Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1980 > Etape par étape > Etape 18 : Morzine - Prapoutel-les-Sept-Laux

Etape 18 : Morzine - Prapoutel-les-Sept-Laux

198,8 km. 16 juillet 1980

- « Prapoutel-les-Sept-Loos » (J-M Leblanc)
Après la côte de Chatillon (km 22,5), la course s’anime dans le col de la Colombière lorsque Kuiper (2ème du général à 3’5’’ de Zoetemelk) attaque. Le maillot jaune et Martin (3ème) réagissent immédiatement. L’escapade de ce trio royal ne s’éternise pas et c’est un espagnol de la Teka, Fernandez, qui prend la relève. Il est bientôt rejoint et dépassé 2 bornes avant le sommet (km 53) par Ludo Loos (Marc). L’anversois n’a certes jamais gagné de course chez les professionnels mais il croit en sa bonne étoile. Aidé par Wilmann (Puch) à partir du bas des Aravis, Loos creuse l’écart par rapport au peloton : 3’ au sommet des Aravis (km 77), 9’24’’ au pied du col de Champlaurent où le norvégien le laisse poursuivre l’aventure en solitaire, 4’12’’ sur ce dernier au col de Barioz (km 181). La montée inédite de Prapoutel-les-Sept-Laux (9,2 km à 7,8 %) ne lui pose pas plus de difficulté et c’est avec brio que cet honnête grimpeur conclut 160 km d’échappée plus de 5’ avant les hommes forts de ce Tour.

-  « Pauvre Martin » (G. Brassens)
Bien emmené par Van der Velde, Joop Zoetemelk n’a jamais été mis en danger. Ce sont, tout au contraire, ses adversaires directs qui ont souffert dans l’ascension finale de Prapoutel. Kuiper (14ème à 7’59’’ de Loos) a perdu sa 2ème place du général tandis que Martin était victime d’un accident peu banal : à 3 km de l’arrivée, une moto de la télévision est passée trop près de lui et l’a accroché au niveau du guidon alors qu’il faisait partie du groupe maillot jaune. Une chute sans conséquence, si ce n’est qu’elle lui fait perdre une quarantaine de secondes. Martin se retrouve quand même 2ème mais Kuiper le talonne de 17’’ avant un contre-la-montre certainement décisif.

- Renault et les tendinites
Après Arbes, Hinault et Bertin, c’est au tour de Bernaudeau (7ème du général) de mettre pied à terre à Saint-Jean-de-Sixt (km 66), victime lui aussi d’une tendinite. Quilfen, dernier du général, sera éliminé à Voreppe.
Et dire que les Renault devaient faire main basse sur ce Tour !

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Ludo Loos (Bel) en 5h52’46’’
2 Robert Alban (Fra) à 5’19’’
3 Joaquim Agostinho (Por) à 5’20’’
4 Lucien Van Impe (Bel) à 5’21’’
5 Joop Zoetemelk (PB) m.t.
6 Jostein Wilmann (Nor) à 5’25’’
7 Johan Van der Velde (PB) à 5’36’’
8 Raymond Martin (Fra) à 6’3’’
9 Johan De Muynck (Bel) à 6’47’’
10 Ludo Peeters (Bel) à 7’10’’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Joop Zoetemelk (PB) en 93h31’51’’
2 Raymond Martin (Fra) à 5’22’’
3 Hennie Kuiper (PB) à 5’39’’
4 Johan De Muynck (Bel) à 8’27’’
5 Sven-Ake Nilsson (Sue) à 13’15’’
6 Christian Seznec (Fra) à 13’57’’
7 Joaquim Agostinho (Por) à 14’18’’
8 Pierre Bazzo (Fra) à 17’57’’
9 Henk Lubberding (PB) à 18’10’’
10 Ludo Peeters (Bel) à 18’34’’

 

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours