Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1966 > Etape par étape > Etape 10 : Bayonne - Pau

Etape 10 : Bayonne - Pau

234,5 km. 30 juin 1966

- Du monde devant
9 coureurs prennent le large avant Orthez (km 63) : De Wolf, Elorza, Int’Ven, Messelis, Fezzardi, Schleck, Stablinski, Cazala et De Pra, un équipier du maillot jaune Altig.
Plus loin, 26 audacieux sortent également du peloton en 5 vagues successives pour se regrouper et compter, en bas du Soulor (km 160), 3’45’’ de retard sur les échappés du matin. Quant au peloton, il se retrouve, au même endroit, à 7’50’’ des hommes de tête.

-  Le jour de gloire de De Pra
L’ascension du Soulor et de l’Aubisque ne provoque aucune réaction ni de la part de Poulidor ni de celle d’Anquetil. Les 2 rivaux montent à leur train en compagnie du mailot jaune. Ils franchissent le sommet de l’Aubisque (km 177) avec 6’40’’ de retard sur Tommaso De Pra (Molténi), Willy Int’Ven (Mann-Grundig) et Mariano Diaz (Fagor). Ce dernier a réalisé une remarquable course-poursuite, réussissant à rejoindre la tête de la course. Malheureusement, il est victime d’une crevaison dans la descente de l’Aubisque et doit laisser s’enfuir ses compagnons de route.
A Pau, De Pra règle au sprint Int’Ven et s’empare de la Tunique de leader qui reste au sein de la formation italienne.

- Attention danger
Entre ces 2 hommes et le peloton "Anquetil, Poulidor, Altig" qui termine à 9’18’’, 18 coureurs se sont intercalés et ont réalisé la bonne opération de la journée en franchissant la ligne 2’3’’ après De Pra. Ils ont ainsi engrangé 7’15’’ d’avance par rapport aux favoris.
Et si l’on regarde d’un peu plus près la liste des bénéficiaires, on s’aperçoit qu’il y a là des hommes de valeur : Janssen et Schleck (Pelforth), Aimar (Ford), Péruréna, Otano et Diaz (Fagor), Haast (Televizier), Momene, Uriona et Elorza (Kas), Delisle et Kunde (Peugeot), Lebaube (Kamomé), Mugnaini (Filotex), Huysmans (Mann-Grundig), De Wolf (Solo-Superia), Fezzardi et De Rosso (Molténi).
Si l’on affine encore quelque peu la réflexion, on s’aperçoit qu’aucun représentant de chez Mercier n’a réussi à s’immiscer dans ce groupe tandis que les Ford ont parfaitement joué le coup en plaçant sur orbite l’un des leurs, Lucien Aimar en l’occurrence. Ne serait-ce pas dès lors Poulidor qui aurait fait la mauvaise affaire du jour ?

JPEG - 27.2 ko
Poulidor aux côtés d’Anquetil. Tout va bien pour l’auvergnat ?
Non, Aimar est parti devant !


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Tommaso De Pra (Ita) en 6h37’
2 Willy Int’Ven (Bel) à 1’’
3 Jan Janssen (PB) à 2’3’’
4 Domingo Perurena (Esp)
5 Cees Haast (PB)
6 José-Antonio Momene (Esp)
7 Jozef Huysmans (Bel)
8 Henri Dewolf (Bel)
9 Marcello Mugnaini (Ita)
10 Lucien Aimar (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Tommaso De Pra (Ita) en 51h26’11’’
2 Jan Janssen (PB) à 2’3’’
3 Jozef Huysmans (Bel) à 2’14’’
4 José-Antonio Momene (Esp)
5 Jean-Claude Lebaube (Fra)
6 Karl-Heinz Kunde (RFA)
7 Lucien Aimar (Fra)
8 Guido De Rosso (Ita) t.m.t.
9 Henri Dewolf (Bel) à 2’59’’
10 Domingo Perurena (Esp) à 3’21’’
<< étape précédente | étape suivante >>