Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2002 > Etape par étape > 11ème étape : Pau - La Mongie

11ème étape : Pau - La Mongie

18 juillet. 158 kms

- Le parcours : Aubisque, Soulor, La Mongie ( à 5,5 kms du sommet du Tourmalet)

- Armstrong, comme d’habitude
Sestrières 1999, Hautacam 2000, Alpe D’Huez 2001, La Mongie 2002. Pour la 4ème fois, Armstrong a frappé fort dès la 1ere étape de montagne !
En réalité, Armstrong a plutôt, cette fois, profité des circonstances. Il s’est aperçu du coup de barre à 5 kms du but de Gonzalez De Galdeano, le maillot jaune, peut-être perturbé par des analyses d’urine qui révèlent des traces anormalement élevées de Salbutamol (11ème de l’étape à 1’54’’). C’est aussi à ce moment que Botero a crevé. Il ne s’en est jamais remis (20ème à 2’24’’).
Héras, le lieutenant d’Armstrong, s’est alors mis à visser et tout fut très clair : un seul homme pouvait suivre la cadence de l’U.S. Postal : Joseba Beloki.
Il ne restait plus à l’américain qu’à achever le travail dans les 250 derniers mètres. C’était la 13ème victoire de sa carrière avec le maillot jaune en prime !
Armstrong remerciera son équipe en affirmant que c’était la meilleure qu’il n’ait jamais eue sur le Tour.

- Laurent le Magnifique
Jalabert devait se souvenir du Soulor en 1997 et de l’Aubisque en 1998. De biens mauvais souvenirs. C’est désormais du passé.
Alors qu’il avait annoncé lors de la journée de repos qu’il arrêtait sa carrière à la fin de l’année, Laurent le Magnifique s’est lancé dans un raid somptueux.
Il a franchi seul en tête l’Aubisque après s’être débarrassé de ses 8 compagnons d’échappée, a gagné du temps dans cette descente et dans celle du Soulor mais il n’avait malgré tout que 2’45’’ d’avance à Bagnères De Bigorre, à 26 kms de l’arrivée.
C’est finalement à 3500 m. de La Mongie qu’il sera rattrapé. Il finira 9ème de l’étape à 1’49’ du vainqueur.

- Les surprises
Elles s’appellent Mancebo, 4ème de l’étape, Rumsas, 4ème du général et Basso qui s’empare de la tunique blanche du meilleur jeune. On peut également citer Halgand qui s’est emparé du maillot à pois pour avoir réglé le peloton en haut de l’Aubisque.

- Les perdants
En dehors de Gonzalez De Galdeano et de Botero, précédemment cités, il faut mentionner Virenque. Il n’a jamais connu une aussi mauvaise entrée en matière (29ème à 3’14’’). Et on ne parle plus des Euskaltel, malgré une foule orange toute dévouée à leur cause.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 4h21’57"
2 Joseba Beloki (Esp) à 7"
3 Roberto Heras (Esp) à 13"
4 Francisco Mancebo (Esp) à 1’16"
5 Raimondas Rumsas (Lit) m.t.
6 Oscar Sevilla (Esp) à 1’23"
7 Ivan Basso (Ita) m.t.
8 Andrei Kivilev (Kaz) à 1’34"
9 Laurent Jalabert (Fra) à 1’49"
10 José Azevedo (Por) à 1’52"


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 40h47’38"
2 Joseba Beloki (Esp) à 1’12"
3 Igor Gonzalez de Galdeano (Esp) à 1’48"
4 Raimondas Rumsas (Lit) à 3’32"
5 Santiago Botero (Col) à 4’13"
6 José Azevedo (Por) à 4’31"
7 Marcos-Antonio Serrano (Esp) à 5’17"
8 Ivan Basso (Ita) à 5’22"
9 Francisco Mancebo (Esp) à 5’33"
10 Serhiy Honchar (Ukr) à 5’35"
<< étape précédente | étape suivante >>