d’hommes et quelques sprinters comme Viviani, Ewan, Sagan, Trentin ou Matthews répondent encore à l’appel mais un grand espoir du cyclisme belge les coiffe tous sur le fil. Son nom ? Wout Van Aert qui, à 24 ans, après avoir été sacré triple champion du monde de cyclo-cross en 2016, 2017 et 2018, réalise une brillante année sur route (2ème du GP d’Harelbeke, 3ème des Strade Bianche, 6ème de Milan San-Rémo).

-  Landa malchanceux
Alors qu’il s’était glissé dans le groupe de tête, Mikel Landa est tombé, bousculé par Barguil ("On était bien en file, ça a dû ralentir un peu et je touche la roue de Julian Alaphilippe devant moi. Je déchausse, je perds mes 2 pédales et je touche Landa, sans faire exprès"). L’Espagnol est reparti mais il a perdu 2’9’’ (21ème du général désormais).

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  WOUT VAN AERT TEAM JUMBO - VISMA 04H 49’ 39’’
2  ELIA VIVIANI DECEUNINCK - QUICK - STEP 04H 49’ 39’’
3  CALEB EWAN LOTTO SOUDAL 04H 49’ 39’’
4  MICHAEL MATTHEWS TEAM SUNWEB 04H 49’ 39’’
5  PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 04H 49’ 39’’
6  JASPER PHILIPSEN UAE TEAM EMIRATES 04H 49’ 39’’
7  SONNY COLBRELLI BAHRAIN - MERIDA 04H 49’ 39’’
8  MATTEO TRENTIN MITCHELTON - SCOTT 04H 49’ 39’’
9  OLIVER NAESEN AG2R LA MONDIALE 04H 49’ 39’’
10  GREG VAN AVERMAET CCC TEAM 04H 49’ 39’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 43H 27’ 15’’
2  GERAINT THOMAS TEAM INEOS + 00H 01’ 12’’
3  EGAN BERNAL TEAM INEOS + 00H 01’ 16’’
4  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM JUMBO - VISMA + 00H 01’ 27’’
5  EMANUEL BUCHMANN BORA - HANSGROHE + 00H 01’ 45’’
6  ENRIC MAS DECEUNINCK - QUICK - STEP + 00H 01’ 46’’
7  ADAM YATES MITCHELTON - SCOTT + 00H 01’ 47’’
8  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 02’ 04’’
9  DANIEL MARTIN UAE TEAM EMIRATES + 00H 02’ 09’’
10  GIULIO CICCONE TREK - SEGAFREDO + 00H 02’ 32’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  EGAN BERNAL TEAM INEOS 43H 28’ 31’’
2  ENRIC MAS DECEUNINCK - QUICK - STEP + 00H 00’ 30’’
3  GIULIO CICCONE TREK - SEGAFREDO + 00H 01’ 16’’
4  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ + 00H 03’ 16’’
5  LAURENS DE PLUS TEAM JUMBO - VISMA + 00H 25’ 03’’
6  GREGOR MÜHLBERGER BORA - HANSGROHE + 00H 29’ 45’’
7  MAXIMILIAN SCHACHMANN BORA - HANSGROHE + 00H 30’ 39’’
8  WOUT VAN AERT TEAM JUMBO - VISMA + 00H 32’ 55’’
9  TIESJ BENOOT LOTTO SOUDAL + 00H 35’ 14’’
10  LENNARD KÄMNA TEAM SUNWEB + 00H 36’ 18’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 130H 45’ 20’’
2 TREK - SEGAFREDO + 00H 01’ 30’’
3 BORA - HANSGROHE + 00H 14’ 59’’
4 MITCHELTON - SCOTT + 00H 15’ 31’’
5 AG2R LA MONDIALE + 00H 18’ 56’’
6 GROUPAMA - FDJ + 00H 19’ 04’’
7 TEAM JUMBO - VISMA + 00H 19’ 14’’
8 UAE TEAM EMIRATES + 00H 23’ 33’’
9 TEAM INEOS + 00H 25’ 53’’
10 EF EDUCATION FIRST + 00H 32’ 27’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 229
2  MICHAEL MATTHEWS TEAM SUNWEB 167
3  ELIA VIVIANI DECEUNINCK - QUICK - STEP 153
4  SONNY COLBRELLI BAHRAIN - MERIDA 151
5  JASPER STUYVEN TREK - SEGAFREDO 105
6  MATTEO TRENTIN MITCHELTON - SCOTT 101
7  CALEB EWAN LOTTO SOUDAL 98
8  GREG VAN AVERMAET CCC TEAM 94
9  JULIAN ALAPHILIPPE DECEUNINCK - QUICK - STEP 75
10  DYLAN GROENEWEGEN TEAM JUMBO - VISMA 66

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  TIM WELLENS LOTTO SOUDAL 43
2  THOMAS DE GENDT LOTTO SOUDAL 37
3  GIULIO CICCONE TREK - SEGAFREDO 30
4  XANDRO MEURISSE WANTY - GOBERT CYCLING TEAM 27
5  NATNAEL BERHANE COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 20
6  DYLAN TEUNS BAHRAIN - MERIDA 13
7  BENJAMIN KING TEAM DIMENSION DATA 13
8  TIESJ BENOOT LOTTO SOUDAL 12
9  DARYL IMPEY MITCHELTON - SCOTT 10
10  TOMS SKUJINS TREK - SEGAFREDO 9

<< étape précédente | étape suivante >>