Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1953 > Etape par étape > Etape 16 : Marseille - Monaco

Etape 16 : Marseille - Monaco

236 km. 19 juillet 1953

- Un début d’étape tranquille
Que Mirando demande la permission de saluer ses proches à Biot, que Rossello s’arrête pour se faire enlever une poussière dans l’œil ne perturbent personne. Bobet peut même crever à 2 reprises sans déchaîner le peloton. Colette profite de cette somnolence pour enlever la prime de 100 000 anciens francs offerte à Beauvallon (km 120), là où a vécu Henri Desgrange, le « père du Tour ». Apo Lazaridès salue tranquillement ses collègues devant son domaine des Issambres, lui qui n’a plus participé au Tour depuis 1950.

- Van Est prouve qu’il sait descendre
La course ne se décante qu’à partir du Massif de l’Esterel (sommet km 159) lorsque les 2 « Sud-Est » Mirando et Molinéris puis Lorono et Van Genechten s’échappent. Un peu avant le Golfe Juan (km 185), Van Est se lance à leurs trousses et les rattrape. L’écart ne cesse alors de grandir (5’35’’ à Nice, km 212). Le col d’Eze ne permet pas au quintette de se départager. C’est dans la descente sur Monaco que, tandis que Lorono connaît des ennuis mécaniques, Wim Van Est surprend ses partenaires. Le Hollandais vole dans le toboggan qui l’amène en vainqueur au stade Louis II. On ne reconnaît plus le miraculé de l’Aubisque 1951 !

JPEG - 14.8 ko
L’arrivée de Van Est à Louis II

- Malléjac résiste
Dans le col d’Eze, principale difficulté de l’étape classée en 2ème cat, Bobet tente bien de larguer le maillot jaune Malléjac (Ouest) mais ce dernier s’accroche, ainsi qu’Astrua (2ème du général), Schaer et l’Espagnol Masip. Ce groupe bascule au sommet (km 225) avec 3’25’’ de retard sur les hommes de tête, 50’’ avant le peloton emmené par Bartali. Schaer profite ensuite de la descente pour chiper 26’’ tandis que Bartali, Magni et Géminiani recollent au "commando Bobet".
Les autres candidats au podium ont aujourd’hui montré leurs limites : Bauvin finit à 4’54’’ du vainqueur ; Close, Rolland et Lauredi à 5’12’’ ; Mahé à 8’57’’.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Wim Van Est (PB) en 7h20’53’’
2 Pierre Molineris (Fra) à 1’49’’
3 Richard Van Genechten (Bel) à 2’19’’
4 Joseph Mirando (Fra) m.t.
5 Fritz Schaer (Sui) à 3’49’’
6 Fiorenzo Magni (Ita) à 4’15’’
7 Gino Bartali (Ita)
8 Giancarlo Astrua (Ita)
9 Francisco Masip (Esp)
10 Jean Mallejac (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean Mallejac (Fra) en 91h25’10’’
2 Giancarlo Astrua (Ita) à 1’13’’
3 Louis Bobet (Fra) à 3’13’’
4 Alex Close (Bel) à 5’38’’
5 Antonin Rolland (Fra) à 6’47’’
6 Nello Lauredi (Fra) à 6’52’’
7 Fritz Schaer (Sui) à 7’25’’
8 Raphaël Geminiani (Fra) à 8’15’’
9 Gilbert Bauvin (Fra) à 9’38’’
10 François Mahé (Fra) à 12’44’’
<< étape précédente | étape suivante >>