Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1963 > Etape par étape > Etape 13 : Toulouse - Aurillac

Etape 13 : Toulouse - Aurillac

234 km. 5 juillet 1963

- Van Looy en solitaire
Le parcours, sans cesse vallonné, se prête à merveille aux attaques mais le peloton somnole pendant plus de 200 km.
Après Saint-Mamet (km 210), Rik Van Looy (G.B.C. Libertas) se détache. Il est rejoint par Geldermans, Mahé, Fontana, A. Desmet, Mattio et Battistini puis par l’ensemble des coureurs au 220ème km. Qu’à cela ne tienne, le porteur du maillot vert repart aussitôt et pour de bon. Il gagne avec 37’’ d’avance sur un groupe composé d’une petite quarantaine d’hommes. Anquetil prend la 2ème place (et les 30’’ qui en découlent) après un long sprint particulièrement révélateur de son état de forme.
Anglade (Pelforth), 3ème du général, a crevé au plus mauvais moment, à 22 km de l’arrivée, lorsque la bataille faisait rage. Résultat : 2’17’’ de retard sur le peloton à Aurillac. Le voici redescendu à la 5ème place. Furieux, celui que ses détracteurs appellent «  Napoléon » considère que ses équipiers l’ont laissé tomber.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Rik Van Looy (Bel) en 6h58’5’’
2 Jacques Anquetil (Fra) à 37’’
3 Federico Bahamontès (Esp)
4 Raymond Poulidor (Fra)
5 Gilbert Desmet 1 (Bel)
6 Willy Bocklant (Bel)
7 Frans Aerenhouts (Bel)
8 Guy Ignolin (Fra)
9 François Mahé (Fra)
10 Armand Desmet (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Gilbert Desmet 1 (Bel) en 68h14’2’’
2 Jacques Anquetil (Fra) à 2’33’’
3 Raymond Poulidor (Fra) à 5’22’’
4 Federico Bahamontès (Esp) à 5’32’’
5 Henry Anglade (Fra) à 6’29’’
6 Eddy Pauwels (Bel) à 7’31’’
7 Angelino Soler (Esp) à 7’47’’
8 José Pérez-Frances (Esp) à 8’
9 Jean-Claude Lebaube (Fra) à 9’4’’
10 Armand Desmet (Bel) à 9’53’’
<< étape précédente | étape suivante >>