Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1953 > Etape par étape > Etape 11 : Cauterets - Luchon

Etape 11 : Cauterets - Luchon

115 km. 14 juillet 1953

- Le triomphe de Robic
Goldschmit lance cette courte étape pyrénéenne (115 km) en s’échappant rapidement. Le Luxembourgeois s’offre 1’35’’ d’avance à Luz-Saint-Sauveur (km 21) mais il ne peut rien face à la volonté de Jean Robic, 4ème du général à 5’30’’ de Fritz Schaer. Le Breton accélère dès les premières rampes du Tourmalet. Bientôt, "Biquet" se retrouve seul aux commandes en compagnie de Le Guilly (France). Au sommet (km 40), les 2 hommes basculent 1’36’’ avant Bauvin (3ème du général), 1’44’’ avant Schaer tandis que le groupe Bobet-Bartali pointe à 3’45’’. Malgré 2 chutes dans la descente, Robic maintient son avance sur le maillot jaune (qui a distancé Bauvin) alors que Le Guilly, victime également d’une cabriole, rétrograde.
Robic ne faiblit pas dans le col d’Aspin qu’il franchit (km 62) 1’48’’ avant Schaer, 4’33’’ avant Bauvin, Bobet, Lorono, Lauredi et Huber. Bartali se retrouve à 7’50’’. Mais il reste le col de Peyresourde à escalader et Schaer y subit un gros coup de fatigue. Dépassé par Bobet et Bauvin, le Suisse concède désormais 5’40’’ de retard au sommet (km 100). Robic perd du terrain dans la descente sur Luchon mais, grâce à la minute de bonification qu’il empoche, le voilà maillot jaune, mais aussi maillot vert et leader du classement de la montagne ! Quelle journée de gloire pour "Tête de Cuir" !

JPEG - 9.8 ko
Robic vient de tomber juste avant Sainte-Marie-de-Campan. Sans gravité ! Dans quelques heures, "Biquet" remportera sa 6ème et dernière étape sur le Tour. Peut-être la plus belle ?

- Le bidon de plomb
Nombre d’historiens du cyclisme affirment que c’est lors de la descente du Tourmalet, en cette année 1953 que Robic a utilisé le fameux "bidon de plomb" (que Jean-Pierre de Mondenard estime à 6,3 kg) destiné à l’alourdir, lui le petit grimpeur qui ne pesait pas 60 kg.

- L’équipe de France pour adversaire
Si l’on consulte le classement général, Robic n’est pas le seul bénéficiaire de l’étape.
Gilbert Bauvin (Nord-Est Centre) a terminé 3ème de l’étape avec Bobet. Sacrée performance pour le Lorrain, toujours 3ème du général.
Surtout, l’équipe de France est bien placée : Bobet 5ème ; Lauredi 6ème ; Rolland 10ème ; Géminiani 13ème. Pas besoin d’être grand clerc pour connaître les adversaires du Breton, rejeté de la formation tricolore pour excès d’individualisme cette année encore.

- Les Italiens en difficulté
Ce n’était pas une étape qui convenait au diesel qu’est devenu Bartali. Malgré tout, «  Il vecchio » a limité les dégâts en finissant 6ème de l’étape à 5’42’’ en compagnie de Giancarlo Astrua (4ème du général). Magni (34ème) a, quant à lui, perdu 12’51’’.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Robic (Fra) en 3h50’6’’
2 Louis Bobet (Fra) à 1’27’’
3 Gilbert Bauvin (Fra) à 1’29’’
4 Fritz Schaer (Sui) à 4’48’’
5 Nello Lauredi (Fra) à 5’33’’
6 Gino Bartali (Ita) à 5’42’’
7 Marcel Ernzer (Sui)
8 Giancarlo Astrua (Ita)
9 Antonin Rolland (Fra)
10 Vicente Iturat (Esp) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Robic (Fra) en 61h19’6’’
2 Fritz Schaer (Sui) à 18’’
3 Gilbert Bauvin (Fra) à 1’50’’
4 Giancarlo Astrua (Ita) à 7’12’’
5 Louis Bobet (Fra) à 9’12’’
6 Alex Close (Bel) à 10’40’’
7 François Mahé (Fra) à 11’54’’
8 Nello Lauredi (Fra) à 12’54’’
9 Marcel Ernzer (Sui) à 13’12’’
10 Antonin Rolland (Fra) à 13’48’’
<< étape précédente | étape suivante >>