Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1953 > Etape par étape > Etape 18 : Gap - Briançon

Etape 18 : Gap - Briançon

165 km. 22 juillet 1953

- Le jour J ?
Jusqu’à ce jour, Louison Bobet s’est montré assez discret. 3ème du général à 3’13’’ de Jean Malléjac (Ouest), c’est à Béziers qu’il a réussi la plus difficile opération de ce Tour : réunir autour de sa personne la totalité de l’équipe de France. Désormais, il ne lui reste plus qu’à démontrer sa supériorité. Cette 18ème étape qu’il a déjà emportée en 1950, avec les redoutables cols d’Allos et d’Izoard au programme, semble idéale...

- Gros travail de Deledda
A la sortie de Gap, Bernard Quennehen et Jean Dacquay, 2 hommes du Nord-Est Centre, s’enfuient, accompagnés d’Adolphe Deledda. Pas question pour le tricolore de mener. Il doit servir de relais lorsque Bobet aura décidé d’attaquer. A Saint-Paul-sur-Ubaye (km 83), au pied du col de Vars, 9’ séparent les échappés du peloton.
Dans ce col, Bobet lance les hostilités, l’Espagnol Jésus Lorono à ses basques. Au sommet (km 91), les 3 coureurs de tête passent 1’45’’ avant le duo Bobet - Lorono. Nolten est à 2’30’’ ; Malléjac à 2’55’’ ; Astrua (2ème du général) à 3’ ; Schaer et Bartali à 3’45’’. Dans la descente, Bobet lâche Lorono, rejoint Deledda tandis que Quennehen puis Dacquay lâchent prise.
Il faut maintenant traverser la vallée du Guil. C’est alors qu’il fait bon compter sur le soutien d’un partenaire. Deledda se sacrifie de bon cœur avant de laisser son leader escalader l’Izoard.

- Bobet répond présent
Le Breton ne déçoit pas ses supporters. Il franchit l’Izoard 3’40’’ avant un remarquable Jan Nolten, 4’15’’ avant Lorono, 8’22’’ avant Bartali mais ce ne sont même pas ses adversaires les plus redoutables. Il faut attendre 8’45’’ pour voir arriver le maillot jaune Malléjac et 9’50’’ pour Astrua. Et encore, le pauvre Malléjac crève à 2 reprises dans la descente vers Briançon et termine à la 12ème place en compagnie de Géminiani et d’Astrua avec 10’48’’ de retard.
Bobet est en passe de gagner le Tour.

JPEG - 34.8 ko
5ème victoire d’étape pour Bobet , la 2ème dans l’Izoard, une véritable histoire d’amour entre le Breton et ce col qui lui portera encore chance en 1954.


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Louis Bobet (Fra) en 5h11’17’’
2 Jan Nolten (PB) à 5’23’’
3 Jesus Lorono (Esp) à 5’57’’
4 José Serra (Esp) à 8’22’’
5 Alex Close (Bel) à 8’30’’
6 Lucien Lazaridès (Fra) à 9’44’’
7 Fritz Schaer (Sui) à 9’45’’
8 Wout Wagtmans (PB) à 9’48’’
9 Gino Bartali (Ita) à 10’29’’
10 Raphaël Geminiani (Fra) à 10’48’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Louis Bobet (Fra) en 105h1’5’’
2 Jean Mallejac (Fra) à 8’35’’
3 Giancarlo Astrua (Ita) à 9’48’’
4 Alex Close (Bel) à 11’55’’
5 Fritz Schaer (Sui) à 14’57’’
6 Antonin Rolland (Fra) à 16’26’’
7 Raphaël Geminiani (Fra) à 16’50’’
8 Nello Lauredi (Fra) à 16’55’’
9 Wout Wagtmans (PB) à 17’14’’
10 François Mahé (Fra) à 21’24’’
<< étape précédente | étape suivante >>