Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1953 > Etape par étape > Etape 17 : Monaco - Gap

Etape 17 : Monaco - Gap

261 km. 21 juillet 1953

- Mirando et le classement du meilleur grimpeur
Joseph Mirando s’est fixé le classement du meilleur grimpeur comme objectif. Pour cela, le coureur de la formation "Sud-Est" passe en tête le col du Pilon (km 65) devant celui qui est actuellement premier de ce classement, l’Espagnol Jesus Lorono.
Mirando remet le couvert au col des Lèques (km 129) après s’être enfui au ravitaillement de Castellane (km 120) en compagnie de Stanislas Bober (Île de France) et de Gerrit Voorting (PB). Dans la descente, l’Azuréen laisse partir ses 2 compères. Le voici 2ème du classement du meilleur grimpeur.

- 4ème victoire hollandaise
C’est alors que Georges Meunier (Nord-Est Centre), Adri Voorting (PB) et Jose Serra (Espagne) se lancent à la recherche des 2 hommes de tête qu’ils récupèrent à la Javie (km 189). Le peloton compte alors 5’40’’ de retard. L’ascension du col du Labouret (sommet km 200) est fatale à Adri Voorting.
Peut-être pense-t-on que les 4 échappés vont se disputer la victoire d’étape mais c’est sans compter sur le retour de Bartali qui emmène avec lui Wout Wagtmans (encore un Hollandais) et le tricolore Antonin Rolland. La jonction a lieu à Valserres (km 247).
Peu avant Jarjayes (km 252), Wagtmans surprend ses compagnons, franchit sans faiblir le col de la Sentinelle où il passe en tête avec 35" d’avance sur le reste du groupe, le peloton étant à 1’45". Il suffit ensuite au coureur de Saint-Willebrord de descendre le plus vite possible vers Gap pour signer, à 24 ans, sa première victoire dans le Tour.
Le maillot jaune Malléjac termine dans le peloton à 4’.

JPEG - 114.8 ko
Wout Wagtmans, dit "le Clown" en 1967.
L’équipe hollandaise est en verve cette année. Après Gerrit Voorting à Dieppe, Jan Nolten à Bordeaux et Wim Van Est hier à Monaco, il s’agit du 4ème succès batave !

- Les échappés se repositionnent au général
La meilleure opération a été réalisée par Antonin Rolland qui se retrouve 4ème du général juste derrière son capitaine, Louison Bobet. Wagtmans s’installe à la 10ème place. Quant à Bartali, 2ème de l’étape, il se replace à la 14ème position du général, à 16’43’’ du maillot jaune. L’étape décisive se profile à l’horizon. Pas sûr cependant qu’à 39 ans, Gino puisse encore répondre favorablement à l’attente de ses supporters.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Wout Wagtmans (PB) en 8h18’34’’
2 Gino Bartali (Ita) à 44’’
3 Gerrit Voorting (PB) m.t.
4 Antonin Rolland (Fra) à 55’’
5 Georges Meunier (Fra) à 1’10’’
6 José Serra (Esp) à 1’15’’
7 Vincenzo Rossello (Ita) à 2’10’’
8 Andrès Trobat (Esp)
9 Stanislas Bober (Fra)
10 Marcel Huber (Sui) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Mallejac (Fra) en 99h47’35’’
2 Giancarlo Astrua (Ita) à 1’13’’
3 Louis Bobet (Fra) à 3’13’’
4 Antonin Rolland (Fra) à 3’51’’
5 Alex Close (Bel) à 5’38’’
6 Nello Lauredi (Fra) à 6’52’’
7 Fritz Schaer (Sui) à 7’25’’
8 Raphaël Geminiani (Fra) à 8’15’’
9 Gilbert Bauvin (Fra) à 9’38’’
10 Wout Wagtmans (PB) à 9’39’’
<< étape précédente | étape suivante >>