Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2002 > Etape par étape > 7ème étape : Bagnoles de L’Orne - Avranches

7ème étape : Bagnoles de L’Orne - Avranches

13 juillet. 176 kms

- Un final très mouvementé
Il ne restait plus que 5 kms et les 3 échappés (Renier, Morin et Van Bon) agonisaient après 152 km devant, lorsqu’il y eut des coups de patin et une pile de coureurs entassée sur la petite route.
Parmi les plus touchés, on notait Oscar Freire, allongé dans le fossé (il terminera avant-dernier de l’étape), Christophe Moreau qui se plaignait du coccyx mais il a tellement accumulé les chutes depuis 3 semaines qu’il doit souffrir de partout (il perdra encore 4’20’’ aujourd’hui).
Quant à Didier Rous, la clavicule était cassée ! Après sa chute dans le prologue de samedi, c’en est définitivement terminé pour lui.
Jalabert estimera plus tard que Zabel était à l’origine de cette chute en ayant touché le boyau de l’un de ses partenaires dans la préparation du final. Cela n’empêchera pas celui-ci de finir 5ème de l’étape.
2 km plus loin, de nouveaux incidents achevèrent de jeter la confusion. Cette fois, il s’agissait d’Armstrong que l’on retrouvait arrêté, occupé à arracher sa roue du guidon de Héras, son coéquipier. En réalité, Armstrong avait juste mis pied à terre. Il n’était pas tombé. Il perdra 27’’dans cette histoire. Jalabert également.

- Encore un australien
L’arrivée à Avranches était agrémentée d’une belle bosse dite des « M ». Il ne fallait pas l’attaquer à fond trop vite. Ivan Basso, David Etxebarria et Pedro Horrillo s’en souviendront.
C’est Bradley Mac Gee qui vint souffler la victoire dans les 50 derniers mètres pour s’offrir le plus beau bouquet de sa carrière. Pourtant, l’australien avait mis pied à terre lors de la chute collective survenue à 5 kms de l’arrivée !
C’est la 2ème victoire d’une équipe française (Française des Jeux) après celle d’A.G.2 R. à Rouen. D’ailleurs, Kirsipuu était encore présent aujourd’hui, 2ème entre Mac Gee et Horrillo.
Quant à Mac Gee, il s’agit d’une perle de la piste australienne : toujours recordman du monde de la poursuite juniors, médaillé de bronze aux J.O. d’Atlanta en 1996 puis aux J.O. de Sydney. C’est Marc Madiot qui réussit à le convaincre à passer sur la route.
Lors de son 1er grand tour, le Giro 2000, il avait terminé dernier à Milan, à 4 heures du vainqueur, Garzelli.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bradley McGee (Aus) en 4h10’56"
2 Jaan Kirsipuu (Est)
3 Pedro Horillo (Esp)
4 Robbie McEwen (Aus)
5 Erik Zabel (All)
6 Stuart O’Grady (Aus)
7 Jan Svorada (Tch)
8 Baden Cooke (Aus)
9 Fred Rodriguez (Usa)
10 Thor Hushovd (Nor) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Igor Gonzalez de Galdeano (Esp) en 27h39’59"
2 Joseba Beloki (Esp) à 4"
3 Jörg Jaksche (All) à 12"
4 Abraham Olano (Esp) à 22"
5 Isidro Nozal (Esp) à 27"
6 José Azevedo (Por) à 28"
7 Marcos-Antonio Serrano (Esp) à 30"
8 Lance Armstrong (Usa) à 34"
9 Tyler Hamilton (Usa) à 53"
10 Andrea Peron (Ita) m.t
<< étape précédente | étape suivante >>